Quantcast
Are you the publisher? Claim or contact us about this channel


Embed this content in your HTML

Search

Report adult content:

click to rate:

Account: (login)

More Channels


Showcase


Channel Catalog



Channel Description:

Pour une REVolution de civiLISATION

older | 1 | .... | 32 | 33 | (Page 34) | 35 | 36 | newer

    0 0



    Par Yanick Toutain
    REVACTU
    25 novembre 2017

    Installer sur tout le Togo
    25 comités de Zones Urbaines Provisoires
     formés de 2000 délégués conseillers
     (environ 80 délégués conseillers par ZUP)
    avec pour chaque comité, un comité exécutif (CE-ZUP) de 16 membres DID,
    et un bureau exécutif (BE-ZUP)
     de 3 membres délégués députés
     – ainsi membres du comité national.
    Installer sur tout le Togo pour chaque comité (comités de quartiers/villages, comités de ZUP et comité national) une commission justice, une commission sécurité, une commission santé, une commission pédagogie et une commission économie (cette dernière composée principalement de délégués pédagogie)

    Si vous partagez les propositions du programme sankariste CDR, lisez ce livre en le téléchargeant gratuitement en PDF sur Google Drive
    Cliquez sur le lien ou sur l'image
    http://goo.gl/gVrbAP




    LIRE AUSSI

    JEUDI 9 NOVEMBRE 2017


    CNR-Togo : Recommandations à William Kouessan annoncé président d’une « commission santé » non institutionnelle


    par Yanick Toutain
    9 novembre 2017

    WILLIAM KOUESSAN  DEVENEZ UN DES 
    13 MEMBRES DU CEP
     COMITE EXÉCUTIF PROVISOIRE
     POUR DIRIGER LE TOGO (DEVENEZ UN DES 3 DELEGUES SANTÉ
     PARMI LES 13) 
    PUBLIEZ LA LISTE DES
    78 125 DÉLÉGATEURS QUI VOUS DESIGNENT
     MEMBRE DU COMITE EXÉCUTIF PROVISOIRE




    Après la lamentable visite à Canossa des trois traitres venus quémander à Macron la succession.
    Visite sur laquelle ironise la lettre du continent.
     Après la lamentable visite à Paris de Tikpi Atchadam venu accompagner les deux imposteurs réformistes Jean-Pierre Fabre et Brigitte Kafui Adjamagbo.
    Après la séance d’humiliation des trois clowns Franceàfric USAfric venus quémander de leurs maîtres l’autorisation de remplacer le dictateur. Après la séance d’humiliation de la rencontre avec un autre Africainlui aussi venu à Paris pour porter auprès de ses subalternes la parole de l'esclavagiste Bolloré et du roi Jupiter Macron..... que les trois traitres..... ne rencontreront même pas...... pas plus visiblement qu'un quelconque employé subalterne de la maison mère....
    C'est une NOUVELLE MANIFESTATION qui est APPELEE....
    Mais toujours sur la même LAMENTABLE PLATE-FORME REFORMISTE , CONSTITUTIONNISTE , COLLABORATIONNISTE , ESCLAVAGISTE

    FACE à CELA LES SANKARISTES CDR PRECONISENT LA SEULE SOLUTION PANSTITUTIONNELLE !


    ET NON PAS LA TRAHISON D'UNE TRANSITION DE LA DICTATURE BOLLORE-GNASSINGBE VERS UNE AUTRE DICTATURE BOLLORE CAP2015-PNP




    COMPARAISON DES DEUX PLATE-FORMES

    BARATIN DES CONSDEMS allés prendre par Alpha Condé à Paris leurs ordres de Bolloré et Macron PROPOSITIONS HUMANOCRATES CDR Sankara 1 pour 25
    La coalition vous invite à nouveau à la rejoindre, encore plus nombreux, sur toute l’étendue du territoire national, les mercredi 29 et jeudi 30 Novembre ainsi que le samedi 02 Décembre, Les sankaristes vous invitent immédiatement à vous grouper par 25, désigner 50 000 délégués de base #1pour25 pour les comités de quartiers, désigner 2000 délégués conseillers #1pour625 pour comités ZUP dans les 25 Zones Urbaines Provisoires, désigner 80 délégués députés #1pour15625 pour diriger le Togo dans un CNPRT Comité National Provisoire de la Révolution Togolaise et défiler avec vos délégués, par groupes de 5, 25, 125, 625, sur toute l’étendue du territoire national, les mercredi 29 et jeudi 30 novembre ainsi que le samedi 02 décembre, en proclamant l’installation du nouveau Gouvernement Provisoire
    pour :d’une part :exiger le retour à la Constitution originelle du 14 Octobre 1992, Pour abolir définitivement la Constitution Eyadéma et proclamer l’instauration de la panstitution au Togo
    la révision du cadre électoral Pour abolir les élections et installer l’humanocratie au Togo
    et l’instauration du droit de vote des togolais de l’étranger ; En proclamant le droit de la diaspora à participer au gouvernement du Togo CNR-Togo (et demain celui de l’Afrique-Burkina Faso par un CIRAF) en désignant librement des délégués révocables par des délégateurs en diaspora et/ou en formant des conseils avec des délégateurs vivant au Togo.
    et d’autre part : condamner fermement les propos irresponsables, haineux et va-t-en-guerre du Chef de l’Etat devant les bérets rouges au camp de Témédja, le 10 Novembre 2017, Annoncer la désignation de 4000 délégués justice de base, dont 3200 juges de base (pour tribunaux TPR-TPC Sankara), 640 juges DIC (TPD-Tribunaux correctionnels), 128 juges délégués conseillers (juges de TGI-TPA), 25 juges DID (niveau cours d’appel), et 5 délégués députés justice (ces derniers ayant rang de juges de cour de cassation) pour poursuivre et condamner le dictateur Gnassingbé et ses miliciens criminels.À commencer par Yark l’assassin.
    En y ajoutant 16 000 adjoints justice DIB.
    dénoncer les répressions sauvages des manifestations pacifiques publiques des mois d’Août, Septembre et Octobre 2017 ayant fait des morts, de nombreux blessés et de nombreux exilés, Organiser la fraternisation révolutionnaire avec policiers et militaires et l’identification de la totalité des miliciens criminels.
    Le tout organisé par 10 000 délégués sécurité – incluant les policiers et les militaires ralliés à la révolution (dont 8000 délégués de base assimilés à sous-offs, 1600 DIC de niveau lieutenants, 320 délégués conseillers de niveau commandants, 64 DID de niveau colonels, 12 délégués députés niveau généraux, plus 2 DIN)
    Tous les corps habillés n’étant pas validés en tant que délégués révocables au niveau de leurs responsabilités seront désarmés immédiatement.
    exiger qu’une enquête indépendante soit diligentée pour situer les responsabilités dans ces massacres de populations aux mains nues et traduire en justice les auteurs et commanditaires, Installer sur tout le Togo 25 comités de Zones Urbaines Provisoires formés de 2000 délégués conseillers (environ 80 délégués conseillers par ZUP) avec pour chaque comité, un comité exécutif (CE-ZUP) de 16 membres DID, et un bureau exécutif (BE-ZUP) de 3 membres délégués députés – ainsi membre du comité national.
    Installer sur tout le Togo pour chaque comité (comités de quartiers/villages, comités de ZUP et comité national) une commission justice, une commission sécurité, une commission santé, une commission pédagogie et une commission économie (cette dernière composée principalement de délégués pédagogie)
    dénoncer et condamner les traitements inhumains infligés aux détenus politiques et exiger leur libération immédiate et sans conditions, Libérer immédiatement, sous la responsabilité des délégués justice (correspondant aux niveaux d’infraction) les détenus politiques incarcérés.
    Cela exclut évidemment les détenus coupables de terrorisme et de haute trahison et donc bien évidemment l’imam de Sokodé qui complotait avec des officiers américains sur le mont Agou pour y installer un tribunal terroriste de ribanazis pseudo-musulmans.
    exiger l’arrêt immédiat des persécutions, des arrestations, des poursuites et des violences à l’encontre des militants et dirigeants des partis politiques de l’opposition, Annoncer aux terroristes UNIR que leurs actes criminels seront passibles de la sévérité des tribunaux de l’humanocratie et que certains d’entre eux seront déférés au tribunal Nuremberg de l’Afrique dès qu’il sera installé par le comité CIRAF
    exiger l’arrêt immédiat des entraves à l’exercice du droit constitutionnel de manifestation sur toute l’étendue du territoire national. Annoncer aux constitutionnistes démocrates au service des puissances étrangères esclavagistes que toutes tentatives de réinstaller de la démocratie et de ses institutions constitutionnels seront sévèrement poursuivies et condamnées comme actes terroristes et esclavagistes


    Ces propositions seront accompagnées des premières mesures de la révolution pédagogique et de la révolution santé.
    À commencer par la désignation de 20 000 délégués de base pédagogie et de 16 000 délégués de base santé.
    La révolution pédagogie aura comme priorité la révolution alphabétisation (100 mots acquis en 3 mois par tous les analphabètes du Togo) et la révolution vitalité (division par 15 de la mortalité infantile au Togo en 5 ans)


    Ces propositions qui ne mentionnent pas la jeunesse consciente du Togo doivent être reprises intégralement en multipliant par 1,5 toutes les préconisations ci-dessus.
    En effet, si les femmes représentent 50 % de délégué.e.s à désigner, les jeunes de 7 à 17 ans représentent un nombre égal.
    Pour 50 000 délégués adultes, il faut donc désigner 25 000 délégués pionniers et juniors.


    Les sankaristes incitent les populations alentours à suivre ces progrès révolutionnaires et à commencer par les imiter : Habitants du Bénin et du Ghana doivent préparer la fusion révolutionnaire des trois pays dans un Ewe Faso de 48 millions d’habitants.
    Habitants de Côte d’Ivoire, Mali et Burkina Faso doivent accompagner cette construction révolutionnaire et préparer leur fusion en Volta Faso.
    Les manifestations des 29,30 et 2 décembre concernent donc tout autant les populations des 6 pays.

    COMPLEMENT
    LA VERITABLE STRATEGIE DE L'OPPOSITION DES CONSDEMS

    COMPLEMENT



    La coalition des 14 annonce de grandes manifestations nationales les 29, 30 novembre et 02 décembre prochains

    CAP2015 – Groupe de Six- CAR – PNP- Santé du Peuple
    COMMUNIQUE N° 22
    Grandes manifestations nationales des 29, 30 Novembre et 02 Décembre 2017
    Vous venez une fois encore, chers compatriotes, de démontrer votre détermination en prenant massivement part aux manifestations des 16, 17 et 18 novembre 2017. La Coalition CAP2015 – Groupe de Six- CAR – PNP- Santé du Peuple vous remercie pour ce niveau de mobilisation.
    Elle vous invite à nouveau à la rejoindre, encore plus nombreux, sur toute l’étendue du territoire national, les mercredi 29 et jeudi 30 Novembre ainsi que le samedi 02 Décembre, pour :d’une part :exiger le retour à la Constitution originelle du 14 Octobre 1992, la révision du cadre électoral et l’instauration du droit de vote des togolais de l’étranger ;
    et d’autre part : condamner fermement les propos irresponsables, haineux et va-t-en-guerre du Chef de l’Etat devant les bérets rouges au camp de Témédja, le 10 Novembre 2017, dénoncer les répressions sauvages des manifestations pacifiques publiques des mois d’Août, Septembre et Octobre 2017 ayant fait des morts, de nombreux blessés et de nombreux exilés, exiger qu’une enquête indépendante soit diligentée pour situer les responsabilités dans ces massacres de populations aux mains nues et traduire en justice les auteurs et commanditaires, dénoncer et condamner les traitements inhumains infligés aux détenus politiques et exiger leur libération immédiate et sans conditions, exiger l’arrêt immédiat des persécutions, des arrestations, des poursuites et des violences à l’encontre des militants et dirigeants des partis politiques de l’opposition, exiger l’arrêt immédiat des entraves à l’exercice du droit constitutionnel de manifestation sur toute l’étendue du territoire national.
    ITINÉRAIRES DE LOME
    Point de départ 1 : Ets CCP- Carrefour Eglise Baptiste- Uniprix (Rails)- Tokoin Trésor- Ramco- Fontaine lumineuse- Bd circulaire- Deckon Déckon- Pharmacie du Bd- Rex- Nopato- Rue de Bè- Immeuble Fiata- Bd Circulaire côté est- Festival des glaces- Plage face hôtel Sancta Maria.
    Point de départ 2 : Bè Gakpoto- Marché de Bè- Bd Félix Houphoët Boigny- Bd circulaire côté ouest- Déckon- Pharmacie du Bd- Rex- Nopato- Rue de Bè- Immeuble Fiata- Bd Circulaire côté est- Festival des glaces- Plage face hôtel Sancta Maria.
    Point de départ 3 : Atikoumé/Akossombo-Todman-Gbossimé- Bd de la Kara- Gbossimé- Carrefour Eglise Baptiste- Uniprix (Rails)- Tokoin Trésor- Ramco- Fontaine lumineuse- Bd circulaire- Déckon- Pharmacie du Bd- Rex- Nopato- Rue de Bè- Immeuble Fiata- Bd Circulaire côté est- Festival des glaces- Plage face hôtel Sancta Maria
    Pour les chefs-lieux de préfectures, les coordinations locales préciseront les itinéraires retenus.
    Togolaises et Togolais des villes et campagnes du Togo et de l’étranger, organisations de défense des droits de l’homme, associations de presse, syndicats et associations de la société civile, travailleurs des secteurs public et privé, artistes, élèves, étudiants, revendeuses des marchés, taximen, zémidjans, munis de drapelets togolais, une fois encore soyons tous aux rendez-vous des mercredi 29 Novembre, jeudi 30 Novembre et samedi 02 Décembre 2017, pour dire non, ça suffit, pour exiger la restitution à notre peuple sa souveraineté.
    La lutte populaire est invincible
    A Lomé le 24 Novembre 2017
    Pour les organisateurs
    CAP2015
    Kafui ADJAMAGBO-JOHNSON
    GROUPE de Six
    Nicodème HABIA
    CAR
    Jean KISSI
    PNP
    Tchatikpi OURO-DJIKPA
    Santé du Peuple
    Georges KUESSAN
    Source : www.icilome.com


    LIRE AUSSI

    Manif Togo 7 novembre : urgence 50000 délégués de base pour un gouvernement provisoire CNR Togo

    Par Julie Amadis
    #IpEaVaEaFaF
    Le 07/11/2017








    Les Togolais sont en révolution depuis maintenant 2 mois.
    Les manifestations sont à chaque fois très nombreuses.
    A chaque fois la population crie "Gnassingbé Dégage"

    0 0


    par Yanick Toutain
    REVACTU

    29 novembre 2017


    Valère Kwamé DN pédagogie
    Rosa Traoré DIN justice C CASS
    Alexandra Katthabi DD pédagogie
    Amilcar Thomas DID Santé chirurgie
    Patrice Biko DC sécurité commandant
    Aminata Olympio DIC santé médecin spécialistes
    Somé Zerbo DB sécurité sous off
    Simone Charles DIB pédagogie
    8 personnages fictifs dont on va suivre l'agenda pour comprendre l'articulation des institutions de l'humanocratie, les CDR Sankara en version 2017
    Parmi ces huit personnages – dont on décrira la journée de travail au présent – ils sont donc trois à être devenus membres du Comité National Provisoire de la Révolution Togolaise (CNPRT) Valère Kwamé , Rosa Traoré et Alexandra Katthabi. Avec 77 autres délégués députés ils sont membres de l’instance de direction qui a succédé aux institutions esclavagistes de Bolloré-Macron-Trump-Gnassingbé.
    En tant que déléguée intermédiaire nationale (DIN) Rosa Traoré, l’ex marchande de légumes, est de surcroît une des 16 membres du comité exécutif du Togo, comme l’est aussi Valère Kwamé d’ailleurs. Celui-ci est non seulement l’un des 16 membres du comité exécutif mais aussi à être en même temps l’un des trois membres du bureau exécutif.( Le comité exécutif est formé de 13 Délégués DIN et de 3 délégués nationaux DN)



    LIRE AUSSI

    SAMEDI 25 NOVEMBRE 2017

    Togo Manifs 29, 30 novembre, 2 décembre Le projet des 3 larbins d’Alpha Condé venus prendre leurs ordres à Paris VS le programme CDR Sankara et le projet de gouvernement provisoire CNPRT au Togo



    Par Yanick Toutain
    REVACTU
    25 novembre 2017

    Installer sur tout le Togo
    25 comités de Zones Urbaines Provisoires
     formés de 2000 délégués conseillers
     (environ 80 délégués conseillers par ZUP)
    avec pour chaque comité, un comité exécutif (CE-ZUP) de 16 membres DID,
    et un bureau exécutif (BE-ZUP)
     de 3 membres délégués députés
     – ainsi membres du comité national.
    Installer sur tout le Togo pour chaque comité (comités de quartiers/villages, comités de ZUP et comité national) une commission justice, une commission sécurité, une commission santé, une commission pédagogie et une commission économie (cette dernière composée principalement de délégués pédagogie)

    Si vous partagez les propositions du programme sankariste CDR, lisez ce livre en le téléchargeant gratuitement en PDF sur Google Drive
    Cliquez sur le lien ou sur l'image
    http://goo.gl/gVrbAP



    Pendant que la population togolaise est une nouvelle fois, aujourd'hui 29 novembre, à défiler dans les rues du Togo, cette première publication d'une série de fiction à vocation pédagogique est un soutien politique pour aider la formation de 50 000 CDR de base d'adultes et de 25000 CDR de base de jeunes.
    Vous pouvez lire le compte-rendu de cette manifestation sur le blog #IpEaVaEaFaF

    UA Abidjan, Macron complote avec le dictateur du Togo pendant que le peuple manifeste pour 3 jours " Gnassingbé Dégage"

    Par Julie Amadis
    #IpEaVaEaFaF
    le 29/11/2017











    Au moment où le larbin des patrons esclavagistes français Bolloré and co, le Président français Emmanuel Macron vient humilier les Africains au Burkina hier en côte d'Ivoire aujourd'hui puis au Ghana, les Togolais sont en révolution contre le dictateur sanguinaire envoyé par la France Faure Gnassingbé.


    Prologue :

    Valère Kwamé professeur d’université à Lomé mais qui habitait toujours Kara, Rosa Traoré qui avait fait des études de droit avancées mais qui était devenue marchande de légumes sur les marchés de Kara, Alexandra Katthabi, femme de paysan, elle avait créé bénévolement une association d’alphabétisation à la campagne (sur les méthodes de Paulo Freire pour les paysans du Brésil) hors des structures de l’État togolais, Amilcar Thomas chirurgien de Kara, Patrice Biko un officier militaire fils de paysans de la région de Kara– qui soutenait la révolution depuis des années clandestinement - , qui avait le rang de lieutenant mais que la révolution fera monter de niveau, Aminata Olympio femme médecin spécialiste en maladie tropicales et en collecte de savoirs ancestraux, Somé Zerbo qui était paysan mais aussi membre des groupes de sécurité pendant les manifestations et Simone Charles qui avait été recrutée comme adjointe par Alexandra Katthabi dans son association d’alphabétisation, tous ces huit personnes étaient membres d’un même CDR de base.


    Ce qui précède est une fiction pédagogique institutionnelle. Tous les personnages sont imaginaires. Leurs noms ont bien évidemment été forgés à partir des patronymes de héros de la révolution africaine et anti-impérialiste. (par exemple Rosa Luxembourg dénonçant l’impérialisme allemand)

    Parmi ces huit personnages – dont on décrira la journée de travail au présent – ils sont donc trois à être devenus membres du Comité National Provisoire de la Révolution Togolaise (CNPRT) Valère Kwamé , Rosa Traoré et Alexandra Katthabi. Avec 77 autres délégués députés ils sont membres de l’instance de direction qui a succédé aux institutions esclavagistes de Bolloré-Macron-Trump-Gnassingbé.
    En tant que déléguée intermédiaire nationale (DIN) Rosa Traoré, l’ex marchande de légumes, est de surcroît une des 16 membres du comité exécutif du Togo, comme l’est aussi Valère Kwamé d’ailleurs. Celui-ci est non seulement l’un des 16 membres du comité exécutif mais aussi à être en même temps l’un des trois membres du bureau exécutif.( Le comité exécutif est formé de 13 Délégués DIN et de 3 délégués nationaux DN)


    Valère Kwamé DN pédagogie
    Rosa Traoré DIN justice C CASS
    Alexandra Katthabi DD pédagogie
    Amilcar Thomas DID Santé chirurgie
    Patrice Biko DC sécurité commandant
    Aminata Olympio DIC santé médecin spécialistes
    Somé Zerbo DB sécurité sous off
    Simone Charles DIB pédagogie
    8 personnages fictifs dont on va suivre l'agenda pour comprendre l'articulation des institutions de l'humanocratie, les CDR Sankara en version 2017

    On remarquera que le fonctionnement de l’humanocratie, en tant que structures panstitutionnelles formées de délégués révocables ne valide en aucune façon les votes opérés dans de grandes réunions. Le fonctionnement des parlements esclavagistes est totalement absurde. Et d’ailleurs, les véritables décisions sont prises en coulisses. Les Assemblées Nationales et les Sénats ne sont formés que de godillots n’ayant jamais l’occasion et la volonté de se singulariser en votant selon leur conscience. Les comités formés de plus de 30 personnes ne se réunissent jamais. Il est impossible d’avoir un débat sérieux en regroupant autant de gens. Si chaque participant expose ses arguments pendant quatre minutes, il faut déjà attendre 120 minutes de plus (deux heures) pour ajouter le moindre argument supplémentaire.
    Et donc, toute structure de plus de 30 membres doit former des groupes de cinq en désignant,
    dans chaque groupe,un Délégué exécutif non statutaire (DENS)
    C’est donc, dans ce cas, un groupe de six personnes qui débattra et prendra la décision. Une décision qui engagera évidemment les trente membres du comité.

    EMPLOI DU TEMPS DES COMITES ET COMMISSIONS CNR-Togo


    La description de ce qui va suivre est tout autant valide pour un comité national, (comité de Faso) pour un comité national provisoire, que pour un comité régional, un comité de ville ou un comité de quartier.
    On va d’ailleurs dupliquer le texte pour chaque niveau.
    La seule différence c’est le nombre de délégateurs ayant désigné les délégués en question.
    Naturellement, les nombres indiqués correspondent à un instant t et se modifieront en permanence en fonction du nombre de délégateurs.
    On a ici la description faite pour un nombre de 80 membres du comité plénier. Et donc de 1,25 millions de délégateurs pour la révolution togolaise.
    Toute augmentation de 10 % du nombre de délégateurs entraînant mécaniquement une augmentation de 10 % du nombre des participants aux réunions décrites ci-dessous


    ORGANISATION DE 25 ZONES URBAINES PROVISOIRES

    (Chaque zone urbaine provisoire doit regrouper environ 1/25° de la population du Togo et donc environ 320 000 personnes.
    Quand la fusion Togo-Bénin-Ghana aura constitué un Éwé Faso, ce seront environ 3 à 4 ZUP (Zones Urbaines Provisoires) qui seront fusionnées pour former une région des 4 régions togolaises du Faso réunifié.
    Chaque zone urbaine provisoire doit donc réunir 1/25° du seuil de légitimité (4 % de 1,25M) soit 50 000 délégateurs.
    (on rappelle que le seuil de légitimité est supérieur au nombre de bulletins de votes revendiqués par le dictateur Gnassingbé)

    Dans chaque zone urbaine provisoire on aura donc comme objectif immédiat la désignation par 50 000 délégateurs de 3 DD (délégués députés), 13 DID (Délégués Intermédiaires Députés), 64 DC (délégués conseillers), 320 DIC (délégués intermédiaires conseillers), 1600 DB (délégués de base), 8000 adjoints (dont 4000 scribes de base) et 40 000 correspondants.
    On notera que les 3 délégués députés de chaque ZUP siégeront principalement dans la capitale comme membres des commissions de secteurs. (en compagnie des autres DD des différentes ZUP du pays.
    On notera de la même façon que les 16 DID délégués intermédiaires députés de chaque ZUP siégeront eux aussi principalement dans la capitale comme membres des sous-commissions de secteurs. (en compagnie des autres DID des différentes ZUP du pays).

    0 0

    par Yanick Toutain
    REVACTU
    6 décembre 2017









    Le Togo, avec ses 8 millions d’habitants a exactement la taille d’un sous-faso.
    Il doit donc être généré provisoirement par un comité provisoire de sous-faso.
    Les 48 millions d’habitants des Bénin, Ghana et Togo, formeront un des 25 fasos du continent politique de l’Afrique actuelle : un continent politique Burkina Faso réalisant le rêve de Sankara, Cabral, N’Krumah et tous les autres
    Le Togo actuel sera donc fusionné avec le Bénin (11 millions) et le Ghana (28,7 millions)


    Ce seront donc les 3 sous-fasos du Ghana et le sous-faso Bénin qui fusionneront avec le sous-faso Togo pour former un faso de 48 millions d’habitants. Un faso géré par un comité national Éwé Faso.
    Les frontières coloniales ayant vocation à disparaître totalement, les habitants, sous le contrôle vigilant des instances supérieures de l’Afrique unifiée, pourront adapter les sous-frontières au fonctionnement optimum : les sous-fasos Togo et Bénin, victimes d’opérations de chirurgie coloniale esclavagiste pourront remplacer leurs frontières en direction du Golfe de Guinée par des frontières perpendiculaires aux anciennes.
    Si un Faso est généré par des délégués nationaux (des délégués de faso), chacun désigné par 390 625 délégateurs, un sous-faso, tel le Togo actuel, a donc vocation à être géré par un comité formé par des délégués ayant chacun 5 fois moins de délégateurs – et donc des DIN (délégués Intermédiaires Nationaux).
    Ce seront donc des DIN qui seront membres du comité de sous-Faso du Togo.
    Il est donc logique, que, en période d’accélération révolutionnaire, se mette en place un comité provisoire.
    On considérera légitime, pour un tel comité provisoire de réunir des délégués ayant cinq fois moins de délégateurs qu’en période stabilisée.

    On verra plus loin que cette légitimité est d’ailleurs déjà supérieure à la légitimité revendiquée du dictateur Gnassingbé.

    Un tel comité national provisoire de la révolution togolaise (CNPRT) devrait donc être formé de 80 délégués députés.
    Chaque délégué député révocable (DD révocable) ayant l’obligation de rendre publique la liste des 15 625 délégateurs et donc des 625 groupes de 25 qui le valide en permanence.

    Depuis 2012 (et même 2005), cette tâche aurait d’ailleurs déjà du être réalisée par les dirigeants de cette prétendue « opposition ».
    Depuis 2012 (et même 2005), cette tâche aurait d’ailleurs déjà du être réalisée par les dirigeants de cette prétendue « opposition ».
    Depuis le 19 août 2017, de multiples circonstances auraient permis de réunir 1 million et deux cent cinquante mille résistants pour groupe de vingt-cinq.
    1,25 M de manifestants formant des groupes de 25, on aurait vu se former 50 000 groupes.
    Un délégué de base désigné dans chaque groupe aurait été le socle du nouveau pouvoir du peuple.
    Ils auraient formé dans tout le Togo plus de 120 comités de quartiers pour commencer à gérer en mettant hors d’état de nuire les usurpateurs UNIR du colonialisme Franceàfric USAfric.
    Ensuite, ces 50 000 délégués de base, réunis en 2000 groupes de 25 délégués auraient à leur tour, désigné 2000 délégués conseillers.
    Ces 2000 délégués conseillers auraient donc formé dans tout le Togo 25 comités de Zones Urbaines (regroupant 320 000 habitants de villes et campagnes alentours)
    La dernière étape aurait donc été la réunion, en 80 groupes de 25, de ces 2000 délégués conseillers pour désigner un délégué député par groupe. Et donc les 80 membres du comité national provisoire du sous-faso Togo.

    Une fois ces 80 délégués réunis à Lomé, il aurait été facile de désigner (par groupes de 5) les 16 membres DIN d’un comité exécutif provisoire.
    Puis, à nouveau par groupes de 5, les 3 délégués nationaux (DN) qui auraient formé le bureau exécutif chargé de suivre en permanence la gestion du pays.

    On insiste donc ici sur le fait qu’un comité exécutif comporte ordinairement environ 16 participants et qu’un bureau exécutif en comporte cinq fois moins et donc seulement trois personnes.


    Au vu du sabotage ouvert et « officiel » dont est maintenant victime la mobilisation.
    Au vu du scandaleux voyage à Paris des trois traîtres (Atchadam entraîné vers la trahison par les deux habituels gredins Franceàfric Fabre et Brigitte Kafui Adjamagbo , quémandeurs habituels des congrès socialiste et de l’Élysée)
    … il est urgent que de véritables résistants prennent une initiative forte :
    L’annonce de la formation d’un bureau exécutif embryonnaire de trois membres et d’un comité exécutif embryonnaire de 16 membres.
    Si la légitimité, pour gérer le Togo en lieu et place des institutions habituelles de la dictature, est assurée par le soutien de 1,25 M, par contre, de tels comités embryonnaires n’ont pas force de loi ni légitimité à prendre des décisions et à ordonner.
    Ce ne sont que des armatures dépourvues de pouvoir autour desquelles l’agrégation d’un nombre significatif de délégateurs est nécessaire de façon sine qua non.

    Gnassingbé, élu par 1221 282 bulletins de votes (dont certains disent que le nombre a été multiplié par x), ne peut prétendre à être légitime face à 1,25 millions de délégateurs. (Ce nombre représente, 3 Togolais sur dix, 30 % des adultes du Togo)
    Par contre, la légitimité de structures mises en place par cinq fois moins de délégateurs – 250 000 personnes – est évidemment moindre : on peut difficilement prétendre diriger le Togo en présentant deux fois moins de soutiens que ce que le tyran peut prétendre avoir (et 5 fois moins que les résultats officiels)

    Par contre, proclamer partout des comités embryonnaires de trois personnes (formés de délégués désignés par trois adultes sur 50 (un sur 17) et un jeune sur 17), cela est constructif.
    Mais à la condition que chacun des participants s’engage à obtenir le soutien supplémentaire de quatre personnes avant de revendiquer avoir la légitimité du pouvoir.
    Dans chaque zone, dans chaque quartier, dans chaque zone urbaine, des comités exécutifs embryonnaires doivent se mettre en place.
    Chaque militant recrutera deux membres pour former un comité exécutif embryonnaires. Puis chaque membre du comité exécutif embryonnaire recrutera quatre membres pour former le comité plénier embryonnaire de zone.
    Ce deux étapes multipliant par cinq l’ensemble auront fait transcroître les comités embryonnaires – réunissant 250 000 personnes, en comités provisoires regroupant le quintuple et permettant de proclamer l’arrestation de Gnassingbé et la libération du Togo de cinquante-quatre années de joug esclavagiste par la France au service de la bourgeoisie esclavagiste mondiale.
    ,

    SAMEDI 25 NOVEMBRE 2017


    Togo Manifs 29, 30 novembre, 2 décembre Le projet des 3 larbins d’Alpha Condé venus prendre leurs ordres à Paris VS le programme CDR Sankara et le projet de gouvernement provisoire CNPRT au Togo



    Par Yanick Toutain
    REVACTU
    25 novembre 2017

    Installer sur tout le Togo
    25 comités de Zones Urbaines Provisoires
     formés de 2000 délégués conseillers
     (environ 80 délégués conseillers par ZUP)
    avec pour chaque comité, un comité exécutif (CE-ZUP) de 16 membres DID,
    et un bureau exécutif (BE-ZUP)
     de 3 membres délégués députés
     – ainsi membres du comité national.
    Installer sur tout le Togo pour chaque comité (comités de quartiers/villages, comités de ZUP et comité national) une commission justice, une commission sécurité, une commission santé, une commission pédagogie et une commission économie (cette dernière composée principalement de délégués pédagogie)

    Si vous partagez les propositions du programme sankariste CDR, lisez ce livre en le téléchargeant gratuitement en PDF sur Google Drive
    Cliquez sur le lien ou sur l'image
    http://goo.gl/gVrbAP



    JEUDI 9 NOVEMBRE 2017


    CNR-Togo : Recommandations à William Kouessan annoncé président d’une « commission santé » non institutionnelle


    par Yanick Toutain
    9 novembre 2017

    WILLIAM KOUESSAN  DEVENEZ UN DES 
    13 MEMBRES DU CEP
     COMITE EXÉCUTIF PROVISOIRE
     POUR DIRIGER LE TOGO (DEVENEZ UN DES 3 DELEGUES SANTÉ
     PARMI LES 13) 
    PUBLIEZ LA LISTE DES
    78 125 DÉLÉGATEURS QUI VOUS DESIGNENT
     MEMBRE DU COMITE EXÉCUTIF PROVISOIRE


    LIRE AUSSI

    Manif Togo 7 novembre : urgence 50000 délégués de base pour un gouvernement provisoire CNR Togo

    Par Julie Amadis
    #IpEaVaEaFaF
    Le 07/11/2017








    Les Togolais sont en révolution depuis maintenant 2 mois.
    Les manifestations sont à chaque fois très nombreuses.
    A chaque fois la population crie "Gnassingbé Dégage""Gnassingbé must go"

    LIRE AUSSI

    Togo Manif 8 novembre : pas de négociations ! Construire le gouvernement provisoire CNR-Togo dans toutes les villes mobilisées

    Par Julie Amadis
    #IpEaVaEaFaF
    Le 08/11/17








    Bientôt 2 mois de manifestations demandant au dictateur Franceàfric Faure Gnassingbé de dégager.
    Bientôt 2 mois pendant lesquels de nombreux jeunes ont tué juste parce qu'ils ont osé manifester ...
    ... et Faure Gnassingbé est toujours au pouvoir...


    DIMANCHE 23 SEPTEMBRE 2012


    Une brève histoire du Togo (1963-2013)

    par Yanick Toutain 
    23/9/12
     Point de départ.... Un abruti imbu de lui-mêmearrivé à la direction d'unpays esclavagiste en escroquant des militaires encore plus bêtes que lui et des colons restés demeurés croyant ... demeurer en Algérie... envoie un imbécile sergent-chef assassiner un président... Le but est de saboter toute possibilité de monnaie togolaise et d'empêcher, par un crime, que des accords avec l'Allemagne ou la Grande-Bretagne puissent laisser un peu d'oxygène à ce pays... 

    Le golpiste de 1958 va donc démobiliser une bande d'assassins ayant travaillé pour lui dans le but de fabriquer des chômeurs togolais réclamant du travail et assassinant le chef de l'ANPE locale en la personne du président élu (le premier d'Afrique)
    La bande de pied nickelés assassins loupe son crime : le président se réfugie dans l'ambassade US... dans un véhicule...
    Il va donc falloir que l'ambassadeur trahisse son "invité", prévienne l'ambassadeur de France qui lui - même avertira les tueurs - qui, en colère, reviendront l'assassiner...

    Les diplômés de ce pays - enchantés de l'aventure - demanderont au fils de la victime de cesser sa stérile opposition pour accepter de gouverner ce joli pays en compagnie .... du fils de l'assassin, devenu dans l'intervalle multipolygame et accessoirement président à vie en succédant à son père....
    Les seuls mécontents de ce joli pays, ce sont les 50 bébés qui meurent chaque jour avant d atteindre l'âge de UN AN.
    Mais c'est logique : il faut bien des esclaves mourant SEIZE fois plus souvent pour que les habitants du pays de l'abruti imbu puisse satisfaire à leur pathologie consumériste.....


    0 0


    par Yanick Toutain
    REVACTU
    7 décembre 2017






    "Cela fait des SEMAINES que je proteste contre la censure coloniale dont sont victimes certaines de mes publications. En particulier le LIEN vers mon livre PDF de présentation d'institutions HUMANOCRATES pour le TOGO
    Je présentais ici les STATISTIQUES de VISITES.... et je suis à nouveau victime de censure !"






    LA MESURE DE CENSURE A ETE ANNULEE PAR FACEBOOK




    Une nouvelle fois une de mes publications sur Facebook a été censurée
    En voici la copie
    "Sur 812 téléchargements de mon livre pour construire les CDR au Togo
    142 téléchargements depuis le Togo
    121 depuis la France
    86 depuis les USA
    52 depuis l'Allemagne
    47 depuis le Burkina Faso !!! (un SCANDALE)
    29 depuis l'Italie
    26 depuis l'Indonésie
    24 depuis le Canada
    13 depuis la Belgique
    12 depuis la Côté d'Ivoire
    http://goo.gl/gVrbAP
    Vous comprendrez en lisant le texte de protestation que je viens de transmettre à Facebook

    Cela fait des SEMAINES que je proteste contre la censure coloniale dont sont victimes certaines de mes publications. En particulier le LIEN vers mon livre PDF de présentation d'institutions HUMANOCRATES pour le TOGO
    Je présentais ici les STATISTIQUES de VISITES.... et je suis à nouveau victime de censure !
    C'est intolérable et ressemble à un soutien de Facebook à la dictature Gnassingbé au Togo. Une dictature qui a assassiné entre 400 et 500 personnes en 2005.
    Une dictature qui tue encore en 2013 le jeune Anselme Sinandaré et d'autres jeunes
    une dictature qui tue encore en 2017 Agrigna Rachad et d'autres jeunes qui manifestaient.
    je rappelle que le dictateur du Togo succède à son père Eyadema qui fut missionné par De Gaulle pour assassiner le président du Togo Sylvanus Olympio pour une somme de 300 000 FCFA
    Je résume : Facebook me censure en soutenant une dictature installée en janvier 1963 par un crime colonial.
    LE TEXTE CENSURE
    ++++CITATION
    Sur 812 téléchargements de mon livre pour construire les CDR au Togo
    142 téléchargements depuis le Togo
    121 depuis la France
    86 depuis les USA
    52 depuis l'Allemagne
    47 depuis le Burkina Faso !!! (un SCANDALE)
    29 depuis l'Italie
    26 depuis l'Indonésie
    24 depuis le Canada
    13 depuis la Belgique
    12 depuis la Côté d'Ivoire
    http://goo.gl/gVrbAP
    FIN DE CITATION

    0 0

    Par Julie Amadis+Yanick Toutain
    #IpEaVaEaFaF+REVACTU
    Le 14/12/2017

    "Canal est en train de virer une salariée qui, par erreur, a diffusé sur Canal Afrique un reportage critiquant Faure Gnassingbé, le monarque du Togo - un grand ami de Bolloré.(Canard Enchaîné 13/12)"

    "[Laurent Le Mesle] est mouillé dans un tas d'affaires pas nettes, comme l'affaire Boulin, ce ministre que très probablement Chirac a fait tuer parce qu'il menaçait de révéler des scandales Franceàfric.
    Le magistrat Le Mesle conseillait Chirac quand celui-ci lançait les terroristes Soro-Ouattara-Ib à l'attaque de la Côte d'Ivoire
    "En octobre 2007, il décide de ne pas rouvrir le dossier de l'affaire Robert Boulin"Wikipédia
    Laurent Le Mesle est tellement impliqué dans les affaires Franceàfric à cacher, qu'un député partisan d'un des plus grands criminels Franceàfric, Nicolas Sarkozy, et un autre agent Franceàfric du PS Julien Dray ont fait semblant de s'offusquer quand il a été choisi pour devenir Procureur de la Cour d'appel de Paris"



    1999 : Limogé par le garde des Sceaux Élisabeth Guigou pour avoir publié un Que sais-je ? dans lequel il justifiait que le gouvernement puisse donner des instructions écrites au Parquet. Nommé procureur de la République de Nancy.(Wikipédia)

    LIRE AUSSI 21° 22° MANIFESTATIONS
    AU TOGO 13 DECEMBRE 14 DECEMBRE

    Togo Nouvelle manifestation massive 13 décembre #GnassingbéDEGAGE Ni négociation Ni réferendum Construire CDR + délégués révocables #1pour25


    Par Julie Amadis
    #IpEaVaEaFaF
    Le 13/12/2017

    "Les Togolais au prix de centaines de morts, tentèrent de mettre fin à l'imposture coloniale esclavagiste. Et virent l'Occident impérialiste révéler son véritable visage : la démocratie n'était que la gestion des salaires esclavagistes et des profits de la nouvelle bourgeoisie esclavagiste (en symbiose avec les banques : une banko slavoisie)(extrait de Manuel institutionnel pratique et théorique de la révolution togolaise)



    BOLLORE POURRA BIENTÔT FAIRE INTERDIRE LES CHANSONS DE YANICK TOUTAIN PAR LA COUR DE CASSATION DEVENUE AGENCE PUBLICITAIRE BOLLORE


    BOLLORÉ ACHÈTE LES MÉDIAS

    Bolloré protège son pantin Gnassingbé.
    Presque aucun article dans les médias français sur les 21 manifestations "Gnassingbé Dégage" depuis 3 mois...
    Rien sur les jeunes de 10 à 15 ans tués dans les manifestations par les militaires de Gnassingbé dans les journaux en France !
    Pourquoi ?
    Bolloré détient l'agence Havas, première agence publicitaire en France ainsi que de nombreux médias.... Il a acheté les médias en France....
    Mais ce n'est pas tout....

    BOLLORÉ ACHÈTE LES MAGISTRATS


    Maintenant il achète aussi des magistrats.....
    Nous apprenons hier dans le Canard Enchainé qu'il a acheté un magistrat de la Cour de Cassation (Premier avocat général) un des postes les plus élevé de la plus haute juridiction de l'ordre judiciaire en France ....

    Parcours

    • Début des années 1990 : Procureur Adjoint à Pontoise, il a pour procureur de la République Marc Moinard. Il y rencontre également Rémi Heitz, futur délégué interministériel à la sécurité routière, et Laure de Choiseul-Praslin, l'épouse du garde des Sceaux Pascal Clément, et Jean-Marie Beney, qui le remplacera en septembre 2006 comme directeur de cabinet du même garde des Sceaux Pascal Clément.
    • 1994 : Sous-directeur de la justice pénale générale à la chancellerie.
    • Juin 2005 : Directeur de cabinet de Pascal Clément, garde des Sceaux, ministre de la justice.

    Bien entendu le Canard n'écrit pas que Laurent Le Mesle s'est fait acheté par Bolloré, mais on comprend entre les lignes... Celui-ci comme par hasard est nommé au comité d'éthique de la chaîne de Bolloré Canal Plus....
    Un comité d'éthique ?
    L'éthique chez Bolloré consiste à virer les journalistes et autres salariés qui critiquent ses Présidents protégés de la Franceàfric.....
    Alors la salariée qui a fait passé le reportage "effet papillon" qui parlait des manifestations anti Gnassingbé au Togo alors qu'il avait interdit de diffusion par Bolloré, a été virée !
     "Canal est en train de virer une salariée qui, par erreur, a diffusé sur Canal Afrique un reportage critiquant Faure Gnassingbé, le monarque du Togo - un grand ami de Bolloré.(Canard Enchaîné 13/12)"

    EXTRAIT ARRET SUR IMAGE


    Alerte enlèvement. Un reportage de l'Effet papillon a disparu des plateformes de Canal+. Attention, pas n'importe lequel : un sujet critique sur un proche de Vincent Bolloré, le président togolais Faure Gnassingbé. Malgré les efforts de Canal France pour bloquer sa rediffusion, le reportage est réapparu la semaine dernière sur Canal Afrique. Une "boulette" qui pourrait bien faire une victime en interne.
    Consigne de déprogrammation, explications houleuses en comité d'entreprise et salarié sur la sellette… C’est un reportage qui n’a pas fini de provoquer des étincelles dans les étages de la maison Canal. Le 15 octobre dernier, la chaîne cryptée diffusait "Lâche le trône". Un sujet de L’Effet papillon consacré au vent de révolte populaire qui souffle depuis plusieurs mois contre le président togolais, Faure Gnassingbé.
    Faure Gnassingbé. Source : AFP
    Ce reportage d’une dizaine de minutes (produit pour Canal par la société de production Capa) revenait sur les manifestations d’opposition qui se multiplient depuis quelques mois au Togo où une partie de la population refuse de voir le chef de cet état d’Afrique de l’Ouest briguer un quatrième mandat. "Ils en ont assez de la misère et de l’accaparement de la richesse par une minorité qui gravite autour du président", expliquait L’Effet Papillon qui rappelle que la famille Gnassingbé (père puis fils) tient les manettes du pays depuis cinquante ans. "Un record en Afrique, même les Bongo n’ont pas fait pire au Gabon".

    Situation quasi-insurrectionnelle, arrestations sommaires d’opposants, répression violente orchestrée par le régime… Le reportage rendait compte du climat électrique. Mais aussi de la détermination des opposants bien résolus à en finir avec un système quasi-dynastique, qui se perpétue à coup d’élections douteuses, depuis qu’il a été installé en 1967 avec le soutien de la France.
    "LE GROUPE BOLLORÉ S’EST-IL RETOURNÉ...



    VINCENT BOLLORE : UN PATRON ESCLAVAGISTE QUI VERSE DES SALAIRES A 50€/MOIS A SES SALARIES AFRICAINS


    Bolloré fait 80% de ses profits en Afrique.
    Des profits qui proviennent de salaires esclavagistes à 50€/mois qu'il verse à ses employés Africains....
    Les bénéfices sont énormes quand on verse des salaires 20 fois inférieurs à ceux des Français exerçant un travail similaire...
    Les conséquences de cette mise en esclavage au Togo, c'est une mortalité infantile 15 fois supérieure à la mortalité infantile en France.



    LIRE MES ARTICLES :

    Esclavage : pas d'abolition pour Bolloré

    Embauche systématique de mineurs par Bolloré ! Témoignage inédit d'un ouvrier de SOCAPALM ayant travaillé pour Bolloré pendant 10 ans au Cameroun


    LE PATRON ESCLAVAGISTE FRANCEAFRIC VINCENT BOLLORE ACHÈTE LES MÉDIAS


    Avec cet argent conquis sur la sueur et le sang des Africains, Bolloré achète les médias.

    Il a acheté Canal plus....

    Et il détient l'agence Havas, la première agence de publicité en France.

    « Il est évident qu’un jour il y aura quelque chose entre Vivendi et Havas », déclarait Vincent Bolloré en mai 2016. Ce jour est arrivé : après des mois de déclarations évoquant un rapprochement, Vivendi a entrepris de racheter Havas et a officialisé sa démarche, jeudi 11 mai. Le groupe de médias a donc proposé au groupe Bolloré de lui racheter la participation de 60 % que celui-ci détient dans le capital d’Havas. Vendredi matin, sans surprise, le groupe familial de l’industriel breton a accepté l’ouverture de discussions.De façon peu ordinaire, Vincent Bolloré est présent des deux côtés de l’opération, puisqu’il contrôle Vivendi à hauteur de 20 %. C’est l’une des originalités de ce mariage, l’autre étant qu’il unirait un acteur des médias et un acteur de la publicité, deux métiers habituellement séparés. Le Monde

    Bolloré est au cœur des réseaux Franceàfric et use de tous ses pouvoirs pour installer des dictateurs et les maintenir au pouvoir.

    Il corrompt quand les Présidents et hommes politiques pouvant influer sur ses affaires.

    16 DECEMBRE 2010 CÔTE D'IVOIRE
    UN COUP D'ETAT SARKOZY OFFERT à BOLLORE SOUS DIRECTION CARSON-CLINTON



    Bolloré offre son yacht à Sarkozy qui vient d'être élu Président


    La plus spectaculaire de ses corruptions est sans doute celle de Sarkozy. Juste après son élection de 2007, Bolloré lui offre des vacances sur son yacht...
    Sarkozy défendra ses intérêts avec ferveur durant tout son mandat. Il ira jusqu'à organiser un coup d'Etat en Côte d'Ivoire pour y installer Ouattara, y déloger Gbagbo parce que celui-ci ne voulait pas que l'intégralité du port d'Abidjan revienne à Bolloré.


    LE PREMIER ESCLAVAGISTE DE FRANCE
    S’ACHÈTE UNE ÉTHIQUE EN COUR DE CASSATION

    Et en plus de tout cela, il achète maintenant aussi la justice.

    C'est le Canard Enchaîné du 13 décembre qui nous révèle l'affaire.Laurent Le Mesle, Premier avocat de la Cour de Cassation, ex-Procureur général de la Cour d'Appel de Paris est nommé par Bolloré au sein du Comité de Canal Plus.
    "Par pudeur, sans doute, le communiqué annonçant la nomination de Le Mesle au sein du comité de Canal (une maison où son épouse a officié jusqu'en 2014) le présente "un ancien premier avocat général de la Cour de cassation", alors qu'il ne prendra sa retraite qu'en février 2019."



    LAURENT LE MESLE NOMME PAR BOLLORE EST UN MAGISTRAT EX-PROCUREUR
    QUI TRAVAILLE DEPUIS LONGTEMPS
    POUR  LES INTÉRÊTS FRANCEAFRIC


    Laurent Le Mesle a une des hautes fonctions juridiques existantes.
    La Cour de Cassation est la plus haute juridiction en France.

    Laurent Le Mesle Magistrat Franceàfric corrompu
    par Bolloré
    "Un avocat général n'est pas un avocat. Magistrat du parquet comme le procureur général, le procureur de la République ou le substitut du procureur, l’avocat général représente le ministère public devant la Cour de cassation, les cours d’appel ou les cours d’assises. Il a pour tâche de défendre l'intérêt de la société mais n'est pas l'avocat de la victime d'une infraction pénale. Il requiert l'application de la loi dont il est le défenseur. De ce fait, il n'est censé que faire appliquer la loi.
    Situation hiérarchique :
    • Procureur général
    • Premier Avocat Général (à la Cour de cassation uniquement)
    • Avocat général
    • Substitut général" (Wikipédia)
    Laurent Le Mesle appartient au réseau Franceàfric depuis longtemps.
    Il a travaillé pour Jacques Chirac. Il était son conseiller pour la justice de 2002 à 2004.

    "Avant d’être nommé procureur général de Paris en 2006, Laurent Le Mesle avait été le conseiller pour la justice du président Chirac (2002-2004). Sa nomination avait été dénoncée par les syndicats de magistrats et par la gauche comme un «verrouillage» de la justice, peu de temps avant la fin du mandat élyséen de Jacques Chirac."Libération

    LE MESLE COMPLICE DES ASSASSINS DE ROBERT BOULIN


    Il est mouillé dans un tas d'affaires pas nettes, comme l'affaire Boulin, ce ministre que très probablement Chirac a fait tuer parce qu'il menaçait de révéler des scandales Franceàfric.
    Le magistrat Le Mesle conseillait Chirac quand celui-ci lançait les terroristes Soro-Ouattara-Ib à l'attaque de la Côte d'Ivoire

    "En octobre 2007, il décide de ne pas rouvrir le dossier de l'affaire Robert Boulin"Wikipédia

    Laurent Le Mesle est tellement impliqué dans les affaires Franceàfric à cacher, qu'un député partisan d'un des plus grands criminels Franceàfric, Nicolas Sarkozy, et un autre agent Franceàfric du PS Julien Dray ont fait semblant de s'offusquer quand il a été choisi pour devenir Procureur de la Cour d'appel de Paris :

    "La polémique autour de la possible nomination, début octobre, de Laurent Le Mesle, un proche de Jacques Chirac, au poste de procureur général se poursuit. Hier, le porte-parole du PS, Julien Dray, a indiqué que sans faire «un procès ad hominem», les socialistes refusaient «une nomination marquée du sceau partisan». Le groupe PCF du Sénat a aussi protesté. A droite, le député sarkozyste Dominique Paillé a évoqué l'idée d'un «délai de viduité» entre une fonction politique et une haute fonction administrative. Ce délai de viduité était celui, un peu plus long qu'une grossesse, imposé à une veuve ou divorcée avant de se remarier. Laurent Le Mesle est directeur de cabinet du garde des Sceaux, et ancien conseiller pour la justice de Jacques Chirac à l’Élysée."Libération
    Et c'est bien évidemment lui qu'achète Bolloré...
    Même si celui se défend d'avoir été acheté....
    Mais la parole de celui qui a passé son temps à étouffer toutes les affaires Franceàfric par le mensonge et les magouilles ne vaut rien du tout !
    Il dit au Canard qui l'interroge :

    "Je suis arrivé par Vincent Bolloré (...) C'est gratuit, je ne suis pas rémunéré. Si un dossier le concernant vient devant la chambre commerciale de la Cour, où je suis, je me déporterai."

    Impressionnant écrit le Canard après cette déclaration de Le Mesle...

    N'importe quel esprit lucide a bien compris que si Bolloré l'a embauché c'est bien évidemment pour sa fonction au plus haut rang de l'appareil judiciaire.
    Et il est bien évident que dans ce milieu les services ne sont pas gratuits !!!!

    D'ailleurs c'est comme cela que le Canard présente les choses.

    Le journaliste Christophe Nibili commence l'article par :
    "TIENS, revoilà la farce du comité d'éthique de Canal plus ! La farce du comité d'éthique
    de Canal Plus ! La semaine dernière, la liste des quatre membres composant ce machin "chargé de garantir l'indépendance éditoriale et celle de l'information" comme ne craint pas de le clamer Vincent Bolloré.
    Le moment est bien choisi : Canal est en train de virer une salariée qui, par erreur, a diffusé sur Canal Afrique un reportage critiquant Faure Gnassingbé, le monarque du Togo - un grand ami de Bolloré. Les ténors de son vertueux comité vont sûrement mettre un terme à ces aimables pratiques. Le premier n'est autre que Laurent Le Mesle. Ex conseiller de Chirac à l'Elysée, ex-procureur général de la Cour de cassation. il va bientôt se retrouver dans une position très éthique. Ladite Cour statuant, à l'occasion, sur les procès que Bolloré intente aux journalistes qui n'ont pas... la même approche de l'éthique que lui." (le Canard Enchaîné du 13/12/2017)



    CONCLUSION


    La France a été complétement noyautée par les réseaux Franceàfric.
    Il n'y a plus de médias indépendants, plus de juges impartiaux quand il s'agit de dénoncer les crimes Franceàfric.
    Un patron esclavagiste tisse sa toile d'araignée en toute impunité en paralysant toutes les instances qui pourraient lui porter ombrage : médias, justice, politiques...
    Quand les juges français auront aboli l'esclavage on pourra les regarder autrement que comme des bouffons au service de l'esclavagisme...
    Quand la population aura le pouvoir.... Et ce sera peut être pour bientôt si les Togolais réussissent leur Révolution....
    Bolloré et tous ses corrompus seront jugés au Nuremberg de l'Afrique par des juges délégués révocables....
    La justice du peuple avec des juges choisis par les Africains jugera tous ces criminels....
    Car la réalité c'est 100 millions d'enfants africains morts en 25 ans.




    0 0

    par Yanick Toutain
    REVACTU
    19 janvier 2018


    « Erdogan (…) Arabie saoudite et le Qatar (...) Tous espéraient voir ces djihadistes s'emparer de Damas et y planter leurs drapeaux noirs, après en avoir chassé Bachar et son clan.
    Sans imaginer un instant que miser ainsi sur un mouvement terroriste pour se débarrasser de Bachar et de son régime était à là fois indigne et stupide, l'équipe Hollande-Fabius-Le Drian nourrissait le même espoir, et, à l'instar de la coalition dirigée par les Etats-Unis, les Rafale et les Mirage français n'ont jamais bombardé les positions du Front Al-Nosra pendant plus de deux ans.

    Mais, en septembre 2015, quand ces jihadistes s’approchaient de Damas et se vantaient d’y instaurer bientôt la charia, Poutine s’était énervé (…) Ainsi se termine le rêve d’Al-Qaida. Et celui, que cela plaise ou non, de Hollande, de Fabius et de Le Drian.




    Une nouvelle fois Claude Angeli fait un article bombe médiatique, mais en noyant l’information principale dans un titre sur un thème secondaire.
    Pourquoi titrer sur Erdogan quand il s’agit d’expliquer pourquoi Lafarge finançait DAECH… ? Et ne même pas parler de Lafarge dans l’article.

    CLAUDE ANGELI AVOUE CE QU’ON EXPLIQUE DEPUIS DES ANNEES
    Hollande, Le Drian et Fabius sont les alliés de DAECH-Al Qaeda-Al Nosra




    Aux terroristes de Daech, celui-ci ouvrait généreusement ses frontières, facilitait leurs exportations de pétrole et permettait aux blessés de l’État islamique de se faire soigner dans les hôpitaux turcs. Quant aux combattants du Front Al-Nosra, souvent « en conflit de territoires » avec Daech en Syrie, Erdogan acceptait de leur fournir des armes et une aide financière, comme l'Arabie saoudite et le Qatar, deux bons amis et clients de la France. Tous espéraient voir ces djihadistes s'emparer de Damas et y planter leurs drapeaux noirs, après en avoir chassé Bachar et son clan.
    Sans imaginer un instant que miser ainsi sur un mouvement terroriste pour se débarrasser de Bachar et de son régime était à là fois indigne et stupide, l'équipe Hollande-Fabius-Le Drian nourrissait le même espoir, et, à l'instar de la coalition dirigée par les Etats-Unis, les Rafale et les Mirage français n'ont jamais bombardé les positions du Front Al-Nosra pendant plus de deux ans.

    Mais, en septembre 2015, quand ces jihadistes s’approchaient de Damas et se vantaient d’y instaurer bientôt la charia, Poutine s’était énervé (…) Ainsi se termine le rêve d’Al-Qaida. Et celui, que cela plaise ou non, de Hollande, de Fabius et de Le Drian.
    « On a épargné et parié sur le Front Al Nosra, se désolait à l’époque un diplomate, alors que ce mouvement figurait en bonne place dans la liste des groupes terroristes établie par l’ONU. » Claude Angeli

    SAMEDI 14 NOVEMBRE 2015


    DAECH Quand le général Vincent Desportes dénonçait les Etats-Unis "le docteur Frankenstein qui a créé ce monstre"



    présentation Yanick Toutain
    REVACTU
    14/11/2015




    Les terroristes sont les mercenaires de la bankoslavoisie. Ces psychopathes de la riba, faux musulmans qui bafouent la principale des 7 abominations de l'Islam ont été financés, recrutés, entraînés, coordonnés par la CIA (Frères Musulmans Al Qaeda DAECH etc...), par la DGSE (MNLA Ansardine etc... )
    Le général français Vincent Desportes révélait une partie de la vérité au Sénat.
    Cela se passait le 17 décembre 2014.

    FERMER TOUTES LES AMBASSADES TERRORISTES
    TURQUIE QATAR ARABIE SAOUDITE USA GRANDE-BRETAGNE


    Un gouvernement révolutionnaire en France fermerait immédiatement toutes les ambassades terroristes à Paris : Turquie, Qatar, Arabie Saoudite, USA, Grande-Bretagne ainsi que leurs complices et marionnettes dont les peuples ne les auraient pas encore renversés - Mali, Togo, Cameroun etc etc
    ..... ainsi que l'actuelle Transition illégale du Burkina Faso qui fait semblant d'enquêter sur le putsch de septembre..... sans même oser lancer un mandat international contre le terroriste Soro qui organisait des attaques de commissariat ou de gendarmerie par les islamofascistes du Mali - leurs pantins mercenaires.

    LA CREATION DE DAECH FUT LANCEE
    PAR HILLARY CLINTON EN 2012
    ET LA CREATION EUT LIEU LE 8 AVRIL 2013




    SAMEDI 20 AOÛT 2016


    Barack Obama et Hillary Clinton ont créé DAECH le 8 avril 2013 : nom de code Timber Sycamore (Financement Arabie Saoudite)

    Haji Bakr
     véritable chef DAECH
    Organisateur du plan CIA
     Timber Sycamore en Syrie
    par Yanick Toutain
    20/8/2016


    Tous les matins, pendant cinq jours d'affilée,
    la voiture marron foncé dépose Baghdadi
    et son second, Haji Bakr,
    au quartier général du Conseil consultatif
    des moudjahidines à Kafr Hamrah.
    À la fin de la journée, la même voiture,
    avec le même chauffeur, vient les chercher
     et les emmène dans un endroit secret pour y passer la nuit.
    Le lendemain, la voiture revient et dépose Baghdadi et Bakr.

    … dans un discours prononcé par Baghdadi
    peu après l'épisode de Kafr Hamma.
    Le 8 avril 2013, il annonce que son organisation
     s'est implantée en Syrie.
    Toutes les factions djihadistes syriennes,
     y compris le Front Fatah al-Sham,[Al Nosra]
    doivent se soumettre à son autorité. 
    «Nous déclarons avec l'appui d'Allah
     l'annulation du nom d'État islamique d'Irak
    et l'annulation du nom Jabhat al-Nusra,
    pour les réunir sous un seul nom:
     l'État islamique en Irak et au Levant»,
    cf infra

    "Les détenus racontent que le Camp Bucca
     s'était transformé en véritable académie du djihadisme"

    cf infra

     "Washington devrait commencer par exprimer sa volonté de travailler avec les alliés régionaux comme la Turquie, l'Arabie Saoudite et le Qatar pour organiser, former et armer les forces rebelles syriens." (Email Hillary Clinton 4 mois avant le 8 avril 2013 la création de DAECH)
    "le New York Times a révélé dans cet article que l’Arabie saoudite a financé à hauteur de « plusieurs milliards de dollars » la guerre secrète de la CIA en Syrie. D’autres contributeurs étatiques à cette campagne de l’Agence sont cités par ce journal. Il s’agit de la Turquie, de la Jordanie et du Qatar. " (infra)
    Il y avait Abou Sayyaf, un djihadiste venu de Belgique, qui parlait souvent des décapitations. Un jour, il a demandé à son émir, Abou al-Atheer al Absi, s'il pouvait assassiner quelqu'un. «Je voudrais juste porter une tête à la main», a-t-il dit. Autour de lui, on le surnommait al-thabah, «le bourreau».

    UN GROUPE DE CRIMINELS ATTAQUE L'EUROPE
    TÉLÉGUIDES PAR LA CIA

    Avec l'argent de l'Arabie Saoudite, avec l'armement massif venu des USA acheté par l'Arabie Saoudite, avec son manuel de la terreur dont les chapitres semblent avoir été écrits à Langley ou à l'université du Nebraska à Omaha (comme le manuel d'Al Qaeda imprimé par l'USAID), Haji Bakr fait fusionner tous les groupes terroristes de Syrie le 8 avril 2013.
    Et, pendant que Obama appelle au renversement d'Assad, le pantin d'Haji Bakr et de la CIA annonce la création de DAECH (ISIS)


    Les médias au service du capitalisme criminel excellent dans l'art de donner la vérité par petits morceaux en la rendant incompréhensible.
    Quand l'Elysée organise et finance (20M€) l'attaque jihadiste du 9 octobre 2015 contre la gendarmerie de Samorogouan au Burkina Faso, toutes les preuves sont publiques. Mais en petits morceaux.
    Le général Puga, bras droit militaire de Hollande a lancé les jihadistes à l'attaque du Mali le 17 janvier 2012 et a missionné les mêmes contre le Burkina Faso, 3 et demi plus tard. Après leur avoir versé 20 millions d'euros en octobre 2013 pour la création à Kidal de l'école des « petits combattants du jihad » que le leader Iyad Ag Ghali présenta au journaliste du Spiegel en 
    RFI, le Monde et autres médias au service du terrorisme d'Etat énoncent les faits. Mais jamais dans le même article.
    L'enregistrement téléphonique des logisticiens Guillaume Soro et Djibrill Bassolé n'est jamais mentionné dans les articles concernant l'attaque elle-même.
    Pour la création de DAECH, la même technique est utilisée.
    Le New York Times publie un scoop sur l'opération Timber Sycamore.
    Mais ne met jamais en relation cette opération d'armement massif de DAECH avec la création de ce groupe par l'agent de la CIA – Haji Bakr (qui n'était pas le bras droit de Baghdadi mais, en réalité, son véritable chef).
    De la même façon, les déclarations d'Obama au même moment ne sont jamais corrélées avec la création de DAECH et l'armement.
    Ni la liste des dirigeants terroristes de la région que Obama rencontre au moment exact de la création de DAECH.


    PROCLAMATION DE DAECH LE 8 AVRIL 2013 PAR BAGHDADI PANTIN DE HAJI BAKR





    L'ARTICLE DE CLAUDE ANGELI CANARD ENCHAINE








    Les soldats turcs entrés en Syrie avec Al-Qaida

    EN RECEVANT le président Erdogan à l’Élysée, le 5 janvier, Macron s'était bien gardé de lui reprocher les amicales relations entretenues par ses généraux avec divers groupes djihadistes. Exemple le plus récent : à l'automne 2017, les troupes turques ont pénétré dans la province syrienne d'Idlib avec comme escorte, et comme alliés, les combattants de Tahrir al-Cham - puissant mouvement terroriste plus connu sous son ancienne appellation : le Front Al-Nosra, une filiale d'Al-Qaida. 

    Il faut rappeler que DAECH a été créé par l’absorption de Al Nosra : le faux musulman Haji Bakr missionné par la CIA aspira par des mensonges les jihadistes de Al Nosra le 8 avril 2013.

    Trois mois plus tard, les 12 et 13 janvier, « Le Monde » puis « Le Figaro » mentionnent, au détour de leurs articles sur la bataille d'Idlib, cette complicité des militaires turcs avec les djihadistes d'Al-Qaida, qui les avaient « escortés » tandis qu'ils entraient en Syrie. Les deux confrères utilisent le même verbe - « escorter » -, mais sans trop s'en émouvoir. En revanche, plusieurs diplomates et, à les en croire, certains de leurs amis militaires estiment vraiment « problématique » que le président Erdogan persévère dans ses mauvaises fréquentations. Ils n'ont pas tort car, dans ce cas précis, Macron se montre tout aussi complaisant à l'égard d'Erdogan que ses anciens amis socialistes. 

    Il faut aussi rappeler que l'installation des terroristes MNLA Ansardine au pouvoir au Mali s'est faite pendant que Macron était à l'Elysée : le jihadiste Iyad Ag Ghali était tranquillement installé au sommet de l'hôtel de luxe où l'avaient logé Blaise Compaoré et.... Le Drian-Hollande-Fabius-Macron : l'Hôtel Laico à 4,5 km du palais présidentiel du Burkina Faso, à Ouagadougou.... pendant que Le Drian faisait semblant de le rechercher au Mali...... il court toujours 5 ans plus tard.....
    Il est vrai qu'il a reçu de Hollande 20M€ en octobre 2013..... en remerciement !!


    Durant le quinquennat précédent, François Hollande, Laurent Fabius, au Quai d'Orsay, et Jean-Yves Le Drian, à la Défense, avaient en effet toujours toléré - comme les Américains, d'ailleurs - que le Grand Turc ait deux fers au feu djihadiste. Aux terroristes de Daech, celui-ci ouvrait généreusement ses frontières, facilitait leurs exportations de pétrole et permettait aux blessés de l’État islamique de se faire soigner dans les hôpitaux turcs. 
    Quant aux combattants du Front Al-Nosra, souvent « en conflit de territoires » avec Daech en Syrie, Erdogan acceptait de leur fournir des armes et une aide financière, comme l'Arabie saoudite et le Qatar, deux bons amis et clients de la France. Tous espéraient voir ces djihadistes s'emparer de Damas et y planter leurs drapeaux noirs, après en avoir chassé Bachar et son clan.
    Sans imaginer un instant que miser ainsi sur un mouvement terroriste pour se débarrasser de Bachar et de son régime était à là fois indigne et stupide, l'équipe Hollande-Fabius-Le Drian nourrissait le même espoir, et, à l'instar de la coalition dirigée par les Etats-Unis, les Rafale et les Mirage français n'ont jamais bombardé les positions du Front Al-Nosra pendant plus de deux ans. 

    Il manque ici le rappel qu'après le 8 avril 2013 (création de DAECH), Hollande, fin juillet 2013 voulait précipiter le mouvement et bombarder Assad. Obama qui craignait déjà Poutine, mit son veto

    Mais, en septembre 2015, quand ces djihadistes s'approchaient de Damas et se vantaient d'y instaurer bientôt la charia, Poutine s'était énervé. Pour défendre son protégé Bachar et les bases russes qu'héberge la Syrie, il avait vite envoyé 50 avions de combat, des hélicoptères, des commandos, des missiles de croisière montés sur camions (avec radar) et une artillerie de «gros calibre », comme disaient alors les militaires français. Ainsi se termina le rêve d'Al-Qaida. Et celui, que cela plaise ou non, de Hollande, de Fabius et de Le Drian. « On a épargné et parié sur le Front Al-Nosra, se désolait à l'époque un diplomate, alors que ce mouvement figurait en bonne place dans la liste des groupes terroristes établie par l'ONU. » Claude Angeli
    Le Canard enchaîné » - mercredi 17 janvier 2018 - 3



    Les ratés de la « force africaine »
    PARMI les éléments de langage destinés aux journalistes et préparés à l’Élysée ou au ministère des Armées, on parle toujours de la « montée en puissance » de cette force africaine dont Macron s'était voulu le chantre à Bamako, le 1" juillet 2017. A sa demande, les chefs d’État du Mali, du Niger, du Tchad, du Burkina et de la Mauritanie s'étaient alors engagés à fournir 5 000 hommes chargés de traquer les terroristes en compagnie des 4 500 Français du dispositif français Barkhane. Depuis, les réunions de ce « G5 Sahel » se sont succédé.

    Il manque le rappel que ce sont Sarkozy et le général Puga qui ont recruté et missionné ces terroristes.
    Et le rappel supplémentaire que le jihadiste Ahmada Ag Bibi a été élu député...... de l'Internationale Socialiste

    lundi 6 mars 2017


    Ce sont Sarkozy, Fillon, Juppé, Baroin et le général Puga qui ont envoyé les jihadistes attaquer le Mali avec la complicité du président ATT

    Le Capitaine Sékou Traoré Résistant aux jihadistes
    Découvre l'alliance entre son Président ATT et les terroristes
    Par Julie Amadis
    #IPEAVAEAFAF
    Le 06/03/2017



    "La France a demandé au MNLA de l’aider à faire déserter tous les combattants de l’Azawad qui étaient dans l’armée libyenne,... en contrepartie, elle nous avait donné son feu vert pour l’indépendance de l’Azawad. C’est l’accord qui a été conclu avant la guerre entre le MNLA et la France.(interview de Hama Ag Mahmoud un des principaux chefs terroristes MNLA)





     Et l'on y « invite » - pour ne pas avouer qu'il s'agit d'une convocation - chefs d’État, ministres de la Défense et chefs d'état-major africains. Macron, qui ne craint pas de se voir accusé de paternalisme, a déclaré, selon l'un de ses conseillers : « Cet engagement ne sent tout de même pas mauvais comme naguère la Françafrique. » Reste que les 5 000 hommes prévus ne sont pas encore tous recrutés, équipés et formés, que le financement international traîne encore et que la situation sur le terrain se dégrade. Notamment au Mali ainsi que dans la zone dite « des trois frontières », à cheval sur celles du Burkina, du Niger et du Mali - plus de la moitié de la France.






    LA DEUXIEME PARTIE DU COMPLOT SYRIE-MALI C'EST EN FRANCE
    DAECH FRANCE = ARMEE FRANCAISE SAUMUR



    MERCREDI 28 SEPTEMBRE 2016


    Les terroristes DAECH Saumur c'est l'armée française sous déguisement. Preuve ahurissante du complot terroriste par le CIA NRBC en France


    par Yanick Toutain
    28/9/2016


    "une salle de propagande avec caméra sur trépied, ordinateur portable, un coin cuisine, un lit de camp" Et encore "de la documentation de propagande islamisteet une représentation d'un drapeau de DAECH". Les policiers s'inquiètent tout particulièrement de la "présence d'une forme allongée à terre vêtue d'une combinaison de protection avec masque à gaz
     ainsi que d'"un autre masque à gaz accroché au mur
    avec derrière un rideau plastifié transparent
    " (Canard Enchaîné 28/9/2016)

    Mercredi après-midi, [21 septembre 2016]
     des employés d’une association d’insertion
    viennent débroussailler un terrain situé près de l’église Saint-Hilaire-des-Grottes,
     à la sortie de Saint-Hilaire-Saint-Florent sur la route de Gennes.
    La clé qui doit ouvrir le portail ne fonctionne pas.
     Ils empruntent une autre entrée
    et voient un camion blanc banalisé qui quitte alors les lieux.
    Comme ils trouvent cela étrange, ils alertent la police nationale.
     Sur place, celle-ci découvre du matériel pour le moins suspect :
     un drapeau de Daesh, du matériel audio et vidéo,
    un groupe électrogène, des journaux en langue arabe…
    Bref, des objets qui peuvent faire penser à une planque terroriste.
    (Courrier de l'Ouest du 22/9 que les médias nationaux ont à peine signalé)

    Depuis mercredi dernier, la presse française a bien camouflé l'information explosive publiée le jeudi 22 septembre par le Courrier de l'Ouest Saumur : l'armée française crée des planques DAECH en France.

    LE CIA NERBC CREE DES PLANQUES DAECH
    AVEC DRAPEAU ET CAMERA
    POUR REVENDIQUER DES ATTENTATS


    DAECH est une agence de la CIA crée par Obama et Clinton le 8 avril 2013. On a les preuves. On a même le courriel de Hillary Clinton. "Organize Train And Arm" avec la liste des organisateurs et financiers : Qatar, Arabie Saoudite, Turquie et la Jordanie pour les camps d'entrainement.
    Les gens informés que la vérité ne dérange pas ne sont aucunement surpris d'apprendre que l'armée française fabrique des planques DAECH.
    C'est la méthode de l'armée algérienne pendant la prétendue lutte contre FIS et GIA : les militaires du FLN se déguisaient en terroristes pour assassiner les opposants révolutionnaires au régime.

    MAIN ROUGE TERRORISTE A SAUMUR
    LE GENERAL ARNAUD NICOLAZO DE BARMON


     CHEF TERRORISTE DAECH S'EST FAIT PRENDRE

    L'armée française a des drapeaux DAECH, l'armée française a de la propagande islamique, l'armée française a des masques à gaz DAECH.

    Un coup de fil du sous-préfet au général commandant les Écoles Militaires de Saumur (EMS) permet de pousser un ouf de soulagement. Le matériel a été déposé par les militaires du Centre interarmées de la défense nucléaire, radiologique, biologique et chimique qui sont en formation. Ils utilisent en effet ces grottes comme terrain d’exercice. (Courrier de l'Ouest 22/9/2016)
    On comprend maintenant l'étrange impunité depuis 2013 de l'assassin de Chokri Belaid, le franco-tunisien qui a recruté les terroristes Kouachi.
    Les terroristes sont une fabrication de la CIA en Syrie, en Tunisie, en Irak, en Afghanistan.
    On savait que la DGSE finance les terroristes au Mali - 20M€ au jihadiste Iyad Ag Ghali.
    On a appris hier que l'armée française venait de "prendre ses distances" avec ses amis les terroristes MNLA.
    On a donc maintenant les preuves que, sur le territoire française il existe des planques DAECH créées par les barbouzes terroristes CDNBC.


    0 0


    par Yanick Toutain
    REVACTU
    27 janvier 2018

















    GOLDMAN: LE REVENU ANNUEL
    DE PLUS DE 3000 FAMILLES AFRICAINES


    « Je te donne mes notes », Quand SACEM te rackette
    « Je te donne mes mots », En gardant la recette

    « Quand ta voix les emporte », Moi je garde mon fric

    « à ton propre tempo », Et que crève l’Afrique, 

    « Une épaule fragile » pleurnichant quand on pille

    « Et solide à la fois » pour aller racketter

    « Ce que j'imagine » nos amis Ansardine

    « Et ce que je crois » protéger Bolloré

    « Je te donne toutes mes différences »
    100 millions qui sont morts en enfance

    « Tous ces défauts qui sont autant de chance »

    Innovois et bourgeois formant leur alliance

    « On sera jamais des standards »

    SDF mourant sur les trottoirs

    « des gens bien comme il faut »

    Je chante pour les niais

    « Je te donne ce que j'ai »

    Comme tous les voleurs

    « ce que je vaux »

    2 millions de droits d’auteurs


    PCC Jean-Jacques Goldman
    + Yanick Toutain

    LES ESCLAVES DE BOLLORE SONT AUSSI CEUX DE GOLDMAN

     En Afrique, les salaires Bolloré sont à 50 euros par mois. 

    Goldman touche, grâce à une législation esclavagiste un montant qui permettrait de DOUBLER ce que reçoivent 3000 familles du Cameroun de l'esclavagiste Bolloré




    GOLDMAN: 100 MILLIONS DE FORTUNE SACEM
    100 MILLIONS D'ENFANTS MORTS EN AFRIQUE

    VIDEO. Royalties, droits d'auteur... A combien s'élève le jackpot de Jean-Jacques Goldman ?
    "Goldman confidentiel", un portrait diffusé le 16 novembre 2017, raconte un artiste discret jusqu'au secret, mais aussi un incroyable homme d'affaires. "Royautés", droits d'auteurs... à combien se monte le jackpot ? "Complément d'enquête" a fait le calcul.


    Un "Document de Complément d'enquête" faisait le 16 novembre 2017 le portrait d'un "Goldman confidentiel". Derrière l'artiste discret se cache un redoutable businessman : c'est le rôle que joue son frère cadet Robert dans leur tandem. L'un est tendre en chansons, l'autre dur en affaires. Avec son aide, Jean-Jacques Goldman a réussi à négocier l'un des meilleurs contrats de "royautés" de la chanson française.
    A combien se montent ces royautés, c’est-à-dire le pourcentage que perçoit un auteur-compositeur et/ou interprète sur chaque disque vendu ? "J'ai entendu parler de 25%, 30%, avance le producteur Jean Mareska, son ancien directeur artistique. C'est énorme." Habituellement, un artiste touche 7% ou 8%. Sachant que JJ Goldman a vendu 28 millions de disques au cours de sa carrière solo, faisons le calcul : l'artiste aurait empoché une centaine de millions d'euros de royautés...
    En somme, pour chaque enfant mort en Afrique, Goldman a touché un EURO
    Un euro pour 100 millions d'enfants, cela donne bien 100 millions d'euros

    Les plus grosses royautés de la chanson française ?
    "Il a bien négocié ses taux de royalties, reconnaît Henri de Bodinat, l'ex-PDG de sa maison de disques CBS (devenue Sony Music France), mais c'était extrêmement rentable pour la maison de disques. Perdre Goldman, ç'aurait été une catastrophe absolue !" Avec ses ventes phénoménales, l'artiste était en mesure d'imposer les royautés "les plus élevées que ce que touchait n'importe quel artiste français, selon Jean Mareska. Parce que, quand on veut garder quelqu'un, il faut y mettre le prix !"Mais la vente de disques ne représente qu'une partie de ses revenus. Chaque passage d'un de ses titres en radio ou télé est rétribué en droits d'auteur. Et du Goldman, sur les ondes, il y en a beaucoup ! RFM, par exemple, diffuse en moyenne dix de ses titres par jour. Soit plus de 3 600 par an. A raison de 11 euros de droits d'auteur par passage, on arriverait à un montant annuel de... 40 000 euros – rien que pour RFM, une des... 900 radios françaises.
    Des chiffres qui donnent le vertige. Et encore, on ne parlera pas dans cet extrait des droits d'auteur qui lui reviennent pour les (200) tubes qu'il a écrits pour Johnny Hallyday, Khaled, Patricia Kaas ou Céline Dion...
    Extrait de "Goldman confidentiel", un "Document de "Complément d'enquête" diffusé le 16 novembre 2017.


    0 0

    par Yanick Toutain
    REVACTU
    15 février 2018

    "au Niger, notamment dans la ville de Tahoua, le 30 octobre 2014, on a assisté à la naissance en pompe du Mouvement démocratique pour le renouveau (MDR-Tarna). Il est dirigé par un Touareg nigérien du nom d’Adal Rhoubeid, un homme qui a participé aux rébellions successives qu’a connues le Niger."
    Alpha Mahamane Cissé



    Moussa N'aïr Tu n'a pas le droit de porter un jugement sur une personne avec comme preuve juste un article,moi je le defend jusqu'a ce que ce de quoi on l'accuse soit approuver et demontrer au yeux du monde




    Cela fait des années que ce Moussa N'air est infiltré dans le groupe des amis Facebook de Julie Amadis.
    On comprend maintenant sa désertion du combat actuel pour DEGAGER Issoufou : c'est un propagandiste MDR Tarna, l'agence nigérienne du groupe terroriste MNLA du Mali (cf en annexe)
    Il est extrêmement révélateur de voir se démasquer des propagandistes pro Tariq Ramadan en relation avec la propagande pro MNLA, le principal groupe terroriste d'Afrique subsaharienne, annexe d'Ansardine qui a installé une ministre  Nina Wallet Intalou au gouvernement d'IBK.
    Un MDR-Tarna agence Niger du MNLA qui soutenait Issoufou.... jusqu'en 2016
    Quelle est la position, le rôle, les missions de ce Moussa N'air complice à la fois du MNLA et à la fois de Tariq Ramadan ?
    Nos juges JDR le placeront en garde à vue pour avoir des réponses !
    Après la révolution Issoufou DEGAGE leur complice qui a, avec IBK à Bamako, a installé la terroriste Nina Wallet Intalou comme ministre du Mali : deux collabos de l'internationale sociale terroriste.



    Je viens de découvrir qu'un de mes amis facebook Son Excellence Serme défendait Tariq Ramadan le violeur du faux islam pro riba donc pro banque.....
    Un islam des millionnaires du Qatar
    L'islam des capitalistes et des impérialistes....
    Les défenseurs de Tariq Ramadan ne sont pas mes amis !
    Alors si vous faîtes partis de ceux là vous pouvez partir de ma liste d'amis !

    J’aimeAfficher plus de réactions
    Commenter
    Commentaires
    Roland le Binguiste Très bien Julie Amadis tout ce qui défendent un violeur sont aussi violeurs
    Gérer


    J’aimeAfficher plus de réactions
    Répondre23 h
    Hamid Mahamat Issa Avant toute chose,il ne faut pas aller vite en besogne. Tariq n'est,pour l'instant, qu'un accusé et non coupable. Il bénéficie encore d'une présomption d'innocence. Qui sait si cette histoire est montée de toute pièce pour museler Tariq? En tout cas, on attend le verdict final pour voir qui a fait quoi?

    Gérer


    J’aimeAfficher plus de réactions
    Répondre16 hModifié
    Yanick Toutain Vous appelez ce RIBANAZIS complice de ANSARDINE AQMI DAECH "Tariq" ????
    Quels sont les noms des agents de l'impérialisme qui vous ont ainsi manipulé ?
    Vous êtes vous même SUSPECT

    C'est comme si KEMI SEBA se trahissait et écrivait ADOLF au sujet de HITLER


    Gérer


    J’aimeAfficher plus de réactions
    Répondre1 h
    Julie Amadis Je vous cite Mondafrique, média qui dénonce la Franceàfric (ce que n'a jamais fait Tariq Ramadan au passage) concernant l'affaire de viol dont est accusé Tariq Ramadan

    "Les policiers qui ont interrogés l’islamologue se sont heurtés au même phénomène :
     il nie l’évidence, sans le moindre trouble. Alors qu’ils ont pu recueillir en trois mois une multitude de témoignages de femmes qui ont eu des relations sexuelles avec lui, Tariq Ramadan le dément systématiquement. Même les preuves, les enregistrements, les photos compromettantes ne le font pas fléchir. Dans un mail du 12 avril 2011, le petit-fils d’Hassan al-Banna déclare pourtant : « Tiens, tu me donnes envie de baiser la furie que tu es !! Tu viens ? ». Et bien non, pour Tariq Ramadan, ce ne peut être qu’un faux grossier. Sa ligne de défense : il n’a jamais trompé sa femme (avec laquelle il vit pourtant séparé). Cette dernière s’est bien gardée pour l’instant de prendre la défense de son époux en public. Pour Tariq Ramadan, tout cela ne relève que d’un infâme complot. Sioniste, bien évidemment. Le problème, c’est que Tariq Ramadan s’est lui-même convaincu qu’il était « la Lumière », le nouveau prophète que tous les musulmans attendent depuis Mahomet. A partir de là, les mensonges, les menaces, les coups, les viols, ne sont plus pour lui que d’insignifiants détails. « Il estime qu’il n’a même plus besoin de prier, car il a un contact permanent avec dieu, raconte une ancienne victime. Mais est-il totalement lucide ? Il se bourre en permanence d’une quantité invraisemblable de médicaments, de produits dopants. Ce qui provoque ses crises de furie »."
    https://mondafrique.com/prophete-tariq-ramadan-reve-de.../
    Gérer

    J’aimeAfficher plus de réactions
    Répondre47 m
    Yanick Toutain Julie me dit que vous êtes un honnête homme
    Je vous conseille donc de suivre une FORMATION THEOLOGIQUE ACCELEREE sur l'Islam 
    Vous comprendrez alors que la RIBA Seoud et la RIBA Al Thani, complices de la CIA + DGSE + MI6 + Mossad MISSIONNE DES FAUX MUS
    ULMANS 
    La clique Frères Musulmans est au service de l'impérialisme depuis leur RECEPTION à la Maison Blanche il y a plus de 50 ans 
    http://revolisationactu.blogspot.fr/.../un-document-que...
    Gérer

    Aucun texte alternatif disponible.


    J’aimeAfficher plus de réactions
    Répondre47 m




    Julie Amadis Tariq Ramadan n'a jamais été un révolutionnaire dérangeant l'impérialisme !!!!! alors ils n'ont pas besoin de le museler c'est leur agent !
    Gérer


    J’aimeAfficher plus de réactions
    Répondre15 h
    Élise Urban Dis leur mouff comme au kmer
    Gérer


    J’aimeAfficher plus de réactions
    Répondre14 h
    Djikoloum Mbaïminan Pourquoi n'ont ils pas besoin de l'empêcher de parler? Et de qui est il l'agent?

    Gérer


    J’aimeAfficher plus de réactions
    Répondre13 h
    Yanick Toutain Son grand-père était un agent de l'impérialisme, faux musulman de la riba
    Son père était un agent de la CIA
    Tariq Ramadan est PAYE PAR LA RIBA !

    C'est un MILICIEN DES BANQUES HARAM !


    Gérer


    J’aimeAfficher plus de réactions
    Répondre1 h




    Fernandez Emaleu Julie Amadis j'apprécie le combat que tu mènes pour l'afrique.mais tariq ramadan est un intellectuel respectable. S'il est persécuté c'est à cause de ses détracteurs qui l'accusaient de double discours pourtant il les battait dans des débats. Soyons sérieux le récit de cette dame ne tient pas. Elle dit qu'il l'a uriné dessus mon dieu. Si tu ne l'aime pas c'est parceque tu es enracinée dans une culture chrétienne et laique et éprouves de l'aversion pour l'islam. Aussi je te trouves extrémiste lorsque tu dis que celui qui soutient tariq sort de ta liste d'amis,où est la liberté inscrite dans votre devise. En tout cas j'ai dit ce que je pensais maintenant si tu veux bloque moi de tes amis.

    Gérer


    J’aimeAfficher plus de réactions
    Répondre12 h
    Yanick Toutain Votre discours de petit zélote du faux islam vous DEMASQUE COMME COMPLICE de Ansardine AQMI DAECH
    Les VRAIS MUSULMANS dénoncent QARADAWI l'inventeur du faux islam des RIBANAZIS 
    Tariq Ramadan n'est NI un intellectuel NI respectable

    QUELLE SONT DONC les DECOUVERTES SCIENTIFIQUES dont il serait l'AUTEUR ?
    AUCUNE 
    Ceux qui présentent Tariq Ramadan comme un intellectuel sont des AGENTS DE L'IMPERIALISME comme EDWY PLENEL et autres hypocrites...


    Gérer


    J’aimeAfficher plus de réactions
    Répondre1 h




    Fernandez Emaleu Moi je ne suis pas musulman pourtant j'appréciait bien ces position. Il défendait la cause palestinienne. Et toi quelle est ta position là dessus supportes tu Israël,cette nation criminelle et satanique( je ne parle pas du peuple)

    Gérer


    J’aimeAfficher plus de réactions
    Répondre12 h
    Yanick Toutain Si les MAITRES de TARIQ RAMADAN versaient LA MOITIE de leurs richesses aux Palestiniens ce seraient les ISRAELIENS qui viendraient TRAVAILLER à GAZA
    Si le QATAR des patrons de Tariq Ramadan partageaient avec GAZA ET ISRAEL, le PIB de GAZA serait multip
    ...Voir plus
    Gérer

    J’aimeAfficher plus de réactions
    RépondreSupprimer l’aperçu1 h
    Yanick Toutain Vous parlez de MUSULMANS ?
    Ce n'est pas le sujet
    TARIQ RAMADAN est un FAUX MUSULMAN BAFOUANT LA PIRE DES 7 ABOMINATIONS
    Gérer

    Aucun texte alternatif disponible.


    J’aimeAfficher plus de réactions
    Répondre57 m




    Yacine Mitch Oui tu a raison je suis d'accord analyse juste est correcte

    Gérer


    J’aimeAfficher plus de réactions
    Répondre11 h
    Yanick Toutain C'est la RACAILLE FIS GIA ANSARDINE qui est en train d'infiltrer les amis de Julie Amadis ..... SANS DOUTE missionnés par DGSE DRS and co

    Gérer


    J’aimeAfficher plus de réactions
    Répondre44 m




    Moussa N'aïr Tu n'a pas le droit de porter un jugement sur une personne avec comme preuve juste un article,moi je le defend jusqu'a ce que ce de quoi on l'accuse soit approuver et demontrer au yeux du monde.le debat religieux doit etre eviter,j'adors ce que tu fais et ta lutte contre la france afrique et merci pour cela.reste objectif et vois les choses en grand.ça me fait plaisir d etre sur ta page mais tu juge que pour ça je dois soutenir ou supporter qui je veux,alors sans soucie tu peux me retirer.mais cela faisant tu montre que t es pas si democrate que tu le pretend.amicalement.
    Gérer


    J’aimeAfficher plus de réactions
    Répondre29 m
    Yanick Toutain UNE PERSONNE ?
    Tariq Ramadan n'est pas UNE PERSONNE c'est un MILICIEN RIBANAZI de l'IMPERIALISME 
    AUXILIAIRE DE DAECH ANSARDINE AQMI GIA FIS ETC....

    Et vous qui avez le culot de PARLER AINSI à la REVOLUTIONNAIRE HUMANOCRATE Julie Amadis, qui milite à mes côtés depuis 18 ans ..... VOUS ETES QUI ?
    VOUS ETES QUI pour lui parler ainsi
    "Tu n'a pas le droit de porter un jugement sur une personne "
    VOUS ETES QUI pour lui donner des ORDRES ?
    UN FAUX MUSULMAN ?
    UN AGENT DU QATAR ?
    UN COMPLICE D'IYAD AG GHALI ?
    UN COMPLICE DE L'IMAM DICKO ?
    UN AUXILAIRE DGSE DES FRERES FAUX MUSULMANS ?

    En plus.... vous reprochez à Julie de ne PAS être DEMOCRATE ???!!!
    c'est la SEULE CHOSE VRAIE de votre texte
    JULIE EST HUMANOCRATE SANKARISTE !

    PS : IL N'Y A AUCUN DEBAT RELIGIEUX 
    C'est un débat ANTI FASCISTE
    Gérer

    Aucun texte alternatif disponible.


    J’aimeAfficher plus de réactions
    Répondre17 m
    Moussa N'aïr Mdrrr apparament tout est dis alors au revoir Monsieur le garde du corps de julie.je suis personne moi juste un citoyen.
    Gérer


    J’aimeAfficher plus de réactions
    Répondre15 m
    Yanick Toutain PS : en plus vous avez l'ARROGANCE d'imaginer que Julie ne connait de Tariq Ramadan que CET ARTICLE de Ian Hamel 
    QUEL ARROGANCE et quelle STUPIDITE....!
    Julie a des MILLIERS D'HEURES D'ETUDE ANTI FASCISTE
    Gérer


    J’aimeAfficher plus de réactions
    Répondre15 m
    Yanick Toutain Moussa N'aïr Tout n'est pas dit
    LES PARTISANS DE TARIQ RAMADAN seront placés en GARDE à VUE par nos DELEGUES SECURITE et condamnés comme AGENTS de l'IMPERIALISME par la REVOLUTION NIGERIENNE.... dès que (sans VOUS visiblement) ISSOUFOU aura été renversé par des CDR
    Gérer


    J’aimeAfficher plus de réactions
    Répondre13 m
    Moussa N'aïr Je sais meme plus de quoi vous parlez Monsieur,et pour info je suis apolitique.bref je veux pas allez loin dans un debat vide de sens.bloquez moi et c'est fini.bonne continuation
    Gérer


    J’aimeAfficher plus de réactions
    Répondre10 m
    Yanick Toutain Moussa N'aïr à voir l'arrogance de vos propos je comprends mieux la difficulté de Julie Amadis à AIDER à la CONSTRUCTION de CDR au NIGER 
    Toute cette formoisie qui a laissé Bagalé être tué sans FAIRE LA REVOLUTION juste après..... n'était que ce que ce
     que Amilcar Cabral et Sankara en avaient décrit.....
    Des APPRENTIS CORROMPUS pleurnichant que l'impérialisme ne leur laisse pas assez de MIETTES du butin volé aux paysans
    Gérer


    J’aimeAfficher plus de réactions
    Répondre10 m
    Yanick Toutain Moussa N'aïr LE PLUS DROLE DES MILICIENS FASCISTES PRO RIBANAZIS TARIQ RAMADAN s'appelle MOUSSA NAIR et vit au NIGER !!!
    Gérer


    J’aimeAfficher plus de réactions
    Répondre9 m
    Moussa N'aïr Mdrrrr vraiment! Monsieur je vous aurevoir
    Gérer


    J’aimeAfficher plus de réactions
    Répondre9 m
    Yanick Toutain Moussa N'aïr Le plus drôle des RIBANAZIS qui INTERDISAIT à JULIE AMADIS de dénoncer Tariq Ramadn a sorti son CARTON ROUGE "IL EST APOLITIQUE"Gérer

    L’image contient peut-être : texte

    J’aimeAfficher plus de réactions
    Répondre6 mModifié
    Moussa N'aïr Monsieur vous avez presque l'age de ma mere alors je vous respecte en tant que ainé,restons lâ.
    Gérer


    J’aimeAfficher plus de réactions
    Répondre4 m
    Yanick Toutain Moussa N'aïr Vous n'êtes pas encore parti rejoindre ISSOUFOU et Ahmed Ag Bibi 
    PRENEZ VOTRE CARTE à l'internationale socialiste
    ILS ADORENT TARIQ RAMADAN, les APOLITIQUES et ANSARDINE !
    https://www.facebook.com/julie.amadis/posts/1843532559043131
    Gérer

    Impossible de publier ce commentaire. Veuillez réessayer




    Yanick Toutain Moussa N'aïr Vous n'êtes pas encore parti rejoindre ISSOUFOU et Ahmed Ag Bibi 
    PRENEZ VOTRE CARTE à l'internationale socialiste
    ILS ADORENT TARIQ RAMADAN, les APOLITIQUES et ANSARDINE !
    https://www.facebook.com/julie.amadis/posts/1843532559043131
    Gérer

    L’image contient peut-être : texte
    Yanick Toutain à Julie Amadis
    4 min
    Un partisan de Tariq Ramadan du Niger vient de jouer sa dernière carte "IL EST APOLITIQUE"....
    C'est donc des RIBANAZIS APOLITIQUES qui militent en SOUTIEN de ANSARDINE AQMI DAECH en Afrique
    Des clowns apolitiques..... mais VRAIS auxiliaires de la DGSE
    xxx
    COMPLEMENT : l'article Alpha Mahamane Cissé :  L’Indicateur du Renouveau



    LE MDR-TARNA DU NIGER LE MNLA ENSEMBLE : LES NOUVELLES MANŒUVRES DU MNLA



    INSPIRÉS PAR L’ÉCHEC DE LA LUTTE ARMÉE, DE JEUNES TOUAREGS ONT PRIS LE CHEMIN DE LA RECONQUÊTE DES ESPRITS. AU NIGER, UNE STRUCTURE EST CRÉÉE DE TOUTES PIÈCES. IL S’AGIT DU MOUVEMENT DÉMOCRATIQUE POUR LE RENOUVEAU (MDR-TARNA). ET LE MNLA ET ALLIÉS EN ONT FAIT LEUR RÉFÉRENCE DANS LE BUT D’ABOUTIR À LA CRÉATION D’UN ETAT TOUAREG AU SAHEL.
     reunion manifestation population civile mouvements Azawad chef rebelles touareg mnla hcua cma arabes nord mali kidal
    Le rêve de voir l’existence d’un Etat touareg est de plus en plus grand, le Mali et le Niger sont les deux pays visés par les séparatistes. A la différence du Niger, qui a pu contenir les velléités sécessionnistes des groupes rebelles, le Mali cherche désespérément un remède, avec le refus de la Coordination des mouvements de l’Azawad de parapher l’accord d’Alger.



    Contre toute attente, au Niger, notamment dans la ville de Tahoua, le 30 octobre 2014, on a assisté à la naissance en pompe du Mouvement démocratique pour le renouveau (MDR-Tarna). Il est dirigé par un Touareg nigérien du nom d’Adal Rhoubeid, un homme qui a participé aux rébellions successives qu’a connues le Niger.

    Selon nos sources, la création de ce mouvement est une réponse à la volonté politique du président français qui avait demandé à l’époque au MNLA de s’engager dans la vie politique en abandonnant la lutte armée. Puisque ce dernier s’est entêté, ses frères du Niger voisin ont préféré vite sauter sur l’occasion. La suite est connue, le MDR-Tarna a pu avoir une large adhésion dans le milieu touareg au Niger, en Algérie, en  Libye et au Mali.

    Dans notre pays, les hommes du MNLA en ont fait une propriété, car, selon eux, si ce parti politique arrivait à conquérir le Niger, l’idée de la création d’une République dédiée aux Touaregs se ferait sans difficulté.

    Pour se convaincre de l’ambition des initiateurs du Mouvement démocratique pour le renouveau, il suffit de se rappeler le contenu de son Manifeste qui est appelé celui du triomphe : « Considérant la pluralité culturelle et ethnique du Niger comme une richesse, le MDR-Tarna compte revitaliser les valeurs traditionnelles pour en faire un rempart contre l’uniformisation proposée par la mondialisation marchande ». De quoi comparer les complaintes maintes fois exprimées par les séparatistes maliens du MNLA et leurs lobbys.

    Plus loin, le MDR-Tarna tance : « Le Niger incarne à lui tout seul le paradoxe de notre grand continent : pays au sous-sol richissime, pourtant le plus pauvre au monde par son indice de développement humain. C’est dans ce pays si fragile en apparence qu’une poignée d’hommes ont décidé de fonder le Mouvement démocratique pour le renouveau afin de répondre aux aspirations légitimes de notre peuple ».

    Le constat est que quelques mois après son lancement, le MDR-Tarna du Niger est chouchouté plus au Mali qu’ailleurs et s’apparente à cousin germain du MNLA qui, au départ, avait les objectifs similaires à travers le Mouvement national de l’Azawad (MNA). Une certitude : la création d’un Etat touareg est plus que jamais dans l’air du temps dans le vaste Sahel.

    Alpha Mahamane Cissé

    source :  L’Indicateur du Renouveau

    0 0

    L'astrophysicien britannique Stephen Hawking, le 26 avril 2007
    lors d'une expérience sur l'absence de gravité © ZERO G ZERO G/AFP/Archives
    par Yanick Toutain
    REVACTU
    14 mars 2018


    En réalité, Stephen Hawking,
    comme tous ses collègues pro-Einstein,
     fut un obscurantiste tentant de construire une pseudo-théorie
    dans laquelle les corps n'ont pas de réalité objective
     et donc pas de vitesse objective
    - comme le leur a pourtant enseigné Isaac Newton.
    Ces escrocs sont en réalité,des solipsistes
    tentant de fabriquer une pseudo théorie positiviste
    dans laquelle les signaux seuls n'auraient d'existence
    ..... sans qu'il existe une réalité inhérente
     dotée de lois scientifiques elles-aussi inhérentes
     et que les véritables scientifiques auraient pour tâche
    de découvrir en les approximant peu à peu.
    Oubliant ce faisant que la reconnaissance de l'existence objective de signaux
     et de leur vitesse objective dans le vide
     implique inexorablement
    la reconnaissance de l'existence objective
     des événements de leur émission et donc la vitesse objective des corps qui auront émis ces signaux
    ..



    Stephen Hawking : mort d'un imposteur obscurantiste positiviste solipsiste ennemi d'Isaac Newton et de la véritable science matérialiste


    L'imposteur handicapé Stephen Hawking qui occupait scandaleusement le fauteuil d'Isaac Newton est mort.
    Tous les médias de la bourgeoisie sont sur le pont ! Comme pour la mort de sa collègue obscurantiste Vera Rubin, les éloges vont rivaliser de flagornerie et d'ignorance imbécile
    Un géant de la science
    Son travail s'est concentré sur le rapprochement des théories de la relativité et des quantas pour tenter d'expliquer la création de l'Univers et son fonctionnement.
    En 1974, il était devenu, à 32 ans, l'un des plus jeunes membres de la Royal Society, la plus prestigieuse institution scientifique du Royaume-Uni.
    En 1979, Hawking avait été nommé titulaire de la chaire lucasienne de mathématiques, une position honorifique qu'avait également occupée Isaac Newton à l'université de Cambridge. Après un premier diplôme à Oxford, il avait rejoint Cambridge afin d'étudier l'astronomie théorique et la cosmologie.
    Dans son corps distordu par la maladie résidait un esprit extrêmement brillant, fasciné par l'essence de l'Univers, par son processus de formation et par la manière dont il pourrait finir.
    "Mon objectif est simple", a-t-il dit. "C'est la compréhension totale de l'Univers", "comprendre pourquoi il est comme il est et pourquoi il existe". 

    En réalité Stephen Hawking, comme tous ses collègues pro-Einstein fut un obscurantiste tentant de construire une pseudo-théorie dans laquelle les corps n'ont pas de réalité objective et donc pas de vitesse objective - comme le leur a pourtant enseigné Isaac Newton.
    Ces escrocs sont en réalité,des solipsistes tentant de fabriquer une pseudo théorie positiviste dans laquelle les signaux seuls n'auraient d'existence..... sans qu'il existe une réalité inhérente dotée de lois scientiques elles-aussi inhérentes et que les véritables scientifiques auraient pour tâche de découvrir en les approximant peu à peu.
    Oubliant ce faisant que la reconnaissance de l'existence objective de signaux  et de leur vitesse objective dans le vide implique inexorablement la reconnaissance de l'existence objective des événements de leur émission et donc la vitesse objective des corps qui auront émis ces signaux.
    Mais pour complaire à la bourgeoisie dégénérée, depuis 1905, quiconque cherche à obtenir un statut de "clown titré professeur" doit ânonner les stupidités de Poincaré, Mach Einstein...(où les "lois scientifiques sont de libres créations de l'esprit humain). en supplément de celles de Cantor (où les segments ont tellement de points qu'il est impossible de les compter avec des nombres entiers)....
    ... stupidités auxquelles le fasciste nazi Werner Heisenberg (véritable gourou du faux marxiste Daniel Bensaid) a ajouté la disparition des causalités........

    Il faut des Stephen Hawking solipsistes pour les Bolloré, les Macron, les George Soros, les Bernard Arnault.
    L'astrophysicien britannique Stephen Hawking, célèbre pour ses travaux sur l'Univers qu'il scrutait depuis son fauteuil roulant, est mort mercredi à l'âge de 76 ans, suscitant une pluie d'hommages rarement égalée pour un scientifique.
    De la reine Elizabeth II à l'ancien président américain Barack Obama, les réactions montraient le statut unique qu'il avait acquis. Buckingham Palace a annoncé que la reine enverrait un message de condoléances à sa famille. Barack Obama a, lui, souhaité à l'astrophysicien de "s'amuser parmi les étoiles", dans un tweet accompagné d'une photo des deux hommes.(...)
    La Première ministre britannique, Theresa May, a salué sur Twitter "un esprit brillant et extraordinaire, l'un des plus grands scientifiques de sa génération".

    Il leur faut des pseudo savants inventant une pseudo science anti-matérialiste où les esclaves africains payés 50 euros par mois n'ont pas de véritable existence... et dont le sort abominable impose maintenant que DGSE, MI6 et CIA leur envoient des terroristes pour les contraindre à s'écraser et à ne pas faire la révolution.
    L'absence de vitesses objectives dans les théories stupides de Stephen Hawking est indispensable pour nier l'existence d'une seule et unique véritable science matérialiste.
    Les pitreries lamentables du cirque Hawking instrumentalisant hypocritement un handicap réel pour participer à l'écrasement sociale et psychologique de tous les partisans de Newton manqueront à ses maîtres : la bankoslavoisie mondiale, le coeur de la strate des Parasites qui pousse inexorablement l'espèce humaine vers le suicide collectif depuis 5000 ans.

    0 0


    par Yanick Toutain
    REVACTU


    17 mars 2018

    "Il s’agit en particulier d’Iyad Ag Ghaly (chef d’Ansar Dine), Algabass Ag Intallah,
    Hamada Ag Bibi"

    Les 3 premiers terroristes de la liste du procureur général Daniel Tessougué




    Une nouvelle fois, Iyad Ag Ghali frappe la capitale de Blaise Compaoré !
    Le jihadiste que Sarkozy avait missionné pour attaquer le Mali - avec ses complices MNLA et AQMI - en janvier 2012 et qui logeait au 11° étage de la suite de luxe de l'hôtel Laico en janvier 2013,
     à 4,5 km du palais présidentiel de son protecteur et donneur d'ordre vient de frapper Ouagadougou.
     Lui qui recevait au sommet du principal hôtel de Ouaga 2000 le gratin de la nomenklatura Franceàfric
    - y compris le frère du président et plusieurs ministres -
     envoie à nouveau ses troupes attaquer la capitale du MPP.
    Et cela au moment où ses chefs Djibrill bassolé et Gilbert Diendiéré sont en procès
    .... entre autre pour l'avoir missionné le 9 octobre 2015 dans l'attaque de la gendarmerie de Samorogouan
     - les jihadistes étant forces d'appoint des putschistes du RSP
     - avec le "feu orange de l 'Elysée"

    Non ! N'allez surtout pas imaginer que ces lignes sont de Christophe Boisbouvier et Benjamin Roger.
    Leur mission étant précisément de camoufler ces vérités



    [Iyad Ag Ghali] Mollah de Kidal, 54 ans, patriarche respecté, à la fois craint et adulé par la communauté des Ifoghas où sa voix est prépondérante, vit dans une suite de luxe du 11 ème étage de l’hôtel Laico, un des bijoux du défunt guide libyen, Mouammar Khadaffi. C’est là qu’il reçoit et consulte. Plusieurs personnalités de renom issues de la haute hiérarchie militaire, du gratin politique et du milieu des affaires défilent à longueur de journée. Djibril Bassolé, Francois Compaoré, Djenderé, Moustapha Chafi, le milliardaire Lancine Diawara le côtoient et le protègent. Chouchouté et cadeauté par l’entourage présidentiel immédiat, Iyad Ag Ghali est une pièce maîtresse du leadership du chef de l’Etat, Blaise Compaoré dans la géopolitique du no man ‘s land sahélien. Qui le tient, contrôle la nomenclature des chefs de guerre du Nord Mali.
    (Les Afriques exposant la vérité en janvier 2013)

    « Le désert est immense, mais ils disposent de multiples moyens de renseignement qui pourraient leur permettre de le localiser, lâche-t-il.
    Quand Ag Ghaly se fait prendre la tension artérielle, ils sont au courant ! »

    diplomate algérien cité par Boisbouvier-Roger

    Le "plus recherché" n'a pas cessé d'être logé installé, dorloté, financé et missionné depuis l'Elysée et la DGSE !
    A croire que les militaires français ne sont qu'un ramassis d'imbéciles aveugles !
    Depuis le double attentat de Ouagadougou, il est le chef jihadiste le plus recherché de la région. À moins que cet ancien interlocuteur privilégié d’Alger et de Bamako ne bénéficie toujours d’une protection…
    BENJAMIN ROGER, avec FARID ALILAT, CHRISTOPHE BOISBOUVIER et BABA AHMED, à Bamako
    Mais, non personne n'est aveugle. Benjamin Roger comme Christophe Boisbouvier participent au complot terroriste organisé depuis l'Elysée par le général Puga, Le Drian & co pour le compte de Sarkozy, Hollande et Macron... qui a pris la succession !
    Le premier paragraphe de Jeune Afrique commence par une opération de camouflage.
    Voici ce qu'un journaliste honnête aurait écrit :
    VERITE SUR LE TERRORISME: "Une nouvelle fois, Iyad Ag Ghali frappe la capitale de Blaise Compaoré !
    Le jihadiste que Sarkozy avait missionné pour attaquer le Mali - avec ses complices MNLA et AQMI - en janvier 2012 et qui logeait au 11° étage de la suite de luxe de l'hôtel Laico en janvier 2013 à 4,5 km du palais présidentiel de son protecteur et donneur d'ordre vient de frapper Ouagadougou. Lui qui recevait au sommet du principal hôtel de Ouaga 2000 le gratin de la nomenklatura Franceàfric - y compris le frère du président et plusieurs ministres - envoie à nouveau ses troupes attaquer la capitale du MPP. Et cela au moment où ses chefs Djibrill bassolé et Gilbert Diendiéré sont en procès.... entre autre pour l'avoir missionné le 9 octobre 2015 dans l'attaque de la gendarmerie de Samorogouan - les jihadistes étant forces d'appoint des putschistes du RSP - avec le "feu orange de l 'Elysée"
    Mais non, Christophe Boibouvier et Benjamin Roger sont en mission !
    Ils sont chargés par la DGSE de faire camouflage des crimes de la Franceàfric, des crimes de Macron, Hollande, Sarkozy, et surtout des crimes de Le Drian et du général Puga
    Et donc, leur premier paragraphe commence par du camouflage :
    Pour la troisième fois en un peu plus de deux ans, Ouagadougou a donc été frappée en plein cœur : Cette fois, les jihadistes n’ont pas tué indistinctement des civils dans un café, un hôtel ou un restaurant de l’avenue Kwame-NKrumah, comme en janvier 2016 et août 2017, mais se sont attaqués frontalement à deux cibles symboliques – et osées.
    Evidemment, ils ne vont pas relier cela avec Aguel Hoc (1° mission de Iyad Ag Ghali pour Sarkozy et le général Puga) ni avec Samorogouan (mission de Iyad Ag Ghali pour Hollande et le même général Puga) comme on le verra plus loin.
    Du brouillard, de l'intox !
    Le 2 mars au matin, à quelques minutes – d’intervalle, deux commandos ont pris d’assaut l’ambassade de France et l’état-major général des armées, distants de moins de deux kilomètres en centre-ville. Dès le lendemain, cette double opération de grande envergure était revendiquée par le Groupe de soutien à l’islam et aux musulmans (GSIM). 
    On va voir comment la présentation de faits sert en réalité à camoufler les véritables objectifs.
    Dans son communiqué, cet agglomérat des principales katibas jihadistes actives au Mali, affilié à Al-Qaïda et dirigé par le Malien Iyad Ag Ghaly, a affirmé avoir agi en représailles à un raid français mené le 14 février dans l’extrême Nord malien. Ce jour-là, les forces spéciales françaises du dispositif Sabre, basées à Ouagadougou, avaient attaqué trois campements et « neutralisé » 23 jihadistes entre Boghassa et Tinzawatène, à seulement 900 m de la frontière algérienne (lire encadré).
    Pour "affirme" et pas "prétend".
    Alors que de nombreux médias burkinabè affirment - à juste titre - que pour cette attaque (comme pour celle de Samorogouan dont on en a les preuves) Iyad Ag Ghali agissait sur commande rémunérée.
    Et ce n'est pas un "agglomérat des principales katibas" c'est l'officialisation d'un commandement terroriste unique.... pendant que son porte-parole Ahmada Ag Bibi Andardine (qui imposait la charia à Kidal en 2012) le soutient depuis le Parlement - en tant que député socialiste RPM et que sa complice Nina Wallet Intalou MNLA elle participe au complot terroriste en tant que ministre d'IBK.
    Dans le paragraphe suivant émerge une petite partie de la vérité :

     Pour le chef du GSIM, le coup est d’autant plus dur qu’il est porté dans son fief. Touareg de la tribu des Ifoghas, Ag Ghaly est natif de la région de Boghassa. Tinzawatène se trouve à quelques dizaines de kilomètres plus à l’est. Depuis 2013, cette petite localité algérienne, collée à la frontière, est pointée du doigt par les services de renseignements français comme étant la base arrière d’Ag Ghaly.
    La "base arrière" .... pas tout à fait.... puisque qu'en 2013, Iyad Ag Ghali logeait dans la capitale du Burkina Faso ! Sa "base arrière" c'est la caserne Mortier, la DGSE..... Ce sont eux qui le missionnent depuis 2012.
    Et qui faisaient semblant de le chercher en 2013..... dans sa "base arrière".... algérienne
    Dans Les Afriques on lisait une vérité que Jeune Afrique continue de camoufler
    "Alors que l’opération Serval se poursuit sur les sables mouvants du nord Mali, le chef de l’Etat burkinabé, Blaise Campaoré et le rebelle diplomate très « policé « , Iyad Ag Ghali, surnommé le Sniper au turban, depuis la chute des villes stratégiques du nord Mali, se chambardent. Loin des rafales et des coups de canon, ils échangent régulièrement au bout du fil via le missi dominici, le mauritanien Moustapha Chafi, l’homme de main et l’oreille du président Compaoré. Le guerrier du désert et le président médiateur, sont ils les grands perdants de cette guerre à laquelle ils étaient opposé ? L’alchimie d’une non intervention d’une force internationale au Mali n’a pas fonctionné au finish. Selon une source autorisée, jointe par Les Afriques, Iyad Ag Ghali, qui s’était vite démarqué des troupes d’AQMI est tombé dans son propre piège. Le Mollah de Kidal, 54 ans, patriarche respecté, à la fois craint et adulé par la communauté des Ifoghas où sa voix est prépondérante, vit dans une suite de luxe du 11 ème étage de l’hôtel Laico, un des bijoux du défunt guide libyen, Mouammar Khadaffi. C’est là qu’il reçoit et consulte. Plusieurs personnalités de renom issues de la haute hiérarchie militaire, du gratin politique et du milieu des affaires défilent à longueur de journée. Djibril Bassolé, Francois Compaoré, Djenderé, Moustapha Chafi, le milliardaire Lancine Diawara le côtoient et le protègent. Chouchouté et cadeauté par l’entourage présidentiel immédiat, Iyad Ag Ghali est une pièce maîtresse du leadership du chef de l’Etat, Blaise Compaoré dans la géopolitique du no man ‘s land sahélien. Qui le tient, contrôle la nomenclature des chefs de guerre du Nord Mali. C’est le prix à payer, car tout le monde devra s’y accommoder. L’homme fort de Ouagadougou l’a si bien compris en devenant le tuteur attitré aux petits soins de celui qui est par ailleurs très écouté à Doha et à Riyad.
    Alors que nous savons depuis janvier 2012 que l'attaque du Mali avait eu l'aval et la complicité du président .... du Mali, ATT, alors que nous avons depuis janvier 2014 les aveux d'un des principaux chefs terroristes qui raconta comment Sarkozy les avait recrutés en 2011, pour attaquer le Mali en 2012...Jeune Afrique va .... accuser.. l'Algérie.....
    Une Algérie coupable d'agir en réalité en ...... auxiliaire docile de l'Elysée

    À Paris, voilà longtemps que les dirigeants français, sous François Hollande comme sous Emmanuel Macron, sont convaincus que l’ancien rebelle touareg bénéficie de la protection de l’Algérie et qu’il se terre de ce côté de la frontière. 
    La vérité est tout autre que le conte de fée Bousbouvier-Roger
    « La France a demandé au MNLA de l’aider à faire déserter tous les combattants de l’Azawad qui étaient dans l’armée libyenne,… en contrepartie, elle nous avait donné son feu vert pour l’indépendance de l’Azawad. C’est l’accord qui a été conclu avant la guerre entre le MNLA et la France.(interview de Hama Ag Mahmoud un des principaux chefs terroristes MNLA)

    Selon un haut responsable du quinquennat Hollande, Ag Ghaly, 60 ans, passerait le plus clair de son temps dans une maison de Tinzawatène en compagnie de son épouse, Anna Walet Bicha (lire p. 28) et de sa fille. Impossible, ajoute notre interlocuteur, que cela puisse se faire sans l’accord des puissants services de sécurité algériens. 
    Bobards ! La DGSE le sait .... puisque 10 mois après l'attaque terroriste du Mali de janvier 2012 ils sont allés lui apporter..... 20 millions d'Euros..... en récompense de ses bons et loyaux services criminels Franceàfric

    Les amnésiques de l'AFP et de Libération le savent bien


    Un chef islamiste aurait reçu une immunité en échange des otages d'Arlit

    Par AFP — 31 octobre 2013 à 07:58
    Mais ces médias qui avouent momentanément une toute petite partie de la vérité l'enrobent évidemment. Et le prétexte des otages est servi à chaque fois

    L’impunité a été garantie au chef du groupe islamiste armé Ansar ed-Dine (Défenseurs de l’islam) en échange de la libération des quatre otages français du Sahel, a affirmé mercredi à l’AFP une source touareg proche du dossier. «Ce qui a fondamentalement pesé, c’est le sort politique ou disons le sort tout court d’Iyad ag-Ghaly, qui veut qu’on le laisse tranquille, qu’il n’y ait pas de poursuites judiciaires contre lui et plusieurs autres de ses proches», a affirmé cette source touareg. (Libération 31/10/2013)
    Rappelons que cela se passait 10 mois après l'invasion du Mali dont le principal prétexte était la capture de Iyad Ag Ghali !!
    Il en est de même de la liste de 28 terroristes de la liste Tessougué

    Début février, le parquet de Bamako avait rendu publics une trentaine de mandats d’arrêts notamment pour «sédition» et «terrorisme» contre des chefs de groupes armés, dont des jihadistes d’Ansar ed-Dine et d’Aqmi. Iyad ag-Ghaly fait partie des personnes recherchées. «Je crois que cette assurance lui a été donnée», a déclaré la source proche du dossier. Iyad ag-Ghaly et son mouvement Ansar ed-Dine ont, par ailleurs, été placés sur les listes de terroristes et de groupes terroristes établies par les Etats-Unis et l’Onu.
    Pour cette source bien informée, une contrepartie de «quelque 20 millions d’euros» a également été versée, «mais ce n’est pas l’argent»qui a «vraiment pesé dans les négociations». Ses dires recoupent ceux d’une source proche des négociateurs interrogée par l’AFP, qui évaluait le montant de la rançon à «entre 20 et 25 millions d’euros». (Libération 31/10/2013)
    Libération et l'AFP "oublient"évidemment que les principaux chefs terroristes MNLA et Ansardine sont déjà sous protection DGSE.
    Et que l'un des premiers de la liste est sur le point de devenir ..... député socialiste

    LE PROCUREUR GENERAL DANIEL TESSOUGUE FURIEUX
     DU SOUTIEN DE LA FRANCE AUX TERRORISTES
    cxxx

    Ce n'est évidemment pas Bouteflika ni le DRS qui avaient fait libérer les terroristes et les avaient blanchi dès l'été 2013 !
    "Pour rappel, le 21 juillet 2013, Daniel Tessougué avait dénoncé la présence à Koulouba des responsables du MNLA et du HCUA, parmi lesquels des personnes poursuivies par la justice malienne pour sédition, terrorisme, narcotrafic. Le procureur général avait même déclaré en son temps dans la presse que «    si le président Dioncounda Traoré annule les mandats d’arrêt contre les leaders du MNLA, il sera coupable de haute trahison « .

    C’est dire que  la libération des détenus  MNLA le mercredi 18 septembre, veille de l’investiture du président IBK,  même s’ils ne seraient que de seconds couteaux, compromet les poursuites judiciaires lancées contre des responsables et meneurs du MNLA et du HCUA. (Abdoulaye Diarra)"

    Ce n'est pas Bouteflika qui lui a versé les plus de 20M d'euros ! C'est Hollande, la DGSE et l'armée française sous prétexte de ..... Serval .... censée le mettre hors d'état de nuire !

    « Il est malin et sait très bien que l’armée française ne peut rien tenter contre lui tant qu’il est en Algérie pour des raisons historiques évidentes », affirme notre source. Ag Ghaly serait prudent et bougerait peu. À bord d’un pick-up ou deux maximum, et souvent en compagnie de femmes ou d’enfants en guise de boucliers humains. 
    Il est "malin" ???? Des "boucliers humains" ???!!
    L'imagination des deux clowns franceàfric Boisbouvier-Roger est sans limite !!!


    Comme si le principal terroriste missionné par l'Elysée en 2012 et en 2015 selon des témoignages et des preuves indiscutables avait besoin d'être "malin"...
    Pour voir ce que valent les narrations de Boisbouvier et Roger, lisons cet intéressant article de 2013

    Libération de 23 criminels du MNLA : Le Procureur Tessougué va-t-il démissionner ?Posté le 03/10/2013 par MALIACTU

    « Tant que je resterai procureur général, aucun prisonnier rebelle ne sera libéré ! », avait dit haut et fort le Procureur général près la Cour d’Appel de Bamako. Le mercredi le 2 octobre 2013, IBK a libéré à l’hôtel Kimpeski de Bamako 23 prisonniers rebelles. A présent la réaction du procureur est attendue.
    En marge des travaux de la Cour d’assises en transport à Ségou, le procureur général près la Cour d’Appel de Bamako, Daniel Tessougué, avait été catégorique : « Tant que je resterai procureur général, aucun prisonnier rebelle ne sera libéré ! », marquant ainsi son refus catégorique de faire libérer les prisonniers de guerre rebelles, quitte à perdre son poste.
    Ces prisonniers qui viennent malheureusement d’être libérés par IBK étaient sous le coup d’inculpations et de mandats de dépôts délivrés par deux juges d’instruction de la Commune III de Bamako : Cheick Haoussa et FousseyniTogola. Ont été libérés :
    1. Moulaye Touhami Ould Moulaye contrôle judiciaire,
    2. Lahassane Ould Meddi contrôle judiciaire,
    3. Abdoul Karim Bamba ML,
    4. Ibrahim Ag Elmady ML,
    5. Mohamed Ag Baza ML,
    6. Souleymane Issa (Maïga) ML,
    7. Zoura Attaher (Zourka) ML,
    8. Mohamed Ould Alhassane ML,
    9. Amadou Ousmane Kelly ML,
    10. Zakouana Hamida Maïga (Zarwana Hamida Maïga) ML,
    11. Moussa Hatémou Maïga (Hatémou) ML,
    12. Alphaki Ag Outafa ML,
    13. Hamala Ag Azbaye ML,
    14 Mohamed Ag Hamoudine ML,
    15. Ousmane ALBAKA ML,
    16. Oumar Ag Daoud ML,
    17. Ibrahim El Mehdi Ag Moussa ML,
    18. El Hadji Mohamed Maïga ML,
    19. Ibrahim Ag Zidou ML,
    20. Alassane Ag Ewani dit CFA ML,
    21. Mohamed Aboubacrine Ag Tididia ML,
    22. Mohamed Tiécoro Camara,
    23. Ali Diallo.
    Leur libération était prévue par l’Accord préliminaire de Ouagadougou signé entre le gouvernement de Transition et les groupes armés du nord. Et les rebelles ont dit récemment que tant qu’un seul prisonnier de guerre restera entre les mains du Mali, il n’y aura pas de négociations.
    Dans une réponse beaucoup plus ferme du président IBK à la tribune de l’Assemblée générale de l’ONU, le président malien disait : « On ne me bouscule pas. On ne me trimbale pas…Ceux qui n’ont pas de sang sur les mains, ceux qui ne sont pas des djihadistes avérés, verront leur sort allégé. Nous l’avons dit et nous le ferons. Tout cela doit se faire dans le cadre de la confiance. Sans la confiance, rien ne peut être réalisé ».
    Malheureusement, ces gens qui viennent d’être élargis ont bien du sang sur les mains. Maintenant que cet acte de déshonneur pour la justice malienne a été posé, la réponse du Procureur général près la Cour d’Appel de Bamako, Daniel Amagouin Tessougué, est attendue. Lui qui disait que : « Tant que je resterai procureur général, ces combattants-là ne seront pas  libérés! ». Le procureur général s’était expliqué en ces termes : « Lorsqu’un pays veut s’offrir des lendemains de pleurs et de sang, il emprunte la voie de l’injustice. Après la crise que notre pays a connue, les Maliens ont engagé la consolidation de l’Etat de droit et de la démocratie. Cela passe par la justice. Au nom d’un prétendu Accord de Ouagadougou qui n’est qu’un chiffon de papier sans valeur juridique, on voudrait faire sortir de prison des gens qui ont volé, violé et massacré des Maliens ! Je ne peux pas accepter que des voleurs de moutons soient jetés en prison et que ceux qui ont commis des massacres, des viols, soient libérés parce qu’ils ont la peau blanche ! Personne d’entre eux ne sera libéré ! Nul n’a le droit de les libérer ! Nul ne les libèrera ! ».
    Dans cette libération, le Procureur y voit une grave violation de  l’article 81 de la Constitution qui stipule que le pouvoir judiciaire est indépendant du pouvoir exécutif et du pouvoir législatif. Si l’on tient coûte que coûte à libérer les prisonniers de guerre poursuivis, le magistrat indique la voie qu’il estime légale :   « Après le jugement des détenus, le chef de l’Etat peut toujours, s’il le veut, grâcier ceux qui auront été condamnés. Quant aux députés, ils sont libres de voter une loi d’amnistie en leur faveur des prisonniers dse guerre. En clair,  le pouvoir législatif et le pouvoir exécutif ont, chacun, les moyens juridiques de libérer les ennemis de la nation mais ils ont peur de le faire car le peuple les regarde. Ils veulent donc faire pression sur la justicepour que celle-ci fasse le travail à leur place. Cela, je m’y refuse absolument! La politique a son calendrier, la justice la sienne. ».
    Pour Daniel Tessougué, la réconciliation nationale est nécessaire, certes, mais elle ne peut nullement  se faire dans l’injustice.
    « L’injustice est une mère qui n’est jamais stérile et qui produit des enfants dignes d’elle. Devant l’injustice, les peuples en viennent très vite à ne pas plus faire confiance en leurs dirigeants et à défier l’Etat ».
    Il faut dire que Daniel Amagouin Tessougué tient à ce que les criminels soient jugés et condamnés et que les mandats d’arrêt lancés, le 8 février 2013, contre 28 chefs rebelles pour faits d’assassinats, de crimes de guerre, de trahison, d’incendies volontaires, de viols, de trafics de drogue, d’armes, etc, soient exécutés.
    Mais au fur et à mesure qu’IBK est en train de s’installer, tous ces principes sacro-saints de la justice sont en voie de violation. D’ailleurs on parle de plus en plus de l’annulation de ces mêmes mandants d’arrêts du Procureur général contre les chefs rebelles notamment ceux du MNLA.
    Face à toutes ces entraves à la bonne marche de la justice que va faire monsieur le Procureur ?
    SOURCE: BAMADA.NET
    On constate que les terroristes sont protégés depuis le sommet de l'Etat malien.
    Le président du Mali IBK est un des membres du complot.
    Et il libère ses complices sur ordre de l'Elysée.
    Et ce ne sont pas seulement les seconds couteaux qui sont blanchis par IBK et Hollande.
    Ce sont les tous premiers chefs terroristes qui sont protégés.
    Cet article de février 2013 est tout à fait révélateur de la protection dont on va les voir profiter dans les mois suivants.
    A commencer par les trois premiers de la liste
    Il s’agit en particulier d’Iyad Ag Ghaly (chef d’Ansar Dine), Algabass Ag Intallah,Hamada Ag Bibi


    LA LISTE DE 28 CHEFS TERRORISTES QUE IBK HOLLANDE MACRON LE DRIAN PROTEGENT



    "C’est ce vendredi 8 février que le Procureur Général près la Cour d’Appel de Bamako, Daniel Amagoin Tessougué, dans un communiqué lu à la télévision nationale, a lancé ces mandats d’arrêt. C’est contre 28 personnes que ces mandats d’arrêt ont été lancés. Ils sont du Mnla et des groupes islamistes armés Ansar Dine, Aqmi et Mujao. Il leur est reproché entre autres chefs d’accusation le terrorisme et la sédition.
    Le parquet de Bamako en prenant cette décision souligne qu’il ne va pas s’arrêter en si bon chemin. Car, dit-il, ils sont très nombreux à être poursuivis dans les prochains jours et mois.
    Des poursuites ont été engagées ce vendredi contre plusieurs responsables des mouvements criminels MNLA (Mouvement national de libération de l’Azawad, rébellion touareg), Ansar Dine (islamiste), Mujao (Mouvement pour l’unicité et le jihad en Afrique de l’Ouest), des narcotrafiquants. Ils font tous l’objet de mandats d’arrêt à exécuter tant sur le plan national qu’international. C’est en tout cas ce qui ressort du communiqué du Procureur Général près la Cour d’Appel de Bamako, Daniel A. Tessougué. Par cette action, M. Tessougué engage un véritable bras de fer avec les terroristes et tous leurs alliés pétris dans l’ombre. Car, désormais toutes les instances internationales de justice et tous les pays ayant signé des traités avec le Mali seront obligés de s’exécuter.
    Les faits qui leur sont reprochés sont, entre autres: terrorisme, sédition, crimes portant atteinte à la sécurité intérieure de l’Etat, à l’intégrité du territoire national par la guerre, l’emploi illégal de la force armée, la dévastation et le pillage publics, crimes et délits à caractère racial, régionaliste et religieux, trafic international de drogue.
    Il s’agit en particulier d’Iyad Ag Ghaly (chef d’Ansar Dine), Algabass Ag Intallah,
    Hamada Ag Bibi, Cheick Ag Haoussa, Sultan Ould Badi, Hamada Ag Hama alias Abdelkrim El Tarki, Oumar Ould Hamaha, Sidi Mohamed Ould Bounama dit Senda Ould Bounama (Aqmi).
    Aussi, Chérif Ould Attaher dit Chérif Ould Tahar (Mujao, et aussi narcotrafiquant), Abdrahamane Ould El Amr alias Hamed El Tlemci, Aliou Mahamane Touré.
    Egalement, il y a Bilal Ag Acherif (Mnla), Mohamed Djery, Mohamed Ag Najim, Hama Ag Mossa, Deti Ag Sidimou, Ibrahim Ag Mohamed Assaleh, Iglass Ag Hussein, Baye Ag Diknane, Abdallah Ag El Bakaye, Mossa Ag Assarid, Mahdi Ag Bohada.
    Enfin, Mohamed Ould Hamed Beyan dit Mohamed Oudi, Dina Ould Daya, Mohamed Ould Sidati, Baba Ould Cheick, Mohamed Ould Wenat et Adinady Ag Abdallah.

    Notons qu’Algabass Ag Intallah est issu d’une des grandes familles touareg de la région de Kidal (Nord), qui depuis le 24 janvier dernier indique dirigé le Mouvement islamique de l’Azawad (MIA). De la poudre aux yeux en quelque sorte, sinon blanc bonnet égal bonnet blanc.
    M. Tessougué indique, par ailleurs, que la Cour pénale internationale (CPI) a déjà été saisie de crimes contre l’humanité, des crimes de guerre. Soulignons que Mme Bensouda, Procureure de la CPI avait annoncé le 16 janvier avoir ouvert une enquête sur des crimes de guerre présumés commis par divers groupes armés depuis janvier 2012 au Mali.
    Sans autre indication, il nous est revenu que certains de ceux-ci se trouvent à Kidal, en France, en Algérie et au Burkina Faso. Il reste désormais à ces pays de collaborer étroitement avec les autorités maliennes pour les traquer.
    Boubacar DABO
    SourceZénith Balé Malijet

    RENCONTRE ENTRE LES DEUX PREMIERS TERRORISTES
     DE LA LISTE TESSOUGUE

    Quand on a pris connaissance de cette complaisance du président du Mali et de Hollande envers les chefs terroristes, on peut lire la prose de Boisbouvier-Roger avec un recul critique :

    Entre la mi-2016 et la mi-2017, les services de renseignements français n’auraient relevé qu’un seul de ses déplacements : à Kidal, pour voir Alghabass Ag Intalla, un ex-chef touareg d’Ansar Eddine aujourd’hui à la tête du Haut Conseil pour l’unité de l’Azawad. 

    Le CV de ce chef terroriste jihadiste est édifiant. Et la liste de ses crimes est énorme.

    Avant le début de la guerre du Mali en 2012, Alghabass Ag Intalla est député de Kidal à l'Assemblée nationale4. Lorsque le conflit éclate, il rallie d'abord le MNLA, mais il rejoint rapidement Ansar Dine4. Il affirme alors combattre pour instaurer la charia au nord du Mali5. Il devient le visage politique d'Ansar Dine et représente le mouvement islamiste lors des négociations qui se tiennent à Ouagadougou, au Burkina Faso, à la fin de l'année 20124. Mais en janvier 2013, quelques jours après le début de l'opération Serval, Alghabass fait scission et fonde le Mouvement islamique de l'Azawad (MIA), dont il devient le secrétaire-général6. Le , il annonce la dissolution de son mouvement et son ralliement au Haut conseil pour l'unité de l'Azawad (HCUA), fondé par son frère, Mohamed Ag Intalla7.
    Vers début juillet 2014, Alghabass Ag Intalla devient le secrétaire-général du HCUA, il est placé à la tête d'une délégation de 30 personnes du MNLAMAA et HCUA lors des négociations d'Alger8.
    Après la mort le  de son père, Intalla Ag Attaher, Alghabass est un temps pressenti pour lui succéder en tant qu'amenokal des Ifoghas3. Mais avant de mourir, Intalla Ag Attaher donne sa préférence pour Mohamed. Le conseil des chefs de fractions suit son avis et désigne Mohamed Ag Intalla comme amenokal. Alghabass était considéré comme « très actif, très dynamique » mais son passé au sein des djihadistes pourrait avoir joué en sa défaveur9,10.
    Le  il succède à Bilal Ag Acherif à la tête de la présidence de la Coordination des mouvements de l'Azawad (CMA)1.


    Quand les "journalistes" de Jeune Afrique relatent la rencontre entre le terroriste n°1 et le terroriste n°2 de la liste Tessougué..... cette rencontre est totalement banalisée pour que les lecteurs ne sursautent pas.
    En effet, la principale complice de Alghabass Ag Intalla est en 2017, ministre !!!
    Et .... de la même façon les deux lascards complices de la DGSE n'indiquent pas que le terroriste n°3 lui est devenu..... député socialiste !!.... de Kidal ! La ville de la rencontre !!!
    Connaître ces deux précisions change tout sur la nature de la rencontre !
    En effet, le HCUA se prétend membre de l'opération .... antiterroriste..... aux côtés de Serval.
    Même Wikipédia ne peut camoufler une partie de l'imposture.

    Wikipédia L'essentiel des forces du HCUA est constitué de Touaregs de la tribu des Ifoghas et de transfuges d'Ansar Dine7,8. La branche militaire du groupe est commandée par Cheikh Ag Aoussa9. Il est tué le  par l'explosion d'une mine10Achafghi Ag Bohada lui succède le 25 octobre11.
    Vers début juillet Alghabass Ag Intalla devient secrétaire-général du HCUA, il est placé à la tête d'une délégation de 30 personnes du MNLA, MAA et HCUA lors des négociations d'Alger12.
    Dans un rapport rédigé en mars 2016, la MINUSMA estime que le HCUA compte entre 400 et 600 hommes1.
    Lors des élections législatives maliennes de 2013, deux membres du HCUA sont élus députés : Mohamed Ag Intalla, secrétaire général du mouvement, et Hamada Ag Bibi, ancien porte-parole d'Ansar Dine ensuite rallié au MIA. Tous deux se sont présentés sous l'étiquette du Rassemblement pour le Mali (RPM). Le premier est élu dans le cercle de Tin-Essako avec 100 % des voix mais avec 86 % d'abstention, le second dans le cercle de Abeïbara avec 96,69 % des voix avec 29 % d'abstention13,14,15.
    Mais évidemment, l'hypocrisie de Le Drian, soutien des terroristes du début à la fin est étalée.... sous camouflage
    En juin 2016, l'AFP indique que l'entourage du ministre français de la Défense, Jean-Yves Le Drian, critique le « double-jeu » du HCUA et accuse ce groupe d'avoir encore des liens avec Ansar Dine et Iyad Ag Ghali16,17. Le HCUA dément, il qualifie ces déclarations « d'injustes et graves » et affirme avoir totalement rompu avec Ansar Dine18. Le mouvement n'est pas non plus toujours épargné par des attaques djihadistes ; ainsi l'assassinat d'un responsable du HCUA, Alassane Ag Intouwa, à Ber, le 20 juin 2016, est revendiqué par AQMI19.
    Mais évidemment, la complicité des médias français qui ont fait silence sur la mission Samorogouan donnée à Iyad Ag Ghali depuis l'Elysée par l'intermédiaire de Guillaume Soro, permet à Le Drian de jouer ainsi les hypocrites.
    Par exemple ce paragraphe Boisbouvier Roger


    Depuis le déclenchement de l’opération Serval, les Français ont monté plusieurs opérations visant à le neutraliser en territoire malien, mais toutes ont échoué. 
    Ce n'est certainement pas en 2015 que Serval tentait de "neutraliser" Iyad Ag Ghali..... puisqu'ils l'ont envoyé soutenir Diendiéré par l'intermédiaire de Guillaume Soro et Djibril Bassolé !


    Quel serait l’intérêt d’Alger de protéger le jihadiste le plus recherché du Sahel ? « Depuis l’attaque d’In Amenas, en janvier 2013, les Algériens ne sont pas mécontents que les attentats aient lieu ailleurs que chez eux », affirme un décideur à Paris. Avoir Iyad Ag Ghaly de leur côté permettrait aux Algériens de garder un certain contrôle sur l’extrême nord du Mali pour sécuriser leur frontière sud. Sans oublier que les Algériens n’apprécient guère la présence de troupes françaises si près de leur territoire. Après l’opération du 14 février près de Tinzawatène, ils ont d’ailleurs protesté auprès du président malien, Ibrahim Boubacar Keïta (IBK). Vieille relation 
    Comme le vent de Macron peut tourner et le contraindre à ordonner l'exécution de son plus fidèle terroriste depuis 2012, les "journalistes" ressortent l'accusation contre l'Algérie quand Bouteflika est une 5° roue du carrosse, derrière Idriss Déby, Djibrill Bassolé, Blaise Compaoré, Gilbert Diendiéré, Guillaume Soro, Alassane Ouattara qui sont les véritables organisateurs du terrorisme en Afrique de l'Ouest.

    C’est peu dire que ces accusations françaises de collusion avec Ag Ghaly agacent à Alger. « C’est totalement faux de dire que nous savons où il se trouve ou que nous le protégeons, avance une source diplomatique algérienne. Nous n’arrêtons pas de dire que, si notre armée peut le tuer, elle le fera. Si les Français ont des preuves que nous savons où il se trouve ou que nous le protégeons, qu’ils les donnent ! » 
    Il est facile pour les Algériens d'ironiser contre la DGSE et l'Elysée..... rois de l'hypocrisie...

    En juin dernier, le ministre algérien des Affaires étrangères, Abdelkader Messahel, n’a d’ailleurs pas fait mystère de son agacement à son homologue français, Jean-Yves Le Drian, en visite à Alger. « Si on trouve Ag Ghaly, on l’élimine », lui a-t-il dit en substance. Un diplomate algérien renvoie la balle du côté des Français. « Le désert est immense, mais ils disposent de multiples moyens de renseignement qui pourraient leur permettre de le localiser, lâche-t-il. Quand Ag Ghaly se fait prendre la tension artérielle, ils sont au courant ! »
    Et ces "journalistes" n'en tirent pas de conclusion..... en déchirant tout ce qu'ils ont écrit auparavant....?!!
    Mais non !! Ils sont sourds.... et repartent à l'assaut

     Lors de son déplacement à Alger, en décembre dernier, Emmanuel Macron n’a pas hésité à aborder l’épineux sujet avec Ahmed Gaïd Salah, le vice-ministre de la Défense et chef d’état-major général des armées. Entre le président français et le plus haut gradé algérien, les échanges sur le chef du GSIM ont été tendus. Côté français, nul doute que les soupçons sont nourris par la vieille relation qui unit Ag Ghaly aux autorités algériennes. Ancien proche du groupe de musique touarègue Tinariwen, cet homme, souvent décrit comme un ex-séducteur, adepte de fêtes alcoolisées et de poésie dans sa jeunesse, a longtemps vécu dans le Sud algérien. Figure des dernières rébellions touarègues maliennes, il a été un acteur majeur des accords de paix entre 1991 et 2006 au Mali. Il a, à ce titre, été un interlocuteur privilégié des autorités algériennes, qui ont toujours surveillé de très près les soubresauts indépendantistes chez leurs voisins maliens. 
    Comme si être le protégé des Algériens empâchait Ag Ghali d'être aussi le protégé de la DGSE, de la CIA et même du BND allemand !!
    Il était reçu par l'ambassadeur US et les allemands l'appelaient UNSER MANN



    LA SUITE SERA COMMENTEE LUNDI

    Jusqu’à un passé récent, les Algériens pensaient qu’Ag Ghaly pouvait être un atout dans la lutte antiterroriste. « Nous pensions qu’il pouvait jouer un rôle, mais il nous a trahis », assure une source diplomatique algérienne. Bien qu’ils le soupçonnent d’avoir été de mèche avec le Mouvement pour l’unicité et le jihad en Afrique de l’Ouest, qui avait pris en otage sept membres du consulat d’Algérie à Gao, en avril 2012, les Algériens ont tout de même approché Ag Ghaly pour qu’il serve d’intermédiaire avec les ravisseurs. C’est ainsi qu’il séjourna à plusieurs reprises à Alger courant 2013. « En fait, il n’a participé en aucune façon à la libération des trois derniers otages [deux avaient été relâchés en 2012], affirme un proche du dossier. Et nous avons perdu contact avec lui quand H a retourné sa veste à la fin de l’année 2013. » Depuis, les responsables algériens jurent ne plus être en lien avec le jihadiste, dont le nom figure sur les listes de personnes accusées de terrorisme par le Conseil de sécurité de l’ONU et par le département d’État américain.
    Jeu ambigu À Bamako, IBK répète la même antienne : il n’a jamais été question de négocier quoi que ce soit avec ce terroriste qui a du sang malien sur les mains. Début 2017, pourtant, les services de renseignements français (notamment la DGSE) avaient la quasi-certitude que les autorités maliennes avaient pris langue avec Ag Ghaly. Sous François Hollande, certains responsables français estimaient déjà que le pouvoir jouait un jeu ambigu avec le fondateur d’Ansar Eddine. Pour étayer leurs propos, ils citaient le nom de plusieurs personnalités soupçonnées de jouer les émissaires, comme Ahmada Ag Bibi, réputé proche d’Iyad Ag Ghaly et élu député de la circonscription d’Abeibara sous les couleurs du Rassemblement pour le Mali (RPM, au pouvoir). Plusieurs responsables politiques bamakois sont quant à eux ouvertement favorables à un dialogue avec les jihadistes maliens, estimant qu’aucune paix ne sera possible s’ils sont exclus du processus. Les canaux de communication entre « Iyad » et Bamako sont-ils toujours actifs ? Les dirigeants maliens jurent que non, mais Ag Ghaly demeure un acteur incontournable dans le Nord. Il a longtemps disposé d’un important réseau dans les cercles de pouvoir, constitué au fil de ses années de rébellion, puis sous la présidence d’Amadou Manitou Touré, qui l’avait même nommé conseiller consulaire à Djeddah, en Arabie saoudite, de 2007 à 2010. Influent et craint, il a aussi été longtemps un intermédiaire de choix dans les affaires de libération d’otages occidentaux. Ses nombreuses connexions ne se limitent pas au Mali : Ag Ghaly a noué des liens en Libye, au Niger ou encore au Burkina Faso – sa proximité présumée avec l’entourage de Blaise Compaoré, médiateur dans la crise malienne en 2012-2013, alimente d’ailleurs aujourd’hui les interrogations des autorités burkinabè sur les récentes attaques à Ouagadougou. Volonté d’expansion Habile et fin stratège, Iyad Ag Ghaly est parvenu à s’imposer progressivement comme le patron du jihad sahélien. Fin 2014, il se rapproche d’Amadou Koufa, un prédicateur radical peul rencontré dans les années 2000 sur les tapis d’une mosquée de la capitale. Ce dernier lance la katiba Macina, filiale d’Ansar Eddine dans le centre du pays essentiellement composée de combattants peuls. En mars 2017, Ag Ghaly annonce la fusion des principaux mouvements jihadistes au Mali, dont Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) et Al-Mourabitoune, sous son commandement. Avec ses katibas implantées dans différentes régions du pays, le GSIM compterait aujourd’hui entre 500 et 1000 combattants, selon les différentes estimations. « Il a réussi là où les chefs algériens d’Aqmi, comme Abou Zeïd, ont échoué : fédérer derrière lui des membres de différentes communautés du nord et du centre du Mali, comme des Peuls, des Songhaïs ou des Bambaras », explique une source sécuritaire malienne. De fait, depuis la fin de 2015, les attentats de Bamako, Ouagadougou ou Grand-Bassam ont tous été menés par de jeunes Subsahariens.r Ce fut encore le cas à Ouaga, le 2 mars, où le chef du commando était un certain Younous Al Fulani (« le Peul »). Iyad Ag Ghaly a aussi profité de la perte d’influence d’Abdelmalek Droukdel, chef historique d’Aqmi, et de la disparition des écrans radars de Mokhtar Belmokhtar, le « Ben Laden du Sahara ». « C’est un opportuniste. Il a compris qu’il pouvait s’imposer comme le boss de la nébuleuse jihadiste régionale. Il est malheureusement entrain d’y parvenir avec le GSIM, qui a montré ses capacités de nuisance bien au-delà des frontières maliennes », analyse une source onusienne. Sa volonté d’expansion ne semble pas s’arrêter là. Ces derniers mois, il s’est rapproché d’Abou Walid al-Sahraoui, leader de l’État islamique dans le Grand Sahara, actif dans la zone dite des « trois frontières » (Mali-Burkina-Niger), ainsi que d’Ansarul Islam, groupe jihadiste burkinabè qui sévit dans le nord du pays. Reste une question centrale : pourquoi Ag Ghaly agit-il ainsi ? Pour imposer la charia au Mali ? Sanctuariser le Nord ? Laisser sa marque en tant que « grand » du jihad ? Sans doute un peu de tout cela. L’intéressé ne s’est plus exprimé depuis la diffusion de la vidéo annonçant la création du GSIM, le r mars 2017. Soit un peu plus d’un an au cours duquel il a confirmé jour après jour son statut d’ennemi public numéro un au Sahel.

    ENCRADRE 1

    HORS D’ÉTAT DE NUIRE
    Les forces spéciales françaises ont tué plusieurs chefs du Groupe de soutien à l’islam et aux musulmans (GSIM) le 14 février, dans la zone de Tinzawatène, près de la frontière algérienne. Parmi eux, Mohamed Ould Nouini, alias Abou Hassan al-Ansari, un Arabe de la région de Gao considéré comme le chef d’Al-Mourabitoune au Mali depuis « l’évaporation » de Mokhtar Belmokhtar. Présent sur la vidéo de fondation du GSIM aux côtés d’Iyad Ag Ghaly, il est suspecté d’avoir supervisé les attentats de Ouagadougou et de Grand-Bassam, en janvier et mars 2016. Deux vieux compagnons de lutte d’Ag Ghaly ont également été tués : Abdallah Ag (Mea et Malick Ag Wanasnate. Combattant au sein du Mouvement populaire de libération de l’Azawad, la rébellion fondée par Ag Ghaly au début des années 1990, ces Touaregs avaient ensuite intégré l’armée malienne avant de la quitter au milieu des années 2000. Ag Oufata était le chef d’état-major d’Ansar Eddine. Il était basé dans la zone de Kidal, fief historique de son chef, et a été maire de Boghassa, sa ville natale. Ag Wanasnate, lui, fut un temps chargé de la sécurité rapprochée d’Ag Ghaly. Originaire de Ménaka, il était commandant dans cette zone et fut notamment chargé de se rapprocher d’Abou Walid al-Sahraoui, le chef de l’État islamique dans le Grand Sahara. B.R.


    ENCADRE 2

    POUR LE MEILLEUR ET POUR LE PIRE Anna Walet Bicha, l'épouse d'lyad Ag Ghaly, est la fille d'un colon français et d'une Touarègue de la tribu des Ifoghas. En 1991, elle épouse El Hadj Ag Gamou, ancien rebelle devenu général de l'armée malienne. Cinq ans plus tard, elle divorce pour se remarier avec lyad Ag Ghaly. Beaucoup estiment que cette histoire de cœur a largement attisé la haine que se vouent les deux hommes depuis plus d'un quart de siècle. Ancienne partisane de la rébellion touarègue, elle s'est radicalisée au fil de ses années de mariage avec Ag Ghaly.
    Jeuneafrique n' 2983 du 1' ou 17 mars 2018



    ANNEXES
    Le prétendu intermédiaire de la DGSE et d'AREVA Ahmada Ag Bibi était un des principaux chefs jihadistes Ansardine en janvier 2012 porte parole de Iyad Ag Ghali pendant l'attaque du Mali à Aguel Hoc
    Un des premiers terroristes de la liste du procureur général Daniel Tessougué à interpeller par INTERPOL
    Hollande l'a recyclé député socialiste en ocotbre 2013 tout en finançant son patron 20M€






    « C’est l’Europe qui finance une bonne partie des opérations d’Al-Qaïda, selon une enquête publiée mardi 30 juillet par le New York Times. Le quotidien américain évalue à 105 millions de dollars (93 millions d’euros) le montant total des rançons remises aux diverses factions du groupe en échange de la libération de ressortissants enlevés. En tête, la France avec, selon l’enquête, 58 millions de dollars (43 millions d’euros) de versements depuis 2008. » Challenges


    0 0


    par Yanick Toutain
    5/4/2018
    REVACTU


















    LIRE AUSSI

    Proportionnelle ou pas : élections piège à cons (par Julie Amadis)


    JEUDI 11 MAI 2017


    La désignation de réprésentants proportionnels est simple à faire.
    Les 8 656 346 électeurs ayant voté Macron au 1° tour des présidentielles se groupant en 346 253 groupes de 25 désigneraient donc 346 253 délégués de base.
    On aurait les délégués pro Macron des comités de quartier.
    Chaque délégué de base donnant les NOMS de ses 25 délégateurs.
    Ces délégués de base se groupant par 25 désigneraient 13 850 délégués conseillers qui remplaceraient donc les conseillers municipaux pour les comités de ville.
    Ces 13 850 délégués conseillers, se groupant par 25 désigneraient 554 délégués députés pour les comités de région
    (1 délégué député pour 25 délégués conseillers)
    Et pour finir, ces 554 délégués députés se groupant par 25 désigneraient 22 délégués nationaux pro Macron dans le comité national.
    Chaque délégué national publiant évidemment la liste de ses 25 délégués députés lui donnant l'agrément.
    On verrait alors que ces 22 délégués nationaux pro Macron seraient en minorité par rapport aux 137 délégués nationaux représentant les Français
    Selon le même système
    Philippe Poutou  1
    Jean-Luc Mélenchon 18
    Benoît Hamon 5
    Emmanuel Macron En marche !"22
    François Fillon 18
    Jean Lassalle Résistons ! "1
    Nicolas Dupont-Aignan Debout la France"4
    Marine Le Pen  Front national"19
    mais on verrait alors apparaitre les délégués révocables des Français qui boycottent leur démocratie truquée.
    Ce sont donc 49 délégués nationaux de plus qui surgiraient pour reprendre leur pouvoir.

    Le comité exécutif qui dirigerait la France serait donc
    9 délégués pour les boycotteurs de la démocratie 9
    3 pro Jean-Luc Mélenchon
    La France insoumise"
    1 délégué qui serait donc Benoît Hamon
    4 délégués nationaux DII pro Emmanuel Macron

    3 pro François Fillon
    et 3 pro Marine Le Pen
    Sur 23 membres de ce comité exécutif, ils seraient donc 9 à pouvoir faire alliance avec 3 autres et mettre en minorité les partis politiques pro démocratie




    COMPLEMENT (source)

    Quand les médias parlent d'un vote majoritaire des Français, ils occultent naturellement les 3,3 millions de jeunes de 14 à 17 ans que les gredins adultes privent de leur droit de choisir des dirigeants. Comme ils occultent les 5,9 millions de jeunes de 7 à 13 ans qui voient leur planète détruite

    0-6 ans 5 573 344
    7-13 ans 5 885 194
    14-17 ans 3 367 590
    Adultes de 18ans+ 52 164 698

    66 990 826

    On voit donc qu'il faut tout analyser en intégrant le droit à désigner des délégués révocables pour
    5,9 millions de jeunes de 7-13 ans
    3,4 millions de jeunes de 14-17 ans
    6,8 millions d'adultes qui voulaient simplement un "renouvellement" et qui l'auraient eu sans Macron
    8,9 millions d'adultes qui voulaient seulement faire barrage à Le Pen et qui ont été manipulés par les médias
    1 million d'adultes qui ont voté nul pour protester
    3 millions d'adultes qui ont voté blanc
    12,1 millions d'abstentionnistes
    4,6 millions de non inscrits
    Ils sont moins de 5 millions à soutenir le programme ou la personnalité de Macron.(8,11% des adultes)
    Ce sont donc 45,8 millions d'adultes et de jeunes qui n'ont ni voté Le Pen ni voté pour le programme ou la personnalité de Macron.
    Ce sont donc 45,8 millions d'adultes et de jeunes qui aspirent déjà (sans le conscientiser) à la désignation de délégués révocables dans le cadre de l'humanocratie.



    ANNEXE
    PYRAMIDE DES AGES INSEE AMELIOREE


    Pyramide des âges en 2017










    Année de
    naissance
    Âge révolu Nombre
    d'hommes
    Nombre
    de femmes
    Total
    2016 0 382 585 364 392 746 977 5 573 344
    2015 1 390 810 373 164 763 974
    2014 2 402 728 386 467 789 195
    2013 3 405 636 387 097 792 733
    2012 4 416 074 396 365 812 439
    2011 5 419 825 403 745 823 570
    2010 6 431 441 413 015 844 456
    2009 7 430 766 410 302 841 068 5 885 194
    2008 8 432 988 414 480 847 468
    2007 9 430 455 410 800 841 255
    2006 10 437 868 417 377 855 245
    2005 11 428 095 408 856 836 951
    2004 12 426 346 407 709 834 055
    2003 13 424 143 405 009 829 152
    2002 14 427 103 406 661 833 764 3 367 590
    2001 15 434 624 414 303 848 927
    2000 16 442 477 421 718 864 195
    1999 17 420 859 399 845 820 704
    1998 18 412 130 393 748 805 878 52 164 698
    1997 19 398 672 379 913 778 585
    1996 20 396 021 378 786 774 807
    1995 21 385 668 374 438 760 106
    1994 22 371 370 364 912 736 282
    1993 23 365 665 361 957 727 622
    1992 24 383 622 379 397 763 019
    1991 25 384 159 386 886 771 045
    1990 26 390 424 395 536 785 960
    1989 27 388 035 398 622 786 657
    1988 28 391 051 405 526 796 577
    1987 29 392 113 405 625 797 738
    1986 30 397 166 415 466 812 632
    1985 31 397 694 414 424 812 118
    1984 32 394 487 414 723 809 210
    1983 33 391 385 409 924 801 309
    1982 34 416 844 434 710 851 554
    1981 35 421 347 438 946 860 293
    1980 36 428 863 443 778 872 641
    1979 37 406 539 420 798 827 337
    1978 38 400 092 412 752 812 844
    1977 39 406 523 414 045 820 568
    1976 40 394 637 404 327 798 964
    1975 41 407 044 414 686 821 730
    1974 42 430 758 434 997 865 755
    1973 43 453 217 462 084 915 301
    1972 44 464 935 470 320 935 255
    1971 45 461 370 468 226 929 596
    1970 46 453 647 459 417 913 064
    1969 47 444 344 454 028 898 372
    1968 48 439 617 453 790 893 407
    1967 49 438 425 449 972 888 397
    1966 50 447 323 461 209 908 532
    1965 51 447 957 461 449 909 406
    1964 52 450 434 468 607 919 041
    1963 53 445 604 462 841 908 445
    1962 54 428 996 447 536 876 532
    1961 55 428 616 448 699 877 315
    1960 56 426 039 447 295 873 334
    1959 57 419 476 445 320 864 796
    1958 58 409 289 435 783 845 072
    1957 59 404 428 435 049 839 477
    1956 60 399 268 431 012 830 280
    1955 61 391 371 426 767 818 138
    1954 62 391 215 425 717 816 932
    1953 63 379 585 417 348 796 933
    1952 64 383 041 423 687 806 728
    1951 65 372 916 413 124 786 040
    1950 66 385 462 428 235 813 697
    1949 67 374 938 420 738 795 676
    1948 68 373 836 416 348 790 184
    1947 69 363 111 408 218 771 329
    1946 70 341 226 387 115 728 341
    1945 71 254 890 291 663 546 553
    1944 72 245 430 284 816 530 246
    1943 73 235 812 275 591 511 403
    1942 74 216 345 254 741 471 086
    1941 75 189 634 228 170 417 804
    1940 76 192 426 238 625 431 051
    1939 77 195 108 248 951 444 059
    1938 78 186 728 244 971 431 699
    1937 79 176 365 240 276 416 641
    1936 80 170 321 238 380 408 701
    1935 81 158 542 230 952 389 494
    1934 82 152 030 229 257 381 287
    1933 83 136 455 214 820 351 275
    1932 84 130 890 215 514 346 404
    1931 85 117 107 201 077 318 184
    1930 86 105 230 191 275 296 505
    1929 87 87 578 167 944 255 522
    1928 88 75 618 153 111 228 729
    1927 89 62 933 135 809 198 742
    1926 90 52 089 120 776 172 865
    1925 91 42 892 105 159 148 051
    1924 92 33 531 87 258 120 789
    1923 93 25 617 72 709 98 326
    1922 94 19 407 60 358 79 765
    1921 95 14 319 47 292 61 611
    1920 96 10 444 36 658 47 102
    1919 97 4 449 16 182 20 631
    1918 98 2 474 10 089 12 563
    1917 99 1 362 6 765 8 127
    1916 ou avant 100 ou plus 3 015 15 617 18 632
    Note : au 1er janvier.
    32 455 859 34 534 967 66 990 826 66 990 826
    Champ : France y compris Mayotte.




    Source : Insee, estimations de population (données provisoires arrêtées à fin 2016).

    0 0



    par Yanick Toutain
    REVACTU
    12/4/2018



    les 4 assistants fonctionnels du colonel ne sont en aucune façon ses délégateurs. Et donc encore moins ses 4 adjoints statutaires.










    LIRE AUSSI

    Togo : l'impasse sans délégués révocables 1 pour 25

    LIRE AUSSI

    Il suffira de peu de chose pour adapter l’organisation des 2500 gendarmes en un régiment humanocrate
    En effet un régiment humanocrate est formé de 3125 délégués sécurité.(25 puissance 2,5=25 × 25 × 5)
    (Délégués sécurité défense pour les militaires et délégués sécurité protection pour les policiers et gendarmes)

    On remarque que les 625 gendarmes manquant pour former un régiment complet correspondent à l’équivalent d’un bataillon.
    En effet, les 2500 présents à Notre-Dame des Landes correspondent à 4 bataillons de 625.
    625 × 4=2500

    On pourra donc considérer que les 625 manquants (3125-2500=625) seraient le bataillon d’état-major qui serait resté à distance du champ de bataille.
    Un bataillon d’état-major (sans commandant DID) est commandé directement par le colonel dirigeant ce régiment.(avec, on le verra infra, 4 capitaines DC)

    (on utilisera indifféremment pour le vocabulaire militaire pour les structures humanocrates civiles (protection) que pour les structures humanocrates militaires (défense). Cela permet (entre autres) de clarifier le passage des gendarmes de la défense à la protection.)

    Un régiment de 3125 délégués sécurité est donc formé de 5 bataillons de 625 délégués sécurité

    (on notera que l’humanocratie impose à tout porteur d’une arme d’être, au minimum, délégué DIB et donc d’être agréé par 4 délégateurs – pénalement responsables avec lui de son usage de cette arme)

    Le colonel qui dirige chaque régiment doit être un délégué député. Et donc avoir été agréé par 15 625 délégateurs.
    Parmi les 15 625 délégateurs on aura 80 % de non délégués donc 12 500 civils
    Plus 3125 délégués.
    Parmi ces 3125 délégués on aura 8 % de militaires et 92 % de civils et donc 250 militaires et 2 875 civils
    C’est donc un total de 15 375 civils (12 500+2875) et 249 militaires qui agrée chaque colonel.
    Et donc le colonel dirigeant le régiment présent à NDDL doit trouver ce nombre de délégateurs à Nantes afin de l’agréer.

    FORMER UN MINI-CONSEIL SANTÉ-PROTECTION

    En tant que délégué sécurité protection, un colonel de gendarmerie doit former un mini-conseil protection-santé
    (un colonel d’armée doit lui former un mini-conseil défense-justice)
    Ce mini-conseil doit être composé de 5 délégués DID (le colonel sera un des 5 et deviendra DD, délégué député)
    5 délégués= 2 délégués pédagogie, 2 délégués santé et le délégué sécurité protection.
    Ces 4 délégués sont les 4 adjoints statutaires du colonel de gendarmerie.
    C’est par ce choix que le colonel du régiment à NDDL devrait commencer son ralliement.
    Trouver 2 professeurs et 2 médecins pour qu’ils le désignent délégué député.
    A charge pour eux ensuite de trouver 3124 délégateurs chacun (252,5-1)
    Un des 4 adjoints statutaires sera le 1° adjoint statutaire et donc le scribe statutaire du mini-conseil du colonel DD.
    (On pourrait le considérer chaque scribe statutaire comme le « chef de cabinet » ou son « secrétaire général »
    On notera que tout délégué à partir du délégué de base a un tel scribe statutaire (son 1° adjoint) et qu’il peut être lui-même le scribe d’un délégué du demi-étage au-dessus.
    On notera que le scribe statutaire n’a pas la même fonction que son délégué.

    LE RÉGIMENT ET SES 5 BATAILLONS


    Le colonel d’un régiment humanocrate dirige lui-même le bataillon n°0, le bataillon d’état-major de régiment.(Ce bataillon n°0 n’a donc pas de commandant – c’est le colonel qui en a la fonction.)
    Le bataillon n°0 d’état-major a comme tâche principale la protection de l’état-major et donc du colonel.
    Puis d’assurer les communications, puis les tâches ordinaires d’un tel groupe.
    De la même façon toute structure d’état-major (compagnie n°0 pour le bataillon, section n°0 pour la compagnie, régiment n°0 pour une division, division n°0 pour une armée) a une tâche similaire.

    Pour diriger le régiment, le colonel DD a avec lui 4 assistants fonctionnels qui seront 4 commandants ayant donc le statut de DID– Délégués Intermédiaires Députés.
    Les 4 commandants DID dirigent les 4 bataillons formant le régiment.(en plus du bataillon d’Etat-major)
    (Chaque bataillon est formé de 625 délégués sécurité)
    Un des commandants est le premier assistant fonctionnel du colonel.
    Il est son scribe fonctionnel et dirige le bataillon 1 (soutien logistique)
    En cas de déplacement, le bataillon 1 (soutien-appui-logistique) est en arrière-garde.
    Le bataillon 2 est en tête, le 3 en aile droite, le 4 en aile gauche et le n° au centre.

    On notera que les 4 assistants fonctionnels du colonel ne sont en aucune façon ses délégateurs. Et donc encore moins ses 4 adjoints statutaires.

    LE BATAILLON N°0 D’ÉTAT-MAJOR EST DIRIGÉ SANS COMMANDANT DID PAR LE COLONEL DD AVEC 4 ASSISTANTS FONCTIONNELS CAPITAINES DC


    Le statut de commandant DID du bataillon n°0 est assumée par le colonel du régiment.
    Il en est donc le DID lui-même.
    A ce titre il dispose de 4 assistants fonctionnels capitaines.
    Pour diriger les 4 compagnies du bataillon n°0
    La compagnie n°0 est la compagnie d’état-major du bataillon n°0
    Elle est donc dirigée par le colonel lui-même.
    Cela permet de comprendre le concept de cabinet fonctionnel vertical.
    Il est formé des 4 assistants fonctionnels – commandants DID – du colonel DD plus ses 4 assistants fonctionnels capitaines DC plus ses 4 assistants fonctionnels lieutenants DIC plus ses 4 assistants fonctionnels sergents DB plus ses 4 assistants fonctionnels du rang DIB.

    CHAQUE BATAILLON (de 1 à 4) A UN COMMANDANT, 5 COMPAGNIES ET 4 CAPITAINES


    Chacun des 4 bataillons numérotés de 1 à 4 a un commandant (un délégué DID, Délégué Intermédiaire Député)
    Chaque commandant DID a 4 assistants fonctionnels qui sont des capitaines DC
    Dans chaque bataillon, on a 5 compagnies formées de 125 délégués sécurité.
    La compagnie n°0 de chaque bataillon est la compagnie d’état-major du bataillon.
    La compagnie n°0 est donc commandée directement par le commandant du bataillon et n’a pas de capitaine.
    (Le commandant d’un bataillon, en tant que DID est aussi un DC et commande à ce titre la compagnie d’état-major du bataillon)
    Chacune des 4 compagnies (numérotées de 1 à 4) est dirigée par un capitaine DC
    Le capitaine commandant la compagnie n°1 est le scribe fonctionnel du commandant du bataillon.
    On remarque aussi que pour chaque bataillon, la compagnie n°1 fait office de compagnie (soutien-appui-logistique)

    CHAQUE COMPAGNIE EST FORMÉE DE 5 SECTIONS ET 4 LIEUTENANTS

    La section n°0 de chaque compagnie est la section d’état-major de la compagnie. Elle n’a pas de lieutenant.

    CHAQUE SECTION EST FORMEE DE 5 PATROUILLE ET 4 SERGENTS


    CHAQUE PATROUILLE DIRIGEE PAR UN SERGENT COMPREND 4 DELEGUES SECURITE DIB INTERMEDIAIRE DE BASE




    le sergent DB dirige une patrouille de 5 délégués sécurité (dont lui-même)
    le lieutenant DIC dirige une section de 25 délégués sécurité
    le capitaine DC dirige une compagnie de 125 délégués sécurité
    le commandant DID dirige un bataillon de 625 délégués sécurité
    le colonel DD dirige un régiment de 3 125 délégués sécurité
    le général DIN de division dirige une division de 15 625 délégués sécurité
    le général d’armée DN dirige une armée de 78 125 délégués sécurité
    le général d’armée D2I dirige un groupe d’armées de 390 625 délégués sécurité
    le général d’armée DI dirige une région de 1 953 125 délégués sécurité
    le général d’armée DIM dirige un front de 9 765 625 délégués sécurité









    0 0

    par Yanick Toutain
    REVACTU
    19/4/2018

    « Où en sont les démarches pour révocation de la fonction publique des trois voyous ? »


    Il a fallu 24H à Benoît Hamon pour suspendre Julie Amadis sans annoncer aucun motif,
    avant trois mois plus tard de la suspendre deux ans sans autre motif que la dénonciation calomnieuse d’un prof agresseur d’enfants,
    puis de la faire révoquer par Belkacem pour fignoler la répression.
    Les trois juges délinquants sont toujours en place trois semaines plus tard
    .

    Ainsi que l’a confirmé au « Canard » Bertrand Louvel, le premier président de la Cour de cassation, « l’exercice, par un magistrat, d’une activité professionnelle ou salariée est formellement interdit, sauf pour les activités d’enseignement et les travaux scientifiques, littéraires ou artistiques payés sous forme de droits d’auteur » (Canard Enchaîné)
    Le droit de l’humanocratie,
    en plus des longues peines de prisons pour les trois juges voyous,
    leurs corrupteurs et leurs complices probables,
    en plus de la privation durable de leurs droits humanocratiques
    (interdiction de déléguer pendant dix ans par exemple),
    condamnera les entreprises concernées à la dissolution pure et simple
    (en tant qu’entreprises délinquantes,
    entreprises criminelles corruptrices d’Etat)
    et à l’interdiction d’importation en France
    de tout bien ou service ayant été viciée
    par la maison-mère ou une filiale de ces entreprises délinquantes.(YT infra)
    « Monsieur Louvel, selon votre expertise, est-ce que cette corruption de vos subordonnés prend ipso facto le caractère d’escroquerie au jugement et rend nulles et non avenues toutes les décisions prises par les trois bandits ? »

    «Laissez les tenants de la démocratie dite pure à leurs pleurnicheries et à leurs atermoiements.
    Laissez s'indigner et se scandaliser les juristes et autres érudits,
     tous
    obnubilés par des procédures et des protocoles
    dont ils n'ont pas encore saisi les intentions mystificatrices pour le peuple,
    et faisant du magistrat drapé dans sa toge et affublé de son épitoge,
     parfois en perruque, un guignol qui suscite chez nous révolutionnaires,
     de la 
    compassion» 
    Thomas Sankara


    QUATRE QUESTIONS QUI DISCRÉDITENT TOUTE PRETENTION DE LA « JUSTICE » DÉMOCRATIQUE A ÊTRE UNE JUSTICE



    Il y a quatre questions que les journalistes « Jérôme Canard » du Canard Enchaîné ont « oublié » de poser au président de la Cour de Cassation française – Bertrand Louvel.

    SIGNALEMENT DES TROIS JUGES VOYOUS
     AU PROCUREUR MOLINS ?

    En novembre 2011, il est nommé avocat général près la Cour de cassation pour exercer les fonctions de procureur de la République près le tribunal de grande instance de Paris10.
    Les syndicats de magistrats jugèrent « malsain » qu’un directeur de cabinet du garde des Sceaux devînt procureur de Paris, premier tribunal de France, estimant que ses décisions seraient entachées de suspicion (risques de conflits d’intérêts)11.
    La première :
    « Avez-vous fait un signalement des trois juges voyous délinquants Jean-Guy Huglo, Jean-Yves Frouin, Laurence Pécaut-Rivolier auprès du procureur général François Molins ? »
    Les trois voyous se sont laissés corrompre par la filiale d’une multinationale hollandaise Wolters Kluwer :
    « Droit social oblige, pour chacune de ces journées, nos magistrats multicartes sont rémunérés (un millier d’euros, donc, ou de 500 à 600 euros la demi-journée) et se voient remettre une fiche de paie où figurent leur fonction (« formateur professionnel ») et leur statut (« employé »). Ainsi que l’a confirmé au « Canard » Bertrand Louvel, le premier président de la Cour de cassation, « l’exercice, par un magistrat, d’une activité professionnelle ou salariée est formellement interdit, sauf pour les activités d’enseignement et les travaux scientifiques, littéraires ou artistiques payés sous forme de droits d’auteur » (Canard Enchaîné)


    Après le procureur voyou Azibert acheté par Sarkozy, après Le Mesle acheté par Bolloré, la descente aux enfers de la justice ou pseudo justice française continue


    VENDREDI 7 MARS 2014


    Gilbert Azibert juge voyou ! #FranceIsFake Une Cour de Cassation totalement pourrie par la tête !


    Gilbert Azibert
    Gilbert Azibert juge voyou
     en  Cour de Cassation

    Non seulement le premier président de la Cour de Cassation couvre des faux en écritures fabriqués au TGI d'Angoulême et en Cour d'Appel de Bordeaux, non seulement il tente d'empêcher Julie Amadis de faire casser en cassation les arrêts des juges voyous , mais on découvre que l'ampleur de la corruption atteint toute la Cour de Cassation et pas seulement le haut du sommet
    SIC MEDIAPART

    Des écoutes téléphoniques plombent le clan Sarkozy

     |  PAR MICHEL DELÉAN
    EXTRAIT "Et selon les retranscriptions de leurs conversations, l’ancien président et son avocat sont renseignés officieusement sur l’évolution de deux autres procédures judiciaires par Gilbert Azibert, premier avocat général à la Cour de cassation, un hiérarque marqué à droite et qu’ils connaissent l’un et l’autre.

    JEUDI 14 DÉCEMBRE 2017


    Togo : Bolloré achète le procureur Laurent Le Mesle de la Cour de Cassation française pour continuer les dictatures esclavagistes Franceàfric Gnassingbé, Biya etc..

    Par Julie Amadis+Yanick Toutain
    #IpEaVaEaFaF+REVACTU
    Le 14/12/2017

    "Canal est en train de virer une salariée qui, par erreur, a diffusé sur Canal Afrique un reportage critiquant Faure Gnassingbé, le monarque du Togo - un grand ami de Bolloré.(Canard Enchaîné 13/12)"

    "[Laurent Le Mesle] est mouillé dans un tas d'affaires pas nettes, comme l'affaire Boulin, ce ministre que très probablement Chirac a fait tuer parce qu'il menaçait de révéler des scandales Franceàfric.
    Le magistrat Le Mesle conseillait Chirac quand celui-ci lançait les terroristes Soro-Ouattara-Ib à l'attaque de la Côte d'Ivoire
    "En octobre 2007, il décide de ne pas rouvrir le dossier de l'affaire Robert BoulinWikipédia
    Laurent Le Mesle est tellement impliqué dans les affaires Franceàfric à cacher, qu'un député partisan d'un des plus grands criminels Franceàfric, Nicolas Sarkozy, et un autre agent Franceàfric du PS Julien Dray ont fait semblant de s'offusquer quand il a été choisi pour devenir Procureur de la Cour d'appel de Paris"

    SIGNALEMENT DES ENTREPRISES CORRUPTRICES A LA JUSTICE ?



    Comme il s’agit ici d’une double corruption – passive et activei-, la deuxième question – après l’aveu du caractère délictuel du comportement de ses juges – aurait dû porter sur le comportement de cette étrange entreprise spécialisée dans le droit qui plonge dans la délinquance.

    Les entreprises filiales de WKF sont évidemment complices
    « Avez-vous fait un signalement des dirigeants des entreprises Wolters Kluwer France (WKF), éditions juridiques Lamy et groupe de presse Liaisons sociales.
    auprès du procureur général François Molin ? »
    En effet, cette entreprise spécialisée dans le droit savait parfaitement qu’elle venait chercher ici le retour d’ascenseur – un jugement favorable – auprès de trois corrompus.
    Le 28 février, la chambre sociale de la Cour de cass[ation], donc, annulait une décision de la cour d'appel de Versailles. En 2016, à la suite d'une plainte des syndicats, celle-ci avait condamné la société Wolters Kluwer France (WKF), qui possède notamment les éditions juridiques Lamy et le groupe de presse Liaisons sociales.
    Or, sur les six conseillers de la Cour de cass[ation] ayant voté, trois sont des collaborateurs réguliers de WKF.


    SUSPENSION ? EXCLUSION ? RÉVOCATION ?
    DES TROIS JUGES VOYOUS ?

    La troisième question aurait donc logiquement été :
    « Où en sont les démarches pour révocation de la fonction publique des trois voyous ? »
    Mais les journalistes du Canard Franceàfric ne posent jamais – depuis avril 2011ii– les questions qui dérangent vraiment la France esclavagiste.
    De la même façon qu’ils respectent l’omerta sur les procédures judiciaires délirantes du flic barbouze Jean-Marie Bourry depuis novembre 2011, de la même façon qu’ils font omertafric sur son réseau de juges barbouzes – dans cinq tribunaux dans 4 villes ! (Angoulême, Bordeaux, Le Havre, Rouen) – juges délinquants Franceàfric qui s’assoient sur toute apparence de légalité, de la même façon que le Canard Enchaîné n’irait pas déranger Bertrand Louvel pour l’interroger sur la profusion de faux en écritures délirants qu’il regarde passer sans broncher, ce Jérôme Canard n’ira pas demander « à quand la révocation ? » des trois voyous !


    Il a fallu 24H à Benoît Hamon pour suspendre Julie Amadis sans annoncer aucun motif,
    avant trois mois plus tard de la suspendre deux ans sans autre motif que la dénonciation calomnieuse d’un prof agresseur d’enfants,
    puis de la faire révoquer par Belkacem pour fignoler la répression.
    Les trois juges délinquants sont toujours en place trois semaines plus tard.

    ESCROQUERIE AU JUGEMENT,
    ANNULATION DE L’ARRET ?


    La quatrième question – dont la réponse aurait été passionnante – aurait logiquement dû être une consultation juridique auprès de la plus haute sommité du droit français »
    « Monsieur Louvel, selon votre expertise, est-ce que cette corruption de vos subordonnés prend ipso facto le caractère d’escroquerie au jugement et rend nulles et non avenues toutes les décisions prises par les trois bandits ? »

    Lire en particulier
    L'escroquerie au jugement est une forme d'escroquerie.
    L’escroquerie au jugement est sanctionnée sur le fondement du délit pénal de l’escroquerie que l’article 313-1 du code pénal définit comme le fait, soit par l'usage d'un faux nom ou d'une fausse qualité, soit par l'abus d'une qualité vraie, soit par l'emploi de manœuvres frauduleuses, de tromper une personne physique ou morale et de la déterminer ainsi, à son préjudice ou au préjudice d'un tiers, à remettre des fonds, des valeurs ou un bien quelconque, à fournir un service ou à consentir un acte opérant obligation ou décharge.
    Ce délit est puni de cinq ans d'emprisonnement et de 375.000 € d'amende (source Me Anthony Bem)


    VIVEMENT LA JUSTICE HUMANOCRATE !


    Le droit de l’humanocratie, en plus des longues peines de prisons pour les trois juges voyous, leurs corrupteurs et leurs complices probables, en plus de la privation durable de leurs droits humanocratiques (interdiction de déléguer pendant dix ans par exemple), condamnera les entreprises concernées à la dissolution pure et simple (en tant qu’entreprises délinquantes, entreprises criminelles corruptrices) et à l’interdiction d’importation en France de tout bien ou service ayant été vicié par la maison-mère ou une filiale de ces entreprises délinquantes.





    NOTES
    iLe paiement anticipé et différé du montant de la corruption crée un enchevêtrement entre corruption passive et corruption active : les solliciteurs ont, à l’évidence, été alternativement les juges et les entreprises. Et le non dessaississement des trois juges – agisssant donc en tant qu’organisateur de la corruption les intègre activement dans le processus de corruption active.
    iiAprès avoir dénoncé – sous la plume de Jean-François Julliard – les trafics d’or organisés dans des véhicules de l’ONU-ONUCI en Côte d’Ivoire, trafics transfrontaliers dont le produit servait à armer les terroristes qui faisaient le putsch pour renverser le président Laurent Gbagbo, le Canard Enchaîné se tut pour les sept années qui s’ensuivirent.


    0 0

    Par Yanick Toutain

    REVACTU
    19/4/2018


    Ils sont 42,8 millions de Français à avoir un avis négatif sur la situation à l’hôpital après un an de politique Macron dont 19,8 millions un avis très négatif

    Ils sont 38,6 millions de Français à avoir un avis négatif sur le pouvoir d’achat après un an de politique Macron dont 17,7 millions un avis très négatif
    Ils sont 38,1 millions de Français à avoir un avis négatif sur la réforme des retraites après un an de politique Macron dont 18,8 millions un avis très négatif



    Toute la présentation du sondage IFOP va donc viser à camoufler ce bilan catastrophique.
    En commençant par truquer la présentation de ce tableau.
    Mettre en première colonne les positifs et en premières lignes les domaines dont les Français se contrefichent et pour lesquels ils vont répéter (sans quasiment rien y connaître) ce que Pernaut et la clique leur auront fait croire : « Les relations avec l’Union Européenne », « L’image de la France à l’étranger », « La croissance et l’attractivité de la France »
    Ce sont les TROIS SEULS DOMAINES où le bilan Macron obtient plus que 50 % d’approbation !
    Tout le reste est une catastrophe !


    En ce 19 avril, jour de manifestation, la colère est énorme en France !
    L'occupation de Sciences Po est un phénomène qui prouve que le sommet de la proto-formoisie ressent bien plus ce qui se passe dans le pays que les irresponsables qui dirigent en préparant une contre-révolution #PlanJPMorgan #NATOcoup
    La colère est gigantesque !
    Bien plus grande que ce que font croire ces pseudo-journalistes aux ordres !
    Mais quand un sondage prouve cette colère, tout est fait pour en truquer la présentation !

    Page 18 du PDF de l’IFOP, on trouve les véritables résultats du sondage bilan de Macron.
    De véritables résultats catastrophiques et qui permettent de comprendre en quoi Macron et Édouard Philippe sont sur le point de devoir affronter une véritable révolution humanocrate :

    Ils sont 82 % de Français à avoir un avis négatif sur la situation à l’hôpital après un an de politique Macron dont 38 % un avis très négatif
    Ils sont 74 % de Français à avoir un avis négatif sur le pouvoir d’achat après un an de politique Macron dont 34 % un avis très négatif
    Ils sont 73 % de Français à avoir un avis négatif sur la réforme des retraites après un an de politique Macron dont 36 % un avis très négatif
    Ils sont 71 % de Français à avoir un avis négatif sur la maîtrise de l’immigration après un an de politique Macron dont 32 % un avis très négatif
    Ils sont 70 % de Français à avoir un avis négatif sur les inégalités entre les territoires après un an de politique Macron dont 26 % un avis très négatif
    Ils sont 67 % de Français à avoir un avis négatif sur la fiscalité après un an de politique Macron dont 32 % un avis très négatif
    Ils sont 63 % de Français à avoir un avis négatif sur la justice après un an de politique Macron dont 23 % un avis très négatif
    Ils sont 59 % de Français à avoir un avis négatif sur la lutte contre l’insécurité après un an de politique Macron dont 22 % un avis très négatif
    Ils sont 57 % de Français à avoir un avis négatif sur l’environnement et le réchauffement climatique après un an de politique Macron dont 19 % un avis très négatif
    Ils sont 56 % de Français à avoir un avis négatif sur la dette publique et les déficits après un an de politique Macron dont 21 % un avis très négatif
    Ils sont 55 % de Français à avoir un avis négatif sur la lutte contre le chômage après un an de politique Macron dont 21 % un avis très négatif
    Ils sont 54 % de Français à avoir un avis négatif sur la défense de la laïcité après un an de politique Macron dont 22 % un avis très négatif
    Ils sont 54 % de Français à avoir un avis négatif sur l’éducation et la formation après un an de politique Macron dont 21 % un avis très négatif
    Ils sont 50 % de Français à avoir un avis négatif sur la lutte contre le terrorisme après un an de politique Macron dont 20 % un avis très négatif

    Toute la présentation du sondage IFOP va donc viser à camoufler ce bilan catastrophique.
    En commençant par truquer la présentation de ce tableau.

    Mettre en première colonne les positifs et en premières lignes les domaines dont les Français se contrefichent et pour lesquels ils vont répéter (sans quasiment rien y connaître) ce que Pernaut et la clique leur auront fait croire : « Les relations avec l’Union Européenne », « L’image de la France à l’étranger », « La croissance et l’attractivité de la France »
    Ce sont les TROIS SEULS DOMAINES où le bilan Macron obtient plus que 50 % d’approbation !
    Tout le reste est une catastrophe !

    Ce qui est frappant, c’est l’écart entre la perception globale de l’action du gouvernement (totalement négative) et la capacité des sondeurs à obtenir – de façon totalement contradictoire et absurde – des résultats supérieurs à 50 % pour les annonces gouvernementales.
    Cela illustre la capacité hypnotique des JT de TF1 et A2 – ayant le pouvoir de faire approuver par le public ces mesures (ou l’annonce de ces mesures) – et l’écart entre ce phénomène d’hypnose et la colère immense du même public lorsqu’il s’agit d’émettre un avis global sur le résultat concret de ces annonces – et donc incluant le vécu personnel des hypnotisés. Là ce n’est plus la même chanson !
    Faire approuver à 66 %
    « Le projet de réforme du Baccalauréat prévoyant notamment la prise en compte du contrôle continu et la réduction du nombre d’épreuves »
    … à un public qui pense du mal  - majoritairement à 54 % du bilan Macron pour l’éducation - est du grand art de la part de IFOP
    Ils sont 54 % de Français à avoir un avis négatif sur l’éducation et la formation après un an de politique Macron dont 21 % un avis très négatif
    Rien d’étonnant donc à ce que, dans les jours qui viennent, si les étudiants ne laissent pas les Zoubatov de Collomb venir pourrir le mouvement, ils vont obtenir 80 % d’opinion favorable du public !
    Il suffira que 26 % des adultes (parmi 39%) ayant une opinion « plutôt positive » de l’action de Macron depuis un an en matière d’éducation et de formation changent d’avis pour qu’ils ne soient plus

    Mais l’imposture du putsch Macron – petit pantin des banques mis au pouvoir par les capitalistes pour mettre en œuvre le coup d’État de l’OTAN- apparaît encore plus grande quand on compare ses bulletins de votes avec la colère numérisée des Français : Macron a obtenu 8 656 346 voix  au 1° tour des présidentielles, 20 743 128 au 2° tour, puis 7 323 496 au 1° tour des législatives puis 8 927 212 au 2° tour.... pour un nombre total d'adultes supérieur à 52 MILLIONS !




    Des résultats archi minoritaires par rapport à la colère des Français
    Ils sont 42,8 millions de Français à avoir un avis négatif sur la situation à l’hôpital après un an de politique Macron dont 19,8 millions un avis très négatif
    Ils sont 38,6 millions de Français à avoir un avis négatif sur le pouvoir d’achat après un an de politique Macron dont 17,7 millions un avis très négatif
    Ils sont 38,1 millions de Français à avoir un avis négatif sur la réforme des retraites après un an de politique Macron dont 18,8 millions un avis très négatif
    Ils sont 37,0 millions de Français à avoir un avis négatif sur la maîtrise de l’immigration après un an de politique Macron dont 16,7 millions un avis très négatif
    Ils sont 36,5 millions de Français à avoir un avis négatif sur les inégalités entre les territoires après un an de politique Macron dont 13,6 millions un avis très négatif
    Ils sont 35,0 millions de Français à avoir un avis négatif sur la fiscalité après un an de politique Macron dont 16,7 millions un avis très négatif
    Ils sont 32,9 millions de Français à avoir un avis négatif sur la justice après un an de politique Macron dont 12,0 millions un avis très négatif
    Ils sont 30,8 millions de Français à avoir un avis négatif sur la lutte contre l’insécurité après un an de politique Macron dont 11,5 millions un avis très négatif
    Ils sont 29,7 millions de Français à avoir un avis négatif sur l’environnement et le réchauffement climatique après un an de politique Macron dont 9,9 millions un avis très négatif
    Ils sont 29,2 millions de Français à avoir un avis négatif sur la dette publique et les déficits après un an de politique Macron dont 11,0 millions un avis très négatif
    Ils sont 28,7 millions de Français à avoir un avis négatif sur la lutte contre le chômage après un an de politique Macron dont 11,0 millions un avis très négatif
    Ils sont 28,2 millions de Français à avoir un avis négatif sur la défense de la laïcité après un an de politique Macron dont 11,5 millions un avis très négatif
    Ils sont 28,2 millions de Français à avoir un avis négatif sur l’éducation et la formation après un an de politique Macron dont 11,0 millions un avis très négatif
    Ils sont 26,1 millions de Français à avoir un avis négatif sur la lutte contre le terrorisme après un an de politique Macron dont 10,4 millions un avis très négatif





    0 0


    par Yanick Toutain
    REVACTU
    28 avril 2018













    lire : CONSTRUIRE LE CNR – TOGO par Yanick Toutain MANUEL INSTITUTIONNEL DE LA RÉVOLUTION HUMANOCRATE DU TOGO


    En humanocratie, les fonctionnaires sont des représetants du peuple et donc révocables à tout moment, présentant la liste de leurs délégateurs.
    Chaque fonctionnaire de base doit donc publier la liste des quatre délégateurs qui acceptent d'être pénalement responsables de leurs actes.

    Les 5,5 M de fonctionnaires français doivent obtenir l’accréditation de 22 M d’adultes non fonctionnaires   
    Et donc devenir 5,5 M de DIB       
    c’est dire  5,5 M de Délégués Intermédiaires de Base pour représenter un total de 27,5 M de Français adultes (eux inclus)     
             
    Parmi ces 5,5 M de DIB, les 1,2 M de fonctionnaires de la Fonction Publique Hospitalière doivent être accrédité DIB Santé     
    Ce sont donc 4,8 M de Français qui vont accréditer ces délégués DIB Santé       
    Toujours parmi cet ensemble de DIB, les 0,3 M de fonctionnaires militaires doivent devenir des DIB délégués sécurité défense adjoints       
    désignés par 1,2 M de délégateurs civils et non fonctionnaires       
             
    Les 52 M d’adultes ayant formé 10,4 M de mini-conseils de 5     
    ce seront donc 10,4 M de DIB qui auront été désignés       
    On aura donc, en plus des 5,5 M de DIB ex-fonctionnaires ayant été désignés       
    un total supplémentaire de  4,9 M d’autres DIB venant compléter les tâches de la fonction publique     
             
    Parmi ces 4,9 autres DIB, quasiment la moitié seront tous les étudiants du supérieur       
    qui seront donc 2,5 M de délégués pédagogie DIB qui s’ajouteront aux 0,9 M de DIB enseignants et non enseignants de l’Éducation Nationale     
    Leur accréditation comme DIB par 4 délégateurs étant une précondition de leur statut d’étudiant         
    En effet, nul ne peut être étudiant sans être tuteur et nul étudiant ne peut être tuteur sans être accrédité délégué Pédagogie DIB         
             
    Ils seront complétés par d’autres délégués pédagogie         
    En effet, sur un total général de 10,4 M de DIB qui auront été désignés, on aura 40 % de délégués pédagogie       
    et donc un total de  4,2 M de DIB pédagogie       
             
    On aura donc sur ce total de 4,2 M de DIB délégués pédagogie, la répartition suivante       
    0,9 M de DIB enseignants et non enseignants de l’ex Éducation Nationale       
    2,5 M de DIB étudiants ayant maintenant des missions pédagogiques de tutorat pour les plus jeunes       
    0,8 M de DIB supplémentaires venant faire fonction d’adjoints pour les enseignants       
             
    Les responsabilités supérieures dans la nouvelle Éducation Internationale seront validées         
    par la désignation de 20 % de ces 4 M de DIB en tant que Délégués de base)       
    On aura donc un total de   0,8 M de délégués de base Pédagogie     
    Mais ces 0,8 M de délégués de base ne seront pas désignés directement par les DIB pédagogie       
             
    En effet, les 0,8 Mini-conseils d’accréditation qui seront formés ne comprendront       
    Que 2 DIB délégués Pédagogie sur les 5 DIB y participant         
             
    Ce seront, en effet,  2 M de DIB qui participeront à l’accréditation des 0,8 M de Délégués de base pédagogie     
    (Ces 2 M de DIB représentant un total de 10 M de Français adultes (eux inclus))     
             
    En effet, ces 2 M de DIB participants à la désignation des délégués de base Pédagogie seront répartis ainsi       
    0,8 M de DIB Pédagogie       
    0,64 M de DIB Santé       
    0,16 M de DIB Justice       
    0,40 M de DIB Sécurité parmi lesquels       
    0,24 M de DIB Sécurité Protection (ex police+OPJ       
    0,16 M de DIB Sécurité Défense (ex militaires)       
             
    On remarquera qu’une majorité de DIB Pédagogie ne participeront pas à la désignation de Délégués de base Pédagogie         
    … mais à la désignation de délégués de base ayant une autre fonction (santé, sécurité, justice)         
             
    Sur un total de 10,40 M de DIB fonctionnantEs on aura donc       
     5,5 M de DIB ex-fonctionnaires       
     2,5 M de DIB délégués pédagogie étudiants       
     2,4 M de DIB autres par exemple chômeurs       
    Ce sont donc 2,4 M de chômeurs qui sont appelés à devenir des DIB       
    Ils doivent donc se faire accréditer par 9,6 M de Français (chômeurs et non chômeurs)       


    0 0

    par Yanick Toutain Julie Amadis
    Le 04/05/2018
    Un 5 mai sans délégués révocables est une action totalement irresponsable ouvrant la porte aux maîtres de Macron pour y infiltrer leurs milices GUD venant y mimer un 6 février 34.
    (YT JA infra)
    "Ce vieux continent de petits-bourgeois se sentant à l'abri dans le confort matériel entre dans une nouvelle aventure où le tragique s'invite" Propos D'Emmanuel Macron  (repris dans le Canard Enchaîné du 2 mai 2018)
    Macron est tout content d'annoncer que les Français vont vivre "une nouvelle aventure tragique" qu'il est en train de préparer contre nous: une contre-révolution sanglante sous le parrainage de l'OTAN et une occupation militaire US !

    Quel pourrait être le général putschiste qui, constatant les dégâts d'un 6 février 34, 5 mai 2018, pourrait surgir soudainement et décréter l'incompétence de Macron pour gérer le pays.
    Ils sont nombreux ces officiers supérieurs à avoir commis suffisamment de crimes en Afrique pour venir proposer leurs services de "boucher des Français".
    Il suffit de suivre la trace de tous ceux qui tentent de discréditer le témoignage de l'ex Lieutenant colonel  Guillaume Ancel sur le Rwanda pour mettre en lumière tous ces réseaux fascistes qui seraient capables de faire 800000 morts en France comme ils aidèrent à le faire au Rwanda en 1994.


    Ce dont Macron et Edouard Philippe accusent Mélenchon - faire un 6 février 34 d'extrême droite, leurs services secrets fascistes (étatique et para-étatique) l'ont déjà prévu, cela s'appelle CNT, Conseil National de Transition.
    Dans le cas où la colère des populations irait jusqu'à révoquer Macron, leur gouvernement fasciste de rechange a déjà un nom.
    Le même nom CNT que le regroupement d'assassins et de jihadistes à qui Sarkozy a donné le pouvoir en Libye - sous l'égide de la brigade du 17 février du bras droit de Ben Laden - Abdelhakim Belhadj.

     DES FASCISTES A L'ELYSEE DEPUIS 2010

    Les naïfs qui n'ont pas compris que l’extrême droite est déjà au pouvoir à l’Élysée depuis Sarkozy
    ignorent le nom du Général Puga, Général chef terroriste (aussi bien pour l'Afrique, que pour les crimes Daech Lafarge en France). Comme ils ignorent les activités véritables de son héritier Le Drian dont (petit morceau de vérité) le Canard Enchaîné nous rappelle ce mercredi qu'il est membre des réseaux Bolloré.
    Le Drian est le principal chef terroriste en France protecteur des MNLA, Ansardine et autres jihadistes de l'Elysée.
    Jean-Yves Le Drian nommé par Macron ministre des affaires étrangères était ministre de la défense sous Hollande.
    Après que Sarkozy et Puga aient envoyé les terroristes envahir le Mali en 2012, Hollande, Le Drian et ce même général Puga vont faire semblant de les combattre pour les réinstaller au pouvoir au Nord Mali. Ces mêmes terroristes avaient entre deux changé de sigle HCUA, CMA, FreeAzawad etc...
    Hollande et Le Drian ont fait annuler le mandat d'arrêt des 28 chefs terroristes du Mali émis par le procureur général Daniel Tessougué
    Le Drian a utilisé ces mêmes jihadistes du Mali contre la révolution Burkinabè en les envoyant faire diversion pour le coup d'Etat de Diendéré.

    Sarkozy, Fillon, Juppé, Baroin et le général Puga ont envoyé les jihadistes attaquer le Mali

    Mais la politique en faveur des terroristes de Le Drian n'était pas spécifique à l'Afrique, en Syrie aussi !

    Hollande LeDrian Valls Ayrault Puga Macron DGSE DGSI DRM ont financé Daech par l'intermédiaire de Lafarge

    MELENCHON BATELEUR DE FOIRE
    CHEF SABOTEUR CONTRE-REVOLUTIONNAIRE

    Mélenchon est le leader d'une non-révolution ! Le leader saboteur de la révolution véritable qui menace la bourgeoisie en France depuis septembre 2010 !

    Quand le risque est trop grand
    Je braque les projecteurs
    Sur des Pierre Laurent
    Mélenchon, bateleurs

    Ils servent mes projets
    Laquais bien efficaces
    Leurs agents infiltrés
    Simulacrent l'audace

    Quand « Dehors Sarkozy »
    Serait le grand danger
    Mes véritables amis
    Empêchent de crier

    Délégués révocables
    En organisation
    Ils seraient bien capables
    Pour la révocation

    Heureusement Mélenchon
    Et tous ses infiltrés
    Tuent l'organisation
    Manipulent les AG

    Tous néo-staliniens
    Tous des Georges Marchais
    Comme nous les aimons bien
    En 68 en mai




    Le 5 mai de Mélenchon est une farce absolue.
    Le leader démocrate esclavagiste Franceàfric Mélenchon a une mission bien particulière gesticuler autant que faire se peut pour duper la Formoisie réformiste et les naïfs révolutionnaires.

    Là où son complice Macron a raison, c'est dans le fait que ce 5 mai a bien plus de ressemblance avec le 6 février 34 qu'avec la Révolution russe, révolution d'octobre du 7 novembre 1917.
    Il s'agissait ce jour là de protéger la réunion des délégués révocables du 2° congrès pan-russe des soviets.
    Un 2ème congrès qui s'apprêtait à révoquer celui dont la légitimité n'avait pas d'autres sources que celle du 1er congrès pan-russe des Soviets - Kérenski
    Le 6 novembre 1917, la veille de la Révolution d'Octobre, les Russes, en effet, avant d'adopter (qu'elle soit réelle ou apparente) une attitude pouvant être qualifiée d'insurrectionnelle avait déjà commencé et quasiment fini la construction de leur gouvernement humanocrate.
    Les délégués révocables n'avaient plus qu'à se réunir à Pétrograd en Congrès pour le mettre en place.
    Ce que les fascistes d'extrême droite caractérisaient de putsch était simplement la réunion de délégués ayant été désignés par le peuple et pouvant être révoqués à tout moment.
    Le putsch véritable c'est celui de Kerensky et son allié le Général Kornilov.
    Un putsch militaire dont la fonction était d'empêcher la réunion de ces délégués révocables, d'empêcher la tenue du 2° congrès pan-russe des soviets.

    PAS DE CONGRES DE DÉLÉGUÉS RÉVOCABLES EN FRANCE
    MELENCHON SES INSOUMIS AVEC LEURS ALLIES NPA FAUX ANARCHISTES CNT CHEFS SECRETS NUIT DEBOUT EN ONT EMPÊCHÉ LA DÉSIGNATION

    Depuis 2010, le NPA a passé un accord secret avec le PCF et la CGT pour saboter toute possibilité d'une coordination nationale politique.
    Il s'agissait en septembre-octobre 2010 de protéger Sarkozy du risque de révocation.
    C'est d'ailleurs pour cette politique de sabotage contre révolutionnaire anti-humanocratie que le NPA a quasiment disparu de la scène politique véritable (les médias de la Bourgeoisie compensent cela en promotionnant régulièrement Besancenot et son clone Poutou).
    Récompense bien méritée, ces deux réformistes pseudo-révolutionnaires pratiquent la chasse aux révolutionnaires au service de la Bourgeoisie.
    Y-compris ma révocation (Julie Amadis), révocation pour "atteinte à la République Française"par le vote unanime de syndicalistes complices (incluant la candidate NPA Stéphanie Rio).
    Depuis 2010, à plusieurs reprises, le risque était grand que la Bourgeoisie et donc pour ses auxiliaires "de gauche" FDG, PCF, PG, Insoumis, CGT, NPA, CNT) de voir surgir des délégués révocables désignés selon le quota de 1 pour 25.
    Le risque s'aggrava davantage encore quand surgit la mobilisation qui devint Nuit Debout.
    Apparurent alors des chefs secrets Nuit Debout qui se coordonnaient sur un réseau clandestin Telegram et qui dirigeaient Nuit debout d'une main de fer tout en criant "horizontalité, on ne veut pas de chefs".
    Les chefs clandestins qui manipulaient Nuit Debout au service de l’Élysée ne voulaient évidemment pas que les gens se groupent par 25 et désignent leurs délégués de base. En effet, si un million de Français avaient formé 40 000 groupes de 25 en désignant 40 000 délégués de base ...
    Si ces 40 000 délégués de base groupés par 25 avaient désignés 1600 délégués conseillers puis 64 délégués députés puis 2 délégués nationaux, il aurait suffi que chaque participant groupe à son tour 25 personnes pour organiser 25 millions de Français adultes et former un gouvernement provisoire.

    MISSION DE MELENCHON :
    SABOTEUR D'HUMANOCRATIE
    EMPÊCHANT LE "REVOQUONS MACRON"

    Alors qu'il est possible actuellement de convaincre 25 millions de Français adultes (plus 6 millions de jeunes le faisant de leur côté) de s'organiser en désignant 5 millions de DIB, un million de DB, 200 000 DIC, 40 000 DC, 8 000 DID, 1 600 DD, 320 DIN, 64 DN et donc 12 délégués révocables pour former un gouvernement provisoire, Mélenchon sabote en appelant à faire "la fête à Macron".

    Au lieu d'organiser la Révolution pour virer Macron, Mélenchon organise une journée soupape à l'oppression comme l'était Nuit Debout.
    Il appelle cela "faire la fête à Macron"
    "Le député de Marseille s’apprête ainsi, dès demain, à faire « la fête à Macron. » Un rassemblement parisien, où La France Insoumise, rejointe par des associations, exprimera sa colère face à la politique du gouvernement. "Le Parisien

    Nuit Debout sans délégués révocables 1 pour 25 = soupape à l'oppression capitaliste


    Mélenchon ne dit pas "Révoquons Macron" ou "Macron Démission" mais "faisons la fête à Macron", ce qui révèle bien le simulacre de rebellion qui a pour objectif d'empêcher la vraie révolution.

    Pendant que Mélenchon organise une pièce de théâtre révolutionnaire pour empêcher un véritable changement, les fascistes avancent leur carte et proposent un "conseil national de transition" autrement dit d'en finir avec Macron !

    CNT ? #NATOcoup AVEC OU SANS MACRON ?

     Emmanuel Macron comme Edouard Philippe est membre d'une organisation secrète crée par Hillary Clinton et ses comparses et dont un des principaux chef John Negroponte fut un des criminels de l'IranGate et de la lutte contre révolutionnaire au Nicaragua avant de devenir le responsable global des agences gouvernementales terroristes de Bush 2.
    Le recrutement par Young Leaders de Macron et d'Edouard Philippe fait évidemment partie du projet de contre révolution fasciste en Europe (dont les crimes Daech sont un élément du plan Timber Sycamore Europe) et dont le but est la mise en place du plan JP Morgan.

    Le plan JP Morgan de la plus grande des banques d'investissement américaine est de supprimer tous les acquis sociaux depuis la seconde guerre mondiale en Europe et d'y installer des régimes autoritaires. L'objectif ultime est, bien entendu, d'aligner les revenus et conditions de travail des Européens sur ceux des travailleurs d'Afrique du Nord. La Bourgeoisie mondiale a décidé de ne plus laisser les miettes de l'impérialisme à la Formoisie !

    JPMorgan réclame des régimes autoritaires en Europe

     Si la Bourgeoisie a décidé de ne plus faire de la Formoisie une alliée empêchant la révolution mondiale, la Formoisie ne réagit pas en proportion de l'attaque.
    Ses chefs craignent toujours les pauvres. Ils ne veulent toujours pas s'allier avec les pauvres....

    Les fascistes profitent de cette crainte pour recruter !
    Dans les situations de crise, il n'y a de solution intermédiaire. C'est la révolution sociale humanocrate ou le fascisme.

    MACRON ANNONCE SES CRIMES A L'AVANCE

    UNE CONTRE RÉVOLUTION SANGLANTE EST PRÉVUE

    Dans "la Nouvelle Revue Française" Macron a déclaré en parlant de l'Europe et des Français :
    "Ce vieux continent de petits-bourgeois se sentant à l'abri dans le confort matériel entre dans une nouvelle aventure où le tragique s'invite" Propos D'Emmanuel Macron  (repris dans le Canard Enchaîné du 2 mai 2018)
    Macron est tout content d'annoncer que les Français vont vivre "une nouvelle aventure tragique" qu'il est en train de préparer contre nous: une contre-révolution sanglante sous le parrainage de l'OTAN et une occupation militaire US !
    Le Canard Enchainé d'avant-hier reprend cette déclaration dans son article "foutrement romanesque" ci-dessous :



    Macron applique le plan JP Morgan de suppression de tous les acquis sociaux. Des résistances, des révoltes naissent forcément. Et face à cela, comme il ne veut pas fléchir, il va utiliser la répression, et il nous prévient "ce sera tragique" pour nous les Français résistants !

    5 MAI #NATOcoup MACRON ? OU UN GÉNÉRAL KORNILOV EST-IL PRÉVU POUR DIRIGER LEUR CNT ?


    Si le 5 mai présente des analogies avec le 6 février 34, c'est parce que les comploteurs #NATOcoup avaient depuis plusieurs semaines envisagé d'envoyer des milices d’extrême droite infiltrer la manif de Mélenchon pour lui donner cette caractéristique. En ce vendredi 19 heures les RG doivent savoir mieux que nous si cette opération d'infiltration est toujours en cours ou si le scandale des 1200 Black Blocs laissés casser délibérément sous les ordres du Préfet Michel Delpuech aura contraint Macron et ses maitres à renoncer à cette opération.
    L'annonce de la création de LEUR GOUVERNEMENT provisoire putschiste CNT laissait en effet prévoir l'organisation d'un tel 6 février 34.
    Et de nombreux tweets d'extrême droite montraient qu'ils tentaient visiblement de s'approprier cette date pour tenter d'entraîner des manifestants à l'attaque de l’Élysée (ou du Parlement).

    MACRON: UN KERENSKY OU UN KORNILOV ?

    Dans la coulisse, les services secrets US peuvent s'interroger sur la capacité de Macron à assumer un rôle de Pinochet sanguinaire.
    Et cela, malgré les déclarations "tragiques" que nous rappelions au-dessus.
    Et plus qu'un Kornilov contre révolutionnaire, Macron pourrait être considéré par ses maîtres comme un Kerensky à qui il faudra donner le fouet. Un Kerenski qui pourrait hésiter comme hésita le complice de Kornilov à la fin du mois d'août 1917 et qui trahit son complice général Kornilov : il craignit d'être lui-même une des victimes du putsch qu'il organisait !
    Cela menacera Macron tôt ou tard : il n'a pas commis assez de crimes pour être fiable aux yeux des Negroponte de la CIA bis !

    ARMÉE FRANÇAISE PUTSCHISTE ?
    OU OCCUPATION MILITAIRE DE LA FRANCE
    PAR L'OTAN ?


    Quel pourrait être le général putschiste qui, constatant les dégâts d'un 6 février 34, 5 mai 2018, pourrait surgir soudainement et décréter l'incompétence de Macron pour gérer le pays.
    Ils sont nombreux ces officiers supérieurs à avoir commis suffisamment de crimes en Afrique pour venir proposer leurs services de "boucher des Français".
    Il suffit de suivre la trace de tous ceux qui tentent de discréditer le témoignage de l'ex Lieutenant colonel  Guillaume Ancel sur le Rwanda pour mettre en lumière tous ces réseaux fascistes qui seraient capables de faire 800000 morts en France comme ils aidèrent à le faire au Rwanda en 1994.

    Génocide au Rwanda : "On nous a demandé de livrer des armes aux génocidaires" l'officier français Guillaume Ancel témoigne


    On retrouvera là la trace des réseaux Stay-behind US (dénoncés par Daniele Ganser dans son livre) - réseaux qui sont à l'origine d'un grand nombre de crimes terroristes depuis 50 ans.
    On retrouvera aussi la trace de ceux qui ont financé recruté missionné les terroristes en Afrique sur directive de l’Élysée Al Qaeda, AQMI, MUJAO, MNLA, Ansardine, HCUA, SCMA, JNIM, GSIM, FAFN de Guillaume Soro etc.
    La Franceafric criminelle est candidate pour un coup d'Etat sanglant.

    FRONT UNI ANTIFASCISTE OU GOUVERNEMENT DU PEUPLE PAR DES DÉLÉGUÉS RÉVOCABLES

    Devant les bruits de bottes, certains vont nous ressortir la vieille recette du Front uni anti-fascistes réformistes (sans parler des éternels cowboys de la Formoisie castristes pour qui la Guérilla urbaine à la sauce Recanati Bensaid est la méthode efficace)... pour faire simulacre de résistance sans révolution.
    Le seul front uni anti-fasciste efficace est un front uni anti-fasciste humanocrate.
    Face aux fascistes la défensive n'est jamais la solution.
    Toute activité de résistance défensive doit contenir (globalement ou en germe) les éléments de l'offensive suivante.
    Le front uni anti-fasciste doit donc être humanocrate et donc se structurer sans la forme de conseils désignant des délégués révocables.

    Projet de panstitution mondiale (version 1.6.3) (liste de règles rendant illégales toutes constitutions antérieures et ultérieures)

    Ce qui revient à dire que la seule et unique résistance anti fasciste est la construction du gouvernement du peuple par des délégués révocables.
    C'est précisément pour cela que Mélenchon est payé pour le saboter.
    Un 5 mai sans délégués révocables est une action totalement irresponsable ouvrant la porte aux maîtres de Macron pour y infiltrer leurs milices GUD venant y mimer un 6 février 34.

    0 0

    Par Julie Amadis #IpEaVaEaFaF
     Yanick Toutain #Revactu
    Le 30/05/2018

    " Comment pourrions-nous définir autrement le comportement d’un pays qui demande de financer le farniente et qui menace ensuite ceux qui sont sommés de régler leurs dettes?? Au moins, les clochards disent merci quand on leur donne quelque chose."
    Éditorialiste de Der Spiegel
    applaudissant le putsch MattarellaSalò 
    en insultant les Italiens

    "En humanocratie,
    ce sont les citoyens eux-mêmes
    qui forment le gouvernement,
    pas un sbire nommé président de la république
    par les gredins de la législature précédente...
    et au 4° tour de votes ...

    En humanocratie,
    un coordinateur national est constamment
    susceptible de révocation
    s'il n'a pas le nombre de délégateurs suffisants,
    s'il n'a pas les 2 millions de délégateurs
    pour lui donner accréditation.

    L'Italie comme le Togo
    n'a pas d'autre solution que l'humanocratie."

    JA-YT infra

    "Ces dix délégués des invisibles pourraient faire alliance
    avec les 5 délégués (D2I) 5 étoiles pour disposer d'une confortable majorité.

    Une majorité de délégués représentant 32,472 Millions d'Italiens."



    Double coup d'Etat contre les Italiens !
    Ni MerkelSalò MacronSalò-MattarellaSalò
    Ni extrême-droite italienne


    Choisir entre le trio MerkelSalò -MacronSalò-MattarellaSalò et l'extrême-droite italienne n'est pas un choix.
    Choisir entre l'UE fasciste et les fascistes que l'UE aide à prendre le pouvoir dans toute l'Europe n'est pas un choix.
    Choisir entre mettre les fascistes de la Ligue au pouvoir ou mettre au pouvoir le fasciste du FMI n'est pas un choix.
    C'est l'irresponsabilité de Beppe Grillo qui a amené son parti à choisir pour former un gouvernement de s'allier avec l'extrême-droite raciste italienne (sa partie "présentable")



    HUMANOCRATIE, LE VRAI GOUVERNEMENT
     QUE VEULENT LES ITALIENS

    Le jour des élections, 12,589 millions d'Italiens ont donné leur avis : ils ne veulent plus des élections, ils ne veulent plus de la démocratie !
    En humanocratie, ces 12,589 millions d'Italiens désigneraient 7 (sur 22) coordinateurs nationaux.
    En humanocratie 7 des 22 ministres que comprendrait un véritable gouvernement du peuple en Italie seraient des délégués révocables D2I (Délégués Intermédiaires Internationaux)

    LE TIERS DU VRAI GOUVERNEMENT DE L'ITALIE
    CE SONT LES COORDINATEURS NATIONAUX
    QUE DÉSIGNERAIENT CES 12,89 M D'ABSTENTIONNISTES


    Ces 7 "ministres" que les abstentionnistes (alliés aux 1 161 416 ayant voté blanc ou nul) désigneraient trouveraient facilement des alliés dans les deux coordinateurs qui représenteraient la volonté des jeunes.
    Un (ou deux) délégués D2I pour représenter la volonté des jeunes pionniers (7-13 ans)
    Un délégué D2I pour représenter les jeunes juniors italiens (14-17 ans)
    S'ils font alliance avec les délégués nationaux représentant les non inscrits, ce seraient 3 délégués de plus, 3 coordinateurs nationaux de plus.

    UN DÉLÉGUÉ INTERMÉDIAIRE INTERNATIONAL
    EST DÉSIGNÉ PAR 25*25*25*25*5 DÉLÉGATEURS
    IL REPRÉSENTE AU GOUVERNEMENT 2 MILLIONS D'ITALIENS

    En humanocratie, ce sont les citoyens eux-mêmes qui forment le gouvernement, pas un sbire nommé président de la république par les gredins de la législature précédente... et au 4° tour de votes ...
    En humanocratie, un coordinateur national est constamment susceptible de révocation s'il n'a pas le nombre de délégateurs suffisants, s'il n'a pas les 2 millions de délégateurs pour lui donner accréditation.
    L'Italie comme le Togo n'a pas d'autre solution que l'humanocratie.


    ABOLIR LA DEMOCRATIE
    INSTAURER L'HUMANOCRATIE 1 POUR 25
    Il faut arrêter avec les élections colonialistes qui permettent à la Franceàfric et l'USAfric de mettre au pouvoir ses pantins dans tous les Etats d'Afrique.Et à la place, la population, doit se choisir elle-même ses leaders et prendre en main son avenir.C'est parmi les pauvres, parmi les personnes ayant une éthique, un courage que doivent être choisis les nouveaux représentants du peuple.A la base, des délégués révocables représentant 25 personnes.Ces délégués de base désigneront les délégués conseillers 1 pour 25 de l'étage du dessus ...Gnassingbé élu par moins de 1,25M de bulletins de vote sera révoqué par 50 000 délégués de base désignés par 1,25 millions de Togolais.
    Vous le destituerez en prenant vous même le pouvoir en faisant des CDR, en choisissant vos délégués (les fonctionnaires sont aussi des délégués choisis par le peuple (voir le schéma ci-dessous)




    Pour avoir tous les détails de ce vaste projet, vaste mais relativement simple à mettre en place lisez ce livre.
    Manuel institutionnel pratique et théorique de la révolution humanocrate au Togo


    10 DÉLÉGUÉS COORDINATEURS NATIONAUX
    POUR REPRÉSENTER 20,161 MILLIONS D'ITALIENS
    (ABSTENTIONNISTES, NON INSCRITS, JEUNES DE 7 à 17 ANS)

    Il est visible sur ce tableur présentant les choix de mars 2018 en Italie - traduits en institutions humanocrates - que sur 22 délégués ils seraient 10 délégués qui représenteraient les invisibles de la "démocratie" italienne.



    Ces dix délégués des invisibles pourraient faire alliance avec les 5 délégués (D2I) 5 étoiles pour disposer d'une confortable majorité.
    Une majorité de délégués représentant 32,472 Millions d'Italiens.
    Au sein d'un gouvernement représentant toutes les opinions de tous les Italiens de 7 à 127 ans, ils seraient 10+5 = 15 coordinateurs représentant l'aile gauche de la population.
    Mais ce n'est pas ce que les actuels dirigeants 5 étoiles ni ce que la droite et l'extrême droite ont voulu pour l'Italie.
    Une nouvelle fois le crétinisme électoraliste débouche sur une catastrophe.

    PLAN JP MORGAN : LA DICTATURE DEMOCRATE EN EUROPE


    Le Plan JP Morgan qui consiste à supprimer tous les acquis sociaux depuis la seconde guerre mondiale ne s'applique pas qu'en France. Il s'applique à toute l'Europe
    Les auteurs du plan JP Morgan définissent les États d'Europe comme des pays bien trop favorables aux travailleurs et dont les gouvernements sont selon eux bien trop laxistes face aux travailleurs.
    "Political systems around the periphery typically display several of the following features: weak executives; weak central states relative to regions; constitutional protection of labour rights; consensus-building systems which foster political clientalism; and the right to protest if unwelcome changes are made to the political status quo. The shortcomings of this political legacy have been revealed by the crisis." (rapport JP Morgan 2013) source direct
    « Les systèmes politiques autour de la périphérie affichent de manière typique les caractéristiques suivantes : des dirigeants faibles ; des Etats centraux faibles par rapport aux régions ; une protection constitutionnelle des droits des travailleurs ; des systèmes recherchant le consensus et qui encouragent le clientélisme politique ; et le droit de protester si des modifications peu appréciées sont apportées au statu quo politique. Les lacunes de cet héritage politique ont été révélées par la crise. »
    citation du rapport JP Morgan source WSWS traduction en Français
    Et donc aussi à l'Italie.
    La démocratie est le système que la Bourgeoisie a choisi pour maintenir ses privilèges.
    Elle n'a fait que reprendre celui que les esclavagistes d'Athènes avait créé et qui donnait le pouvoir à 21 000 propriétaires d'esclaves de décider pour leurs 400 000 esclaves - esclaves des champs mais surtout esclaves des mines du Laurion, la véritable source de la richesse d'Athènes.
    C'est la démocratie qui a permis de duper les populations et de permettre à quelques uns de voler les autres, de voler les droits d'auteurs ancestraux qui devraient revenir à chaque humain.
    Mais même leur système les plus gros capitalistes le bafouent.

    COUP D'ÉTAT DE MATTARELLA-SALO
    DIRIGÉ PAR L'UE ET WALL STREET 


    En Italie le 27 mai, le président Sergio Mattarella a décidé de passer par dessus les votes des Italiens pour forcer le premier ministre Giuseppe Conte à démissionner parce que celui-ci avait proposé un ministre de l'économie refusant de suivre la ligne ultra libérale et est considéré comme "eurosceptique".
    A la place, il a nommé Carlo Cottarelli, un pantin du FMI surnommé "Monsieur Ciseaux".

    C'est un coup d'état commandité par l'Union Européenne, les USA et les plus gros patrons.

    Les Italiens électoralistes (car les boycotteurs sont majoritaires) avaient voté majoritairement pour des partis anti UE.
    "Les élections ont pour résultat un parlement sans majorité, aucune des trois principales forces politiques n'étant parvenue à obtenir la majorité absolue. Le Mouvement 5 étoiles arrive en tête et devient le premier parti au parlement avec près d'un tiers des sièges. Il est toutefois devancé par la Coalition de centre-droit, au sein de laquelle la Ligue s'impose face à une Forza Italia en fort déclin, tandis que le Parti démocrate du président du Conseil sortant Paolo Gentiloni, tout en restant le second parti observe un net recul. Son chef Matteo Renzi annonce le lendemain sa démission comme secrétaire de son parti."Wikipédia
    Ils ne veulent bien évidemment pas d'une politique qui va supprimer les aides sociales, baisser les salaires, supprimer les services publiques.
    Et c'est pourtant ce que veut leur imposer le président en ayant fait démissionner Giuseppe Conte pour empêcher que le ministre de l'économie ne puisse être Savona, anti euro.
    Car Savona s'opposait à ce que l'Union Européenne ne décide à la place des Italiens de leur politique.
    "Âgé de 82 ans, ce professeur d’économie au CV bien fourni est connu pour ses positions hostiles à l’euro et à l’Allemagne, indique Il Post.“Par le passé, Savona a été ministre de l’Industrie [de 1993 à 1994] dans le gouvernement Ciampi, celui qui a jeté les bases de l’entrée de l’Italie dans la monnaie unique, rappelle le site d’information. Mais il n’a jamais caché le fait qu’il est devenu, au fil du temps, de plus en plus sceptique vis-à-vis de l’euro et de l’Union européenne. Tous deux, soutient-il, sont des créations de l’Allemagne, pensées pour contrôler et exploiter les autres pays européens de manière ‘coloniale’”.
    La presse italienne rassemble dans ses pages les déclarations les plus polémiques. Comme cette interview à Libero, l’an dernier, dans laquelle il déclarait : “Ceux qui se disent aujourd’hui européistes sont en réalité anti-italiens” ou encore : “Il n’y a pas d’Europe, mais une Allemagne entourée de peureux.”" Courrier International

    SEULE RÉPONSE
    CONTRE LE MATTARELLA-SOLO
    COUP D'ETAT #NATOCOUP :

    CHAQUE MINISTRE DOIT ÊTRE ACCRÉDITÉ PAR 1953125 DELEGATEURS




    La seule réponse VS chaque [ministre] membre du national accrédité par 1 953 125 sous-coordinateur [secrétaire d'Etat] par 390625 délégateurs membre de commission (sous-secrétaire d'Etat) par 78125


    Ce qui se passe en Italie est une réédition de la République de Salo : la dictature fasciste européenne impose sa volonté aux Italiens.

    DICTATURE FASCISTE EUROPENNE
    BAFOUANT LA VOLONTE DES ITALIENS
    DE HITLER à MERKEL MACRON MATTERELLA

    L'Italie a connu plusieurs périodes fascistes qui proviennent à chaque fois d'une manipulation extérieure.
    - la période de 1922 à 1943 de Mussolini qui fait alliance avec Hitler et crée en 1936 l'axe Rome Berlin
    - Les années 1970 appelées "années de plomb" marqués par un nombre important d'attentat dont on sait maintenant qu'ils étaient commandités par la CIA pour déstabiliser la gauche italienne, créer la terreur dans la population et empêcher une révolution.
    Le réseau Gladio est aussi l'organisateur de l'attentat contre Aldo Moro en 1978.
    Sur la lancée du mécontentement créé par les difficultés économiques et sociales de l'après-guerre, on assiste en 1922à la conquête du pouvoir par le fascisme. À partir de 1926-27 l'Albanie entre graduellement dans la sphère d'influence de l'Italie, c'est seulement en avril 1939 qu'elle est occupée militairement et qu'on lui impose comme souverain Victor-Emmanuel III. Trois ans auparavant (mai 1936) l'Éthiopieétait tombée sous la domination italienne.
    Le 1er novembre 1936 l'Italie trahie et l'Allemagne humiliée à la suite de la Première Guerre mondiale décident de former l'alliance militaire de l'Axe Rome-Berlin.
    En 1940, l’Italie est l'alliée de l'Allemagne dans la Seconde Guerre mondiale contre la France et le Royaume-Uni, déclarant ensuite en 1941, avec le Japon, la guerre aux États-Unis et à l'Union soviétique.
    À la suite du débarquement allié en Sicile en 1943, le régime fasciste s'effondre,
    Contre la montée proto-révolutionnaire des années 70, les nostalgiques d'Hitler et leurs chefs US de la CIA décident en Grèce et en Italie de mettre au pouvoir l'armée. Westmoreland et sa clique vont donc infiltrer/créer des groupes terroristes de gauche et de droite.
    Dans les années 1970, l'Italie traverse une profonde crise politique, avec en particulier l'émergence de mouvements révolutionnaires pratiquant la lutte armée. L'Italie connaît la période dite des « années de plomb », marquée par de nombreux attentats commis par l'extrême gauche comme par l'extrême droite. Les années de plomb connaissent leur point culminant en 1978 avec l'enlèvement puis l'assassinat du chef du parti démocrate-chrétien, Aldo Moro, par les Brigades rouges.
    L'État italien reste alors profondément marqué par le pouvoir de la mafia au sein de la classe dirigeante, tant au niveau des partis politiques que du patronat. Dans les années 1990, le gouvernement italien reconnaît l'existence du réseau Gladio au sein de ses services secrets. En 1999, l'Italie participe à la création de l'euro. De 2001à 2006, le gouvernement italien est dirigé par Silvio Berlusconi, grand patron arrivé au pouvoir à la tête d'une coalition rassemblant Forza Italia (parti populiste de centre-droite), la Ligue du Nord (parti populiste autonomiste) et la droite Alleanza Nazionale (parti populiste conservateur).

    Le 27 mai, les capitalistes du DAX, du CAC40 de l'EURONEXT et de Wall Street une fois de plus, passaient par dessus les règles de leur démocratie pour imposer un coup d'Etat aux Italiens.
    Un coup d'Etat applaudi par l'éditorialiste de Der Spiegel insultant les Italiens qui seraient pires que des clochards.
    " Comment pourrions-nous définir autrement le comportement d’un pays qui demande de financer le farniente et qui menace ensuite ceux qui sont sommés de régler leurs dettes?? Au moins, les clochards disent merci quand on leur donne quelque chose."
    Éditorialiste de Der Spiegel applaudissant le putsch MattarellaSalò en insultant les Italiens

    Face à cela, la seule solution c'est la révolution humanocratie : se grouper par 5 et par 25 pour désigner des délégués révocables !
    Face à cela, la seule solution, c'est la formation par les Italiens eux-même d'un gouvernement humanocrate, un gouvernement dans lequel, chaque ministre - devenu délégué intermédiaire international coordinateur national présenterait la liste de ses 2M de délégateurs.

    0 0

    Les delegados de grupos 1 pour 25 mis en place en 1936
    par les anarchistes CNT et les marxistes POUM d'Espagne
    Par Julie Amadis
    et Yanick Toutain
    #IpEaVaEaFaF
    Revactu
    Le 01/06/2018

    "La unidad de combate más sencilla eran veinticinco individuos que formaban un grupo o pelotón, con un delegado de grupo elegido por democracia directa y revocable en todo momento. "(Las milicias confederales durante la Guerra Civil)

    "Comme pour Nuit Debout en France, les chefs secrets des Indignés magouillaient en clandestinement pour empêcher
    que l'humanocratie ne puisse émerger comme solution en Espagne."


    En humanocratie les 12,241 millions d'abstentionnistes auraient désigné 31 délégués nationaux révocables
    (les sous-coordinateurs animant les sous-commisions).
    Et ces 31 délégués nationaux auraient formé 6 groupes de 5
    pour désigner 6 délégués D2I, 6 coordinateurs, membres du gouvernement,
    6 parmi la vingtaine de coordinateurs nationaux formant le gouvernement.
    En humanocratie, ces 6 délégués intermédiaires internationaux
    auraient été le socle autour duquel la majorité du gouvernement aurait imposé ses choix :
    autant contre Rajoy que contre Sanchez
    que contre les traitres de PODEMOS,
    que contre les indépendantistes à la sauce capitaliste de Puigdemont!


    "A la place des delegados de grupo la Formoisie rebelle espagnole
    a utilisé pour se dénommer le terme de Stephane Hessel "les Indignés".(...)
    Stéphane Hessel, c'est l'agent Franceàfric, ami de Compaoré,
    le dictateur pilier de la Franceàfric, qui a été renversé par une révolution en octobre 2014 !
    Stéphane Hessel, c'est la coqueluche de la Franceàfric
    qui sert à faire détourner du regard les jeunes d'origine africaine
    des quartiers défavorisés en France des crimes du pays où ils vivent en criant" Israël, Israël" !"


    Sanchez DEGAGE !
    Gouvernement du peuple intégrant 6 coordinateurs nationaux révocables désignés par les abstentionnistes et 2 par les jeunes !

    En humanocratie, Rajoy et tous ses collègues députés corrompus seraient déjà en prison depuis longtemps.
    Les délégués Justice désignés par la population n'auraient pas autant hésité pour mettre au gnouf tous ces corrompus !
    En humanocratie, les électeurs de Rajoy qui auraient publiquement choisi en 2016 de le désigner comme membre du comité exécutif (le gouvernement de délégués révocables D2I) -, menacés eux aussi de condamnations judiciaires - comme complices de leur délégués délinquants - seraient partis à toutes jambes et se seraient empressés depuis longtemps de le révoquer.
    Il est même à parier que la malhonnêteté connue du PP aurait amené ses électeurs à prendre des distances depuis longtemps et à ne plus donner leur accréditation à de pareils voyous.
    En effet, en humanocratie, le délégateur est pénalement responsable de ses délégués révocables.

    I PRINCIPES GENERAUX

    article 1 Tout individu est responsable de ses actes et des conséquences de ses actes

    article 2 En conséquence de l'article 1, tout individu déléguant ses pouvoirs est en permanence coresponsable des actes commis par son représentant

    article 3 En conséquence des articles 1 et 2, tout individu prétendant être représentant d'une ou plusieurs personnes et d'agir en son nom doit donc donner les noms de ceux qu'il prétend représenter.

    II REGLES
    (...)

    article 6 La totalité des délégateurs ayant désigné un représentant sont pénalement responsables des actes commis par un délégué. Il ne peut être invoqué aucune excuse : le fait de confier sa représentation à un individu implique instantanément de se porter responsable des actes de celui-ci. (projet de panstitution mondiale)


    En humanocratie, les 12 241 654 abstentionnistes de 2016 (plus du tiers des inscrits) auraient des représentants : le dégénérescence de la démocratie espagnole que ces boycotteurs ont fui aurait laissé place à d'autres instititions.

    Le gredin Pablo Iglesias de PODEMOS et son équipe de pseudo rebelles à la sauce Stéphane Hessel ne seraient certainement pas devenus les délégués révocables de ces abstentionnistes.

    GOUVERNEMENT DE DELEGUES INTERMEDIAIRES NATIONAUX

    En humanocratie les 12,241 millions d'abstentionnistes auraient désigné 31 délégués nationaux révocables (les sous-coordinateurs animant les sous-commisions).
    Et ces 31 délégués nationaux auraient formé 6 groupes de 5 pour désigner 6 délégués D2I, 6 coordinateurs, membres du gouvernement, 6 parmi la vingtaine de coordinateurs nationaux formant le gouvernement.
    En humanocratie, ces 6 délégués intermédiaires internationaux auraient été le socle autour duquel la majorité du gouvernement aurait imposé ses choix : autant contre Rajoy que contre Sanchez que contre les traitres de PODEMOS, que contre les indépendantistes à la sauce capitaliste de Puigdemont !

    4,6 MILLIONS DE JEUNES DOIVENT DESIGNER 12 DELEGUES NATIONAUX ET 2 DELEGUES D2I MEMBRES DU GOUVERNEMENT

    En humanocratie, les jeunes, à partir de l'âge de raison - 7 ans - ont les mêmes droits politiques que les adultes.
    De 7 à 13 ans les jeunes doivent donc désigner des délégués de base pionniers, de 14 à 17 ans les jeunes doivent désigner des délégués de base juniors ("juniores)
    Et ces délégués de base peuvent s'associer entre eux pour désigner des délégués conseillers jeunes.
    De la même façon, les délégués de base juniors, peuvent s'associer avec des délégués de base adultes.
    Et donc, le gouvernement intègrera deux délégués des jeunes.
    En plus des 6 délégués adultes des abstentionnistes.
    Ce sont donc 8 délégués des "invisibles" qui formeront le socle du pouvoir du peuple.

    PODEMOS - ISSU DES "INDIGNES" MOUVEMENT INSPIRÉ PAR  STÉPHANE HESSEL - L'AGENT FRANCEAFRIC - N'ONT JAMAIS APPELÉ LES ESPAGNOLS A FORMER DES DELEGATO DE GROUPO COMME LES ANTI FASCISTES ESPAGNOLS DE 1936

    Assez incroyable qu'un parti qui se présente comme anti système contestataire rebelle fasse le jeu de la démocratie bourgeoise !
    Surtout quand l'histoire de ce pays est marqué par le combat contre Franco et les fascistes.
    Un combat qui a mobilisé des jeunes d'un peu partout en Europe et qui a fait naître les "delegados de grupo" avec un délégué représentant 25 personnes !
    En 1936, les anarchistes s'organisaient en comité de délégués révocables pour combattre les fascistes.
    "La unidad de combate más sencilla eran veinticinco individuos que formaban un grupo o pelotón, con un delegado de grupo elegido por democracia directa y revocable en todo momento. Cuatro grupos formaban una centuria con un delegado de centuria y cinco centurias una agrupación o batallón con su correspondiente delegado. La suma de las agrupaciones existentes daba lugar a la columna. Un comité de guerra asesorado por un consejo técnico-militar coordinaba las operaciones de la columna. Al frente del comité de guerra se encontraba el delegado general de la columna. Todos los delegados de todos los escalafones carecían de privilegios y de mando jerárquico."(source : Las milicias confederales durante la Guerra Civil)

    Traduction en Français (google traduction)
    "L'unité de combat la plus simple était vingt-cinq individus qui formaient un groupe ou un peloton, avec un délégué de groupe choisi par la démocratie directe et révocable à tout moment. Quatre groupes ont formé un siècle avec un délégué du centurie et cinq siècles un groupement ou un bataillon avec son délégué correspondant. La somme des groupements existants a donné lieu à la colonne. Un comité de guerre conseillé par un conseil technico-militaire coordonnait les opérations de la colonne.Devant le comité de guerre était le délégué général de la colonne.Tous les délégués de tous les grades manquaient de privilèges et de commandement hiérarchique."

    En 2018, alors que le fascisme #NatoCoup des capitalistes les plus riches décide à la place des Italiens, à la place des Espagnols, à la place des Français, tous les partis de la Formoisie européenne empêchent que l'Humanocratie ne se mette en place.
    Partout ces partis formois font du surplace, ils laissent la classe sociale qu'ils sont censés défendre être attaquée par la Bourgeoisie.
    En empêchant l’émergence d'une véritable représentation de la population européenne, ils laissent les capitalistes avoir le monopole politique et donc le pouvoir.

    A la place des delegados de grupo la Formoisie rebelle espagnole a utilisé pour se dénommer le terme de Stephane Hessel "les Indignés".

    "Les manifestations de mai 2011 en Espagne sont influencées par cet essai et les participants se sont eux-mêmes nommés les « indignés » (indignados29) en référence à l'ouvrage de Stéphane Hessel30."wikipédia
    Stéphane Hessel, c'est l'agent Franceàfric, ami de Compaoré, le dictateur pilier de la Franceàfric, qui a été renversé par une révolution en octobre 2014 !
    Stéphane Hessel, c'est la coqueluche de la Franceàfric qui sert à faire détourner du regard les jeunes d'origine africaine des quartiers défavorisés en France des crimes du pays où ils vivent en criant" Israël, Israël" !


    Stéphane Hessel détournait la colère des jeunes des quartiers pauvres de France vers Israël pour protéger son ami Blaise Compaoré, l'assassin de Thomas Sankara

      Podemos est un parti politique qui se présente comme anti système, un parti issu du mouvement "les Indignés".
    "L'origine de Podemos se trouve dans le manifeste« Mover ficha: convertir la indignación en cambio político »15 (en français : « Prendre les choses en main : convertir l'indignation en changement politique »), publié le week-end du 12 et 13 janvier 2014 par le journal numérique Público, et signé par une trentaine d'intellectuels, de personnalités de la culture, du journalisme et de l'engagement social et politique. Parmi ceux-ci se trouvaient Juan Carlos Monedero, professeur de science politiqueà l'université complutense de Madrid (UCM), Jaime Pastor, professeur de science politique à l'université nationale d'enseignement à distance, Bibiana Medialdea, professeure d'économie appliquée à l'UCM, l'écrivain et philosophe Santiago Alba Rico, l'acteur Alberto San Juan, ou encore le syndicaliste Cándido González Carnero membre du Courant syndical de gauche (es). Ce manifeste exprimait la nécessité de transformer la mobilisation sociale du mouvement des Indignés en processus électoral participatif et de créer ainsi une candidature pour les élections européennes de mai 2014 avec l'objectif d'opposer des idées de gauche aux politiques de l'Union européenne concernant la crise économique. Bien que ne figurant pas parmi les signataires du manifeste, le mouvement annonça le 14 janvier que le professeur de science politique de l'UCM et analyste politique télévisuel, Pablo Iglesias Turrión, en prendrait la tête.
    L'historien Christophe Barret relève que le groupe d'universitaires qui se forme autour de Pablo Iglesias est « proche autant d'Izquierda Unida (IU) que du plus groupusculaire parti Izquierda Anticapitalista (IA) »16. Le nom du parti, qui signifie « Nous pouvons », fait allusion au slogan « Yes, we can » de la campagne menée par Barack Obama en 2008" wikipédia
    Comme pour Nuit Debout en France, les chefs secrets des Indignés magouillaient clandestinement pour empêcher que l'humanocratie ne puisse émerger comme solution en Espagne.
    Les Espagnols comme les Français veulent autre chose que le système électoral qui leur impose, au final, des politiques qui appliquent le plan JP Morgan.
    La haute Formoisie politique craint plus que tout une Révolution qui la forcerait à partager avec les plus pauvres. Elles s'arrangent pour que ses "leaders" Mélenchon en France Pablo Iglesias en Espagne, en apparence contestataires, manipulent la population et les dirigent vers les élections bourgeoises. C'est ce qui s'est clairement passé en Espagne.

    PODEMOS RABATTEUR ELECTORALISTE,
    PANTINS DE LA BOURGEOISIE

    Podemos est devenu un parti se conformant aux règles bourgeoises.
    " Progressivement des assemblées se diffusent dans les quartiers. Un espace de délibération dépasse l’entre soi militant. « Les assemblées réunissent ainsi une grande diversité d’individus qui n’ont pas forcément d’expérience de mobilisation antérieure, mais qui prennent conscience de leur capacité d’action collective en partageant leurs problèmes et frustrations de la vie quotidienne », observe Héloïse Nez. L’horizontalité et le consensus doivent empêcher la concentration du pouvoir. Podemos se présente comme une traduction électorale de ce mouvement social."(Le modèle politique de Podemos)
    Les leaders qui dénoncent le luxe de l'élite politique bourgeoise vivent eux aussi dans le luxe ! Pablo Iglesias possède une villa luxueuse ce qui a fait scandale en Espagne et choqué les Espagnols.
    Trois ans plus tard, le secrétaire général du parti de gauche radicale semble avoir changé d’avis. Il a confirmé le 19 mai sur Facebook avoir acheté avec sa femme Irene Montero, porte-parole de Podemos, une villa à plus de 600 000 € à